Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI : Salubrité urbaine : On cherche l'argent pour ramasser les ordures

le Jeudi 13 Juin 2013 à 05:55 | Lu 344 fois

« Optimisation du rendement des taxes allouées au Fonds de financement des programmes de salubrité urbaine (FFPSU) », c'est le thème du séminaire de réflexion qui réunit depuis hier mercredi 12 juin, et ce, jusqu'à demain vendredi 14 juin à Grand-Bassam, 43 experts issus des structures intervenant dans le processus de recouvrement et de liquéfaction des taxes allouées au FFPSU et de structures ayant une expérience réussie dans le domaine de la mobilisation de ressources financières.



CI : Salubrité urbaine : On cherche l'argent pour ramasser les ordures
Organisé sous l'égide du ministère de l'Environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable, ce séminaire a pour objectif général d’améliorer le rendement des ressources allouées au FFPSU. De façon plus spécifique, il s’agira pour les participants de faire le diagnostic du recouvrement desdites taxes, de proposer des mécanismes d'amélioration du circuit de leur recouvrement et d'optimiser la mise à disposition de ces ressources financières. Le directeur général de ce fonds, Simy Gildas, a rappelé que son institution tire ses ressources de plusieurs taxes.

A savoir la quote-part sur les contributions foncières telles que définies par l'annexe fiscale 2013, la taxe de la voirie, d'hygiène et d'assainissement, la taxe rémunératoire pour l'enlèvement des ordures ménagères, la taxe spéciale sur certains produites en matière plastique, la taxe de salubrité et de protection de l'environnement et la taxe sur la ferraille et les sous-produits ferreux.

Cependant, de nombreuses difficultés gênent le recouvrement normal de ces ressources. Les réflexions menées au cours de ce séminaire devraient donc permettre d'améliorer le mécanisme de recouvrement de ces ressources. Dr Allah Kouadio Rémi, ministre de l'Environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable, a indiqué que la gestion de la filière déchets est l'une des priorités de son département ministériel.

Selon le ministre, il y a un besoin de 20 milliards de fcfa pour régler le problème des ordures ménagères à Abidjan et environ la moitié (10 milliards de fcfa) pour le reste du pays. Le FFPSU peut à peine financer à hauteur de 15 milliards de fcfa. Le gap est est donc à rechercher ailleurs. Le Dr Allah Kouadio pense qu'il faut d'abord pouvoir exploiter les taxes existantes au moins à 95 % avant d'envisager d'autres recherches de financement. Aussi a-t-il encouragé tous les participants à ce séminaire à faire des propositions constructives, car dira-t-il, toutes les suggestions sont les bienvenues.



Franck SOUHONE
L'Inter

Jeudi 13 Juin 2013
Vu (s) 344 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !