Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI : Nouveau meeting du FPI dimanche à Koumassi: Le député Jules Yao Yao appelle à une forte mobilisation

le Vendredi 25 Novembre 2011 à 09:40 | Lu 1013 fois



Après deux essais deux meetings dont l’un a été violemment réprimé par les militants du RDR, le député Yao Yao Jules remet le couvert. Dimanche à partir de 14h, les militants du Fpi et tous les Ivoiriens épris de paix et de justice sont convoqués à la Place Inchallah de Koumassi pour un autre me-eting. « Une page décisive de l’histoire de la Côte d’Ivoire est en train de s’écrire sous nos yeux. Nous devons tous y prendre, une part active. J’invite tous les démocrates à sortir nombreux ce dimanche à Koumassi pour qu’ensemble nous réclamions la libération de Laurent Gbagbo et tous les camarades injustement détenus», a-t-il affirmé. Le député de Koumassi a soutenu que pour obtenir la libération de Laurent Gbagbo, il n’y a pas 36 manières de faire. Il faut lutter, en se mobilisant.

Cette lutte est d’autant plus juste, selon lui, que les personnes détenues sont innocentes. « Laurent Gbagbo a fait six ans en exil, pendant que son compte était régulièrement approvisionné. Il a refusé de prendre cet argent. Ce n’est pas aujourd’hui où il a été président de la République qu’il va se rendre coupable de crimes économiques », dira-t-il avant d’ajouter : « s’ils n’ont pas de charge, qu’ils les libèrent ». Le député Yao Yao estime que sans un Laurent Gbagbo libre, on ne peut parler de réconciliation en Côte d’Ivoire. Pour le rassemblement de ce dimanche, Jules Yao Yao dit avoir pris toutes les dispositions. Des courriers ont été adressés au ministère de l’intérieur et au commissariat de police en charge de la sécurisation du périmètre. « Nous avons même informé l’Onuci. Ils ont promis d’être là, pour nous soutenir», a affirmé Yao Yao Jules.


César Ebrokié

Source : notrevoie

Vendredi 25 Novembre 2011
Vu (s) 1013 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !