Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI : Région du Bas-Sassandra : Echanges de tirs entre FRCI et des hommes armés / Un mort et plusieurs arrêtés

le Mercredi 15 Février 2012 à 07:41 | Lu 1175 fois



L’Inter-15/2/2012

La nuit du vendredi 10 au samedi 11 février dernier a été marquée, dans la sous-préfecture de Galébré, par des échanges de tirs nourris entre des éléments du groupement tactique 5 des Forces républicaines de Côte d`Ivoire (FRCI) basées à Soubré et des hommes lourdement armés, reconnus comme des coupeurs de route.

Selon le chef des opérations des FRCI à Yabayo, le sergent Otchomba Prospère, cette opération a été menée à la suite des plaintes des populations contre les braquages et attaques à main armée qui ont cours dans le département de Soubré. Suite à cette insécurité galopante, il s’en est suivi une enquête minutieuse. Ainsi dans la nuit du vendredi 10 février dernier, au cours d’un contrôle de routine, un individu est appréhendé avec un fusil calibre 12 à canon scié. Cuisiné, le sieur Wembela Sawadogo passe aux aveux et dénonce même ses complices, ainsi que le plan mis ce jour en place en vue d`une attaque à Galebré.

Le sergent Prospère et ses éléments s’organisent pour une expédition punitive à Galebré. Ils mettent précisément le cap sur le cimetière où les malfrats s’étaient donné rendez-vous avant de donner l`assaut. A la vue des FRCI, les quidams puissamment armés ouvrent le feu. Après une heure d’échange de tirs, le sergent Otchomba et ses hommes arrivent à mettre la main sur 03 des bandits armés. Il s`agit de Ouedraogo Ali, Sawadogo Amidou et Arba Daouda. Tous des Burkinabé. Un autre bandit, dénommé Simporé Moussa, est tué pendant les affrontements.

Le chef du gang, un certain Ouedraogo Moumouni, qui selon des sources est arrivé de Bouaké pour l’opération, parvient à se fondre dans la nature. Les FRCI ont également mis la main sur l’arsenal d’attaque des bandits constitué de fusils calibre 12, de fusils à canons sciés, de pistolets, de fusils d’assaut AK 47, d’armes blanches, de cagoules, de munitions avec quelques objets volés. Sans oublier le véhicule de commandement du chef de gang, une Mazda 323 F immatriculée 4005 FE 04.

Au dire de Wembela Sawadogo, la bande est constituée d’anciens prisonniers basés à Soubré-Bouaké-Gagnoa et Issia qui se retrouvent régulièrement pour mener des opérations. Des villes comme Issa, précisément la localité de Ourababré, Galebré, Soubré et Gagnoa ont été déjà attaquées. Il a ajouté que les opérations sont préparées depuis la maison d’arrêt de Soubré par un certain Sawadogo Bouakary, en relation avec le sieur Ouedraogo Moumouni résidant à Bouaké et qui ravitaille la bande en armes et munitions. Les 04 malfrats ont été mis à la disposition de la gendarmerie de Soubré

Blaise BONSIE

Mercredi 15 Février 2012
Vu (s) 1175 fois



1.Posté par koko le 15/02/2012 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi les burkinabé sont ils toujours impliqués dans les histoires d'attaque de la CI ? Pardonnez les ouedraogo, nous on veut la paix

2.Posté par la vie le 15/02/2012 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mossi dramane dit a tes freres de nous laisser en paix ohhhhhh

3.Posté par danielsery le 15/02/2012 22:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela ne nous etonne pas.tous les prisonniers qu ils avaient eux memes liberes pour les aider a se maintenir au pouvoir c est ceux la qui forment des gangs pour aggresser les honnetes citoyens car ouatara ne les a payer apres leur forfait.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !