Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI: Ouattara cherche de l'argent et la gendarmerie demande la libération de ses éléments

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Mardi 19 Avril 2011 à 12:58 | Lu 387 fois



La gendarmerie nationale annonce sa participation à la pacification du pays, à condition que ses éléments détenus par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci), recouvrent la liberté.

Des éléments de la gendarmerie nationale sont aux mains des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci), selon le général Edouard Kassaraté Tiapé, commandant de la gendarmerie nationale, qui demande leur libération afin que les gendarmes participent à la pacification totale du pays. Il a fait cette proposition ce lundi au général Michel Gueu lors d’une visite des casernes du district d’Abidjan.

«Nous demandons à vos hommes de libérez nos hommes, sinon, ils n’iront pas à l’intérieur pour la pacification du pays », a averti le général Kassaraté. Le commandant de la gendarmerie nationale a aussi pris l’engagement de faire réparer les engins endommagés dans le camp Agban lors des combats entre Frci et Fds. « Nous allons tout faire pour réparer les engins. La facture sera remise au Premier ministre, » a-t-il ajouté.

La cohabitation entre les Frci et les ex-Fds semble ne pas être au beau fixe. Un incident malheureux se serait produit ce lundi entre les deux forces causant la mort d’un militaire dans l’ancien camp d’Akouédo. Ce fait a été signalé au général Gueu par les frères d’arme du défunt encore sous le choc qui ont déploré l’acte de l’élément des Frci. Face à cette ambiance, Michel Gueu a ramené les uns et les autres à la raison. « On a tous travaillé ensemble.

Il n’est pas question que nous nous tirons dessus. Le champ de batail n’est pas ici, » a-t-il déclaré. Nous apprenons par ailleurs, ce mardi matin de sources proches de miliciens que le Sergent chef Ibrahim Coulibaly dit Ib n’aurait pas encore dit son dernier mot dans cette crise poste-électorale. Alors que l’on parle de réconciliation et de reconstruction nationale, il aurait changé de stratégie pour déstabiliser le régime en place s’alliant aux éléments du Gpp. Des informations en provenance de Yopougon révèlent que le sergent chef déserteur de l’armée ivoirienne aurait promis offrir dix tonnes de riz aux combattants du Gpp pour le travail qu’ils accomplissent sur le terrain. Vrai ou faux ! En tout cas la rumeur enfle les foyers à Yopougon, fief des miliciens.

Par ailleurs, nous apprenons que Charles Koffi Diby, le ministre très discret des finances du gouvernement aurait été mandaté pour tenter de convaincre et de s'entendre avec les autorités financières internationales afin de bénéficier d'aides financières, nécessaire aux besoins immédiats de remise en route et pour la reconstruction du pays.

Ce dernier, serait actuellement à Washington aux Usa où il multiplierait les rencontres en ce sens. La Banque mondiale avait annoncé jeudi dernier qu'elle s'impliquerait dans la reconstruction de la Côte d'Ivoire en débloquant plusieurs projets de développement d'un montant total de 100 millions de dollars (70 millions d'euros)

Pour l'heure, rappelons que les établissements financiers et bancaires sont toujours fermés en Côte d'Ivoire.

Wassimagnon; Koaci.com Abidjan

Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Mardi 19 Avril 2011
Vu (s) 387 fois



1.Posté par MOULAYE le 19/04/2011 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AUX CHEFS D ETAT MAJOR
1

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !