Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI : Les FRCI rackettent les pauvres transporteurs

le Lundi 13 Mai 2013 à 06:34 | Lu 324 fois



CI : Les  FRCI  rackettent les pauvres transporteurs
La réaction du Préfet Yéo Oumar: ‘’Les Frci rackettent les pauvres transporteurs’’

Joint au téléphone pour avoir sa version suite aux accusations portées contre lui par le commandant Koné Bilamany, le préfet de Sikensi, Yéo Oumar rejette en bloc les accusations des Frci et dit être, en tant qu’autorité administrative de Sikensi, à équidistance des forces présentes dans cette localité. « Les transporteurs, les commerçants m’ont approché et m’ont transmis des griefs sur le comportement des Frci. Notamment, le racket. En tant que tutelle de ces forces, j’ai convoqué une réunion à laquelle, les Frci ont été mises en minorité et on a convenu que leurs contrôles se limitent aux coffres des véhicules avec une réduction des barrages.

Les transporteurs et les populations, dans leurs griefs, ont même exigé le remplacement du commandant Frci. Mais, je leur ai répondu que cela n’est pas de mon ressort. Moi, je ne fais que des arbitrages. Alors, quand il parle d’entraves, ça m’étonne, car il n’y a pas d’entraves. Les Frci sont en surnombre et certains se voient obligés de racketter les pauvres transporteurs. C’est eux-mêmes, de par leurs actes, qui ont soulevé le courroux des populations. Et, la solution est qu’ils soient tous immatriculés et convenablement rémunérés par l’Etat », a proposé le préfet.

L'intélligent d'Abidjan

Lundi 13 Mai 2013
Vu (s) 324 fois



1.Posté par Moganza III eme du nom le 14/05/2013 09:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n''y rien de nouveau les FRCI ont toujours racketer. La majorité d''eux son des repris de justice des baffons d''adjame et d''abobo.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !