Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

COTE D’IVOIRE : Les répliques mortelles d'une crise qui refuse de finir

le Mardi 7 Août 2012 à 00:08 | Lu 1621 fois



COTE D’IVOIRE : Les répliques mortelles d'une crise qui refuse de finir
La récurrence, l’audace et les cibles qui caractérisent les attaques de ces dernières semaines ne semblent pas accréditer "la thèse du banditisme crapuleux" comme l'ont affirmé tôt le lundi matin, les autorités ivoiriennes. Certes, le climat de post-crise que vit la Côte d’Ivoire, avec la circulation des armes attestée par de nombreuses ONG, tend à indiquer qu’il n’est pas exclu que de simples malfrats soient enclins à perturber le climat social. Mais dans un tel cas de figure, les auteurs des attaques iraient se livrer à leurs opérations sur d’autres sites que ceux incarnant les forces de l’ordre et de la défense ivoiriennes. Généralement mus par des intérêts pécuniaires, les auteurs d’actes délibérément crapuleux s’en prennent souvent à des cibles économiques. Or, ce n’est pas le cas dans les attaques meurtrières de ces derniers temps. Une certaine volonté de faire mal au sein même de l’appareil sécuritaire ivoirien est perceptible dans tous ces actes. Comme un défi qu’on lance au nouveau pouvoir. Pratiquement, la veille de la fête de l'indépendance... 7-8-2012

La fréquence des attaques depuis celles d’il y a quelques semaines à l’ouest du pays jusqu’aux toutes dernières dans la capitale ivoirienne, laisse croire qu’en arrière-plan, il y a une certaine coordination dont l’objectif visé est de nuire, voire saper le moral des nouveaux patrons du pays. Ainsi, on ne peut s’empêcher de penser qu’il s’agit-là des conséquences de la crise postélectorale qui est loin d’avoir été résolue.


Il est peut-être trop tôt pour conclure que derrière ce regain de violences, se cachent les frustrés de la crise postélectorale. Mais il faut tout de même dire que les nouvelles autorités n’ont pas forcément fait tout ce qu’il fallait, pour réduire le nombre de ceux qui avaient des raisons de leur en vouloir. C’est même le contraire, disent certains. Confondant curieusement conquête du pouvoir et conservation de ce dernier, Alassane Ouattara et ses principaux lieutenants semblent avoir pêché, en pensant que l’aide militaire française et onusienne permettait de résoudre tout le problème.

C’est ainsi que faisant preuve d'une suffisance, le président ivoirien a conservé un discours et une approche va-t-en guerre. En même temps, il semble avoir surévalué le retour de la sécurité. Il est vrai qu’il pouvait raisonnablement surfer sur la ruée des investisseurs vers le pays. Cette ruée elle-même étant consécutive à l’image positive que les principales chancelleries occidentales se font de la Côte d’Ivoire post-crise. Mais de l’image à la réalité, il y a un grand écart dont les autorités ivoiriennes n’avaient visiblement pas conscience. Ou minimisaient à dessein.

Un écart qui s’incarne dans la circulation des armes, les tensions ethniques, la rancœur des nombreux frustrés et le sentiment d’une justice des forts et des vainqueurs. Un cocktail explosif à la base des attaques répétitives qui ont dernièrement endeuillé l’ouest du pays, y compris dans les rangs de la mission onusienne sur place. Mais aussi un ensemble de facteurs en arrière-plan des violences meurtrières de ces derniers jours en plein cœur de la capitale ivoirienne, dont le bilan s’élève à au moins une dizaine de morts dans les rangs de la nouvelle armée ivoirienne.



Justement, cette nouvelle armée semble moins homogène et cohérente que l’impression qu’elle donne. Moins loyale aussi. En effet, lors de l’attaque du camp d’Akouédo, les assaillants auraient bénéficié de complicités internes. Ce serait un aspect qui se sera révélé déterminant pour le succès de cette mission des plus audacieuses au point que les assaillants en auraient même profité pour piller l’armurerie du camp et se servir à souhait. Si cette information se vérifie, cela prouvera que la crise est moins isolée et plus complexe que ne voulait le croire Abidjan.

Il est à espérer qu’il ne soit pas encore trop tard pour ce pays qui goûtait à peine à une paix si chèrement acquise, ne se laisse "distraire" par les démons de la division, de la rancune féroce et de la revanche ou de la vengeance obstinées.

Boubacaar Sanso Barry pour GuineeConakry.info

Mardi 7 Août 2012
Vu (s) 1621 fois



1.Posté par PHILBERT G le 07/08/2012 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MR BARRY
VOUS SAVEZ IL N'YA JAMAIS EU DE PAIX EN COTE D'IVOIRE DEPUIS
QU'ALASSANE DRAMANE OUATARA EST ENTRE PAR EFFRACTION
DANS LE MARIGOT POLITIQUE IVOIRIEN.
DEJA EN 1990 FRAICHEMENT IMPOSE A HOUPHOUET BOIGNY PAR LA
FRANCE OUATARA ALASSANE S'EST SIGNALE PAR DES ACTIONS
STALINIENNES DE L'EXERCICE DU POUVOIR.
IL A ETE LE PREMIER DIRIGEANT IVOIRIEN A UTILISER LES ARMES
A FEU CONTRE LA POPULATION ESTUDIANTINE,
VOUS VOYEZ QUE CE N'EST ETONNANT QU'IL AIT INTRODUIS LES
COUP D'ETAT DANS NOTRE PAYS EN SE SERVANT DU GL ROBERT
GUEI QU'IL FERA ASSASSINER PLUS TARD POUR AVOIR REFUSE DE LUI CEDER LE POUVOIR QU'IL AVAIT FINANCE DONC COMMAN-
DITE .
ENSUITE VIENDRONT UNE SERIE DE COUPS D'ETAT CONTRE
LAURENT GBAGBO TOUJOURS COMMANDITE PAR OUATARA
DONT DE SEPEMBRE 2002 MUE EN REBELLION , QUI EMPORTERA
MR GBAGBO LE 11 AVRIL 2011 .
ALORS MR GBAGBO AVAIT GAGNE LA PRESIDENTIELLE DU 28
NOVEMBRE 2010 CONTESTE PAR OUATARA QU'EST CE QUI
EMPECHAIT DE RECONNAITRE CE RESULTAT ET EMPECHER
QUE DES ARMEES ET MERCENAIRES ETRANGERS BOMBARDENT
NOTRE PALAIS PRESIDENTIEL AVEC LA MORT DE MILIRES D'IVOIRIENS?
QUI PEUT ACCEPTER CELA?
N'EST CE PAS OUATARA QUI A REFUSE LE RECOMPTAGE DES
VOIX PREFERANT UNE SOLUTION MILITAIRE?
LES SOLUTIONS MILITAIRES SONT SES PREFERENCES?
ALORS ELLES L'ONT RATTRAPES.

2.Posté par gombo le 07/08/2012 16:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bien di vieux frere. c e n est ke le debut du commencement

3.Posté par cool le 07/08/2012 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est président pendant un an qu'est ce qui a changé ,? les voyages et les tueries? qu'il nous fait voir si tu ne peux pas arrête la course plus de pluies de milliard mais pluies de voyages et tueries pardon on a faim avant ou le pays est diviser même on était mieux gouvernement mélangé la était mieux parce que il y'avait un Président qui ne faisait pas de business même a mama son village il gérait bien le pays

4.Posté par kouame k N le 07/08/2012 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouattara n'a rien apporté à ce pays. Tout ce qu'il déroule comme programme n'est que ce que gbagbo projetaiit faire si lui l'imposteur n'avait pas mis la guerre. Il n'a pas gagné les élections. Que l'opinion africaine se démarque de l''opinion occidentale mue par ses intérêts. On ne peut pas imposer une rébellion soutenue par les occidentaux et organiser une élection transparente. Des gens normaux peuvent-ils soutenir une rébellion? voyez ce que les occidentaux sont en train de faire en SYRIE. Après avoir tué KADHAFI, ils ont abandonné la LYBIE au profit de leurs intérêts. Réfléchissons.

5.Posté par Yuotam le 07/08/2012 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis convaincu que Watt le (rat) "le drame" de la Côte d'ivoire, n'a jamais fait partie des plans de Dieu pour diriger ce très beau pays, car je n'ai jamais vu un putschiste qui prend le pouvoir tout en ayant fait détruire le palais et la résidence présidentielle.

Il est très embêté là où il se trouve, c'est l'un des rares opposants qui dit qu'il à "gagné" les élections prend les armes pour arriver à la présidence.

En Haïti, il y a eu ré-comptage des voix; aux USA en 2000, il y a eu comptage et ré-comptage des voix sans que cela ne tue personne, sans que personne ne parle d'injustice.

Pourquoi en 2000 aux USA, AL GORE n'a pas appelé la communauté internationale de venir bombarder son pays pour chasser BUSH junior?

l'Afrique est un champ d'expérimentation des armées occidentales avec la complicités des traîtres africains comme le drame Watt le (Rat) l'Afrique sera indépendante.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !