Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI : Patrouilles sans dotation en armes des agents de police: Le pouvoir envoie les policiers à l’abattoir !

le Mercredi 4 Janvier 2012 à 11:28 | Lu 568 fois



La police nationale a enregistré dans la nuit de la Saint-Sylvestre, un mort dans ses rangs. Il s’agit du sous-officier Coulibaly Nakatiénéba, en service à la Crs. Cette nuit-là, aux environs de minuit devant l’église Saint-Mathieu d’Anonkoua -Kouté à Abobo, il a été abattu par des individus en treillis et armés de Kalachnikov, selon des informations concordantes. Plus chanceux, son collègue Sacré Venance-Anatole du commissariat du 32ème arrondissement d’Abobo atteint au bras et au mollet gauche s’en est sorti avec de graves blessures.

Les assaillants qui savaient que les agents de police ne portent aucune arme, ont eu tout le loisir pour les mitrailler. Et ce qui devait arriver, arriva. La mort tragique du sous-officier Coulibaly Nakatiénéba. Disons-le tout net, cet assassinat est la résultante du mépris que les autorités gouvernementales ont à l’égard des policiers. Comment peut-on mettre en mission commandée des agents sans qu’ils n’aient leur arme de dotation pour se défendre en cas d’attaque ? C’est une option suicidaire qu’ont prise les autorités du ministère de l’Intérieur en déployant plus de 5 000 policiers sans armes pour la sécurisation des fêtes de fin d’année. En le faisant, les autorités envoyaient ainsi les forces de police à l’abattoir.

Les tenants actuels du pouvoir ont sacrifié les policiers sur l’autel de leurs intérêts. Instruits par la circulation des armes lourdes du fait de l’ex-rébellion et de la récente descente musclée des éléments des Frci armés jusqu’aux dents à la Préfecture de police d’Abidjan, au cours de laquelle, ils ont saccagé le violon, blessé grièvement un adjudant de police et libéré de force leur acolyte dealer en garde à vue. Les autorités devraient impérativement équiper en armes les agents de police après tous ces actes malheureux auxquels s’exposent chaque jour les policiers.

Le pistolet qui est le premier compagnon du policier, rend celui-ci vulnérable et inoffensif quand il n’en a pas. D’ailleurs, les populations n’hésitent plus à qualifier les agents de police sans armes de «vigile» lors des contrôles routiers. Ces agents de l’ordre sont victimes de railleries de la part des automobilistes. Qui n’obtempèrent pas aux coups de sifflets des agents de la voie publique. Pour redorer l’image de la police, et éviter d’autres assassinats, le pouvoir doit impérativement doter les policiers en armes. Avant qu’il ne soit trop tard. Parce que si ceux-mêmes qui sont chargés d’assurer la sécurité des populations sont sans armes, évidemment c’est le peuple qui est en danger.


Didier Keï
notrevoie

Mercredi 4 Janvier 2012
Vu (s) 568 fois



1.Posté par 100/100 Camerounais le 04/01/2012 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"si ceux-mêmes qui sont chargés d’assurer la sécurité des populations sont sans armes, évidemment c’est le peuple qui est en danger. "
Ah oui Didier Keï vous avez raison mais alors le gouvernement ouattara n'est pas la pour la securite de la population mais plutot pour tuer cette population. Sinon comment pouvez-vous justifier le fait ke le policiers sont sans armes?
Dieu protege et libere la C I

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !