Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI : Fête du travail, Ugtci : Des travailleurs en colère contre le gouvernement

le Jeudi 2 Mai 2013 à 06:08 | Lu 507 fois

L'Union générale des travailleurs de Côte d'Ivoire (Ugtci) a célébré la traditionnelle fête du travail, le mercredi 1er mai 2013, à la Bourse du travail de Treichville.



Bernard N'doumi, le représentant du Patronat
Bernard N'doumi, le représentant du Patronat
A cette occasion, les travailleurs venus nombreux ont crié leur colère contre le gouvernement, représenté par Koné Kippéa, directeur de cabinet adjoint du ministre d’État, ministre de l'emploi, des affaires sociales et de la formation professionnelle, Dosso Moussa. Les grognements se faisaient entendre au fond de l’auditorium Adiko Niamkey, où se déroulaient les allocutions.

Le mécontentement des syndicalistes de l'Ugtci est apparu, au terme du discours de Bernard N'doumi, le représentant du Patronat. Sans faux fuyants, l'envoyé de Jean Kakou Diagou a indiqué qu'en ce qui concerne l'application du Smig revalorisé à 60.000 f Cfa, c'est un acquis pour le patronat mais qu'il revient au gouvernement de prendre la décision de son application effective.

Les travailleurs qui attendaient certainement une « bonne nouvelle », de la part du directeur de cabinet adjoint du ministre Dosso Moussa, n'ont pas apprécié les propos de celui-ci, lorsqu'il a indiqué qu'il n'est qu'un simple envoyé. Je vais rendre compte. Sûrement qu'une réponse sera trouvée à ce problème à la Primature où le Premier ministre et le ministre Dosso Moussa attendent les secrétaires généraux des centrales syndicales », a-t-il argué, pour essayer de détendre l'atmosphère. Mais rien n'y fit. Il a fallu l'intervention très vive du maître de cérémonie pour que les travailleurs calment le jeu. C'est par la suite que le directeur de cabinet adjoint a pu terminer son allocution qui invitait les travailleurs à l'espoir, à l'amour, au dialogue et au travail.

Bien avant lui, le secrétaire général de l'Ugtci, Joseph Ebagnerin, a revelé que le 1er mai 2013, se commémorait dans un environnement socio-politique encore marqué par les stigmates de la crise postélectorale. «(...). Le chômage endémique gagne du terrain et touche plus de 40 % de la population active ; Plus de 50 % des Ivoiriens vivent en dessous du seuil critique de la pauvreté ; les prix du carburant, de l'eau et de l'électricité demeurent élevés ; la flambée des prix des denrées de grande consommation n'est pas maîtrisée du fait des spéculations artificielles. En un mot, le niveau de paupérisation des populations, en général, et des travailleurs, en particulier, s'est dégradé », a égrené Ebagnerin Joseph. Pour terminer, il a soumis 10 doléances au gouvernement. Celles-ci portent, entre autres, sur la cherté de la vie, la sécurité des personnes et des biens, la réduction du coût du carburant et l'application effective du Smig revalorisé.

Soir Info

Jeudi 2 Mai 2013
Vu (s) 507 fois



1.Posté par yobo le 02/05/2013 07:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils sont en colères contre qui? on traine toujours les pas dans la politique ...
au temps du géant homme LG, qu' est-ce qu' ils (travailleurs )n'ont pas fait ,dit sur tous les toits .
malgré les grèves de partout , LG a augmenté leur salaire , payé leur prime ,leur a donné maison mais tout ça un plomb dans l'eau .leur objectif était de l'enlever au pouvoir .
mais vous ,juste une grève de 2jours , ils vous menacent ,vous jettent l'eau dans la bouche et on arrête .
en colère contre qui????
la plainsanterie est trop ,arrêtons ça.
signé. LA MAIN DE DIEU ..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !