Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI : Mont Péko: Amadé Ouérémi va-t-il être délogé ?

le Samedi 18 Mai 2013 à 07:21 | Lu 890 fois



CI : Mont Péko: Amadé Ouérémi va-t-il être délogé ?
Amadé Ouérémi sera-t-il délogé de force par l’armée du régime ivoirien et les soldats français avant la fin de la semaine? C’est, en tout cas, ce que croient savoir nombre d’habitants de Duékoué qui, depuis hier, auraient eu l’information selon laquelle le rebelle devenu élément des FRCI (Forces républicaines de Côte d’Ivoire) serait dans le viseur de la communauté internationale qui ne veut plus le laisser faire. Et ce n’est pas l’impressionnant dispositif militaire visible depuis hier matin à Duékoué qui va faire changer d’avis les habitants de Duékoué.

Les habitants de cette ville de l’ouest de la Côte d’Ivoire ont vu passer sous leurs fenêtres, de nombreux cargots militaires, de gendarmes pour la plupart aux bérets rouges. Certains de ces véhicules militaires et leurs passagers étaient visibles hier après-midi à la préfecture de la ville.

Selon des habitants interrogés, des légionnaires français les ont précédés dans la ville deux jours auparavant et y sont toujours. «Quand on leur demande le but de leur présence massive et inhabituelle chez nous, ils répondent invariablement qu’ils sont en mission», assure un habitant de Duékoué.

Un autre habitant qui relaie l’information qui a pris le tout Duékoué depuis hier, indique qu’il s’agirait d’une opération d’expulsion du Mont Péko avant samedi du sieur Amadé Ouérémi qui occupe cette portion de terre depuis bien longtemps à la faveur de la rébellion armée.
«Je pense qu’il est déjà encerclé et il ne pourra plus s’en sortir», indique une femme, épouse de militaire.

«Pourquoi une telle épreuve de force alors qu’il travaille pour le compte du pouvoir ? Le Président ne peut-il pas lui demander de déposer les armes et de rentrer chez lui au Burkina Faso au lieu de nous envoyer encore une autre guerre ? Duékoué a trop souffert pour continuer de souffrir», s’insurge une commerçante rencontrée par notre correspondant sur place.
Les jours à venir nous situeront sans aucun doute.


Abdoulaye Villard Sanogo
notrevoie

Samedi 18 Mai 2013
Vu (s) 890 fois



1.Posté par LaRedemption le 18/05/2013 10:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un proverbe africain dit que c''est la cendre qu''on croit eteindre qui brule la maison. Nous on les regarde. Dieu nous garde.

2.Posté par coulibaly sory le 18/05/2013 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VRAIMENT ON LES REGARDE

3.Posté par WALACE le 18/05/2013 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VILLARD SANOGO
Quitte dans ça
le mensonge ne fait pas partir de la culture de l'ethnie dont tu portes le nom
laisse le mensonge à GBAGBO et son clan , en 10 ans ils ont tourné toute une nation dans la farine et aujourd'hui Dieu les a laissé en les mettant tous en prison jusqu'à ce que justice soit rendu au peuple ivoirien

4.Posté par Hermann N'da le 18/05/2013 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Amade Ouérémi aurait être arrêté ce samedi 18 mai, à la suite d'un affrontement sanglant ayant fait plusieurs morts et des blessés graves.

Avec de telles nouvelles, on est en droit de se demander qui du vaillant journaliste Abdoulaye Villard Sanogo et de WALACE, l'individu aux commentaires plats et ridicules est proche de la réalité ?

5.Posté par Hermann N'da le 18/05/2013 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lire"aurait été arrêté"

6.Posté par WALACE le 19/05/2013 00:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qu'à cela ne tienne mon cher Herman
dit moi, entre OUATTARA ET GBAGBO lequel des deux est plus proche du peuple?
sachant que OUATTARA lui a accepté de livrer un des supposés miliciens pour rendre justice au peuple et un GBAGBO qui n'osait même pas arrêté le chef des escadrons de la mort qui ont semé la terreur partout dans abidjan au service de sa femme SIMONE,
c'est là un chef de caractère mon frère , voilà pourquoi j'aime l'homme OUATTARA sans être partisans du RDR , quand il dit il fait ,

7.Posté par yobo le 19/05/2013 09:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il n''est rien ce n''est qu'' un réparateur de vélos ok. pour le déloger beuh la coalition (licorne ,onu,dozos,milices , etc),et je l''avait dit même avant qu'' on ne l''arrête .
ce sont eux qui l''ont donné nom si nom il n''y a rien de ce petit mossi là ...

8.Posté par Hermann N'da le 19/05/2013 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
RFI n'a pas manqué de préciser que le milicien pro ouattara Armade Ouremi est un ressortissant burkinabé . Alors question : que vient chercher un Ressortissant Burkina dans une affaire "ivoire-ivoirienne? Serait-on au Burkina Faso? Dramane serait-il burkinabé?

En tous cas les pro-GBAGBO, eux, sont tous IVOIRIENS. C'est aussi cela la différence entre SEM Laurent GBAGBO et les envieux envahisseurs comme PENCHETA.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !