Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

COTE D'IVOIRE: Des populations d’Abobo menacent le pouvoir Ouattara

le Mardi 26 Juillet 2011 à 08:48 | Lu 1028 fois



COTE D'IVOIRE: Des populations d’Abobo menacent le pouvoir Ouattara
Les populations de derrière pont, Pk18 dans la commune d’Abobo en veulent terriblement au nouveau régime prétextant qu’il lui rend davantage une vie dure.

Selon des indiscrétions, ces populations regretteraient pour l’heure, l’ère Gbagbo.

«Nous regrettons d’avoir voter le Rhdp et son candidat. Malgré notre soutien nous avons l’impression que nous sommes les personnes à abattre par le nouveau régime. Il nous empêche de vaquer librement à nos occupations,» a indiqué Yao, habitant de PK18 expliquant les raisons de son revirement et de bien d’autres habitants de ce quartier.

Aujourd’hui, la plupart des habitants de PK18 tout comme lui, préfèreraient l’ère Gbagbo que celui de Ouattara. «On nous prive des acquis que nous avions sous l’ère Gbagbo. Nos étales sont détruits sous prétexte que nous sommes installés de façon anarchique. Qu’allons-nous faire si nous ne pouvons pas librement exercer nos activités commerciales? Si cette situation perdure, nous allons précipiter le départ de l’actuel président, pour réinstaller Laurent Gbagbo. Puis que nous avons l’impression que ce gouvernement n’est pas venu pour nous sortir de la misère,» a dénoncé un habitant de derrière pont, affirmant toute fois que les populations de ce quartier sont déçues de l’actuel régime. «Nous savons désormais à qui nous avons à faire. Nous avons en face des hommes qui ne pensent qu’à leur intérêts et oublient la masse. Nous sommes vraiment déçu,» a indiqué notre interlocuteur gardant l’anonymat.

Les populations de "derrière pont" et celles de PK18 qui seraient gagnées par le découragement sont nombreuses. Elles auraient même projeté d’organiser une marche de protestation dans la commune d’Abobo pour exprimer leur mécontentement. «Nous devions marcher dans la commune la semaine dernière. La marche a été annulée à la dernière minute par des personnes dont nous allons taire les noms,» a insisté Issouf à derrière pont précisant, en revanche que tôt ou tard, les populations des deux quartiers se soulèveront contre le nouveau régime.

La situation qui prévaut en ce moment dans ces deux quartiers est diversement interprétée. « Nous avons appris que des femmes voulaient marcher vendredi dernier pour dénoncer la cherté de la vie. Ces personnes sont toutes des manipulées qui ne savent pas ce qu’elles veulent,» a expliqué un jeune se réclamant proche du Rhdp. Son avis n’est partagé par Yves qui soutient que cette situation est née de l’incapacité des nouvelles autorités à gérer le pays. «Elles pensaient que c’est dans la bouche qu’elles devaient gérer ce pays. Maintenant qu’elles sont au pied du mur, voilà que leurs militants se retournent contre elles. C’est désolant tout ça,» a-t-il indiqué.

Wassimagnon, KOACI ABIDJAN

Mardi 26 Juillet 2011
Vu (s) 1028 fois



1.Posté par cisse karidja le 26/07/2011 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le pouvoir ça se merite ado pensais que c'etait facile de gouverner je suis rhdp mais je suis deçu de ce nouveau regime avec gbagbo le pays etait coupé en deux mais les gens etaient payés le 25 mais allassane a l'integralite du pays mais il a du mal a decoler qu'il foutte le camp

2.Posté par karim ouattara le 26/07/2011 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le choix de la communauté internationale et celle de Bédié et sa suite, n'est vraiment pas celle du peuple. Bédié a sucité ce soutien par vangeance contre le peuple qui l'a honni dans le passé. Portons donc notre croix et demandons pardon à Bédé qu'il ait pitié pour ses frères qui ont péché contre lui.

3.Posté par DEMBEE FAISSIROU le 26/07/2011 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pense que c'est maintenant que les ivoiriens vont comprendre. Chez nous on dit que c'est l'aveugle lui même qui se chasse d'u marché. Voilà un aveugle qui veux aller au marcché et son frère lui dit non car compte tenu de son handicape il risque derenversé tout sur son passage et l'aveugle s'entete alors son frere lui dit ok allons au marché. Arrivés dans le marché il le laisse et dès le premier pas il tombe dans le panier d'atiéké de la femme baoulé qui le pousse et tombe dans l'huile rouge de la femme dioula qui le pousse et tombe sur les goba de la femme gouro qui le pousse et tombe dans la bouillie de la femme tagbana . Alors il dit mon frere m'avais prevenu
Donc laissons les ivoiriens on va les jouer à ping pong et il veront eux même
Merci

4.Posté par mass72 le 28/07/2011 09:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hééé !! mon ami d'abobo , on t'avait prévenu , au lieu de chercher ton " socoma draca " ( petit déjeuner ) , tu dis vouloir faire de la politique ; il y a tout juste trois moi tu defiais les fds , à l'arrivée du commando invisible , qu'as tu vu déjà et tu déchantes ? I l ne faut faire comme la cigale qui chanta tout l'été et alla chez la fourmi au moment de la disette , mon ami d'abobo ! ce n'est debut , on t'avait promis la liberté , " ton socomadraca " tout chaud , voire même gratuit ! et non c'est plutôt le planfond que tu regarderas comme un orphelin affamé quand il vas se coucher , car les promesses n'honorent qu'à ceux qui y croient .... Gouverner un pays n'est un concours de pêche . A bientôt .




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !