Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI : Décision d’exclure des meneurs de l’Ufhb et violence du lundi 13 mai: Les étudiants divisés

le Mercredi 15 Mai 2013 à 06:25 | Lu 595 fois

La décision de la Présidence de l’université Félix Houphouët-Boigny (UFhb) de Cocody, d’exclure les étudiants meneurs des heurts survenus le lundi 13 mai 2013, a soulevé une vive réaction au sein des étudiants.



Mian Augustin (Fesci) et Mominet Roland (Ageeci) prônent la non-violence sur le campu Ph d’archives
Mian Augustin (Fesci) et Mominet Roland (Ageeci) prônent la non-violence sur le campu Ph d’archives
« Nous demandons plutôt à la présidence de l’U Fhb de régler les problèmes qui se posent à elle, car la menace d’exclusion ne peut rien arranger ; au contraire, on ira d’exclusion en exclusion tant qu’il y aura des incidents. Ce n’est pas la décision la plus nécessaire à prendre », a conseillé, le mardi 14 mai 2013, Koffi J. étudiant en Espagnol. Pour son condisciple B.T. en Chimie-Biologie-Géologie, la décision d’exclure des étudiants pourrait réveiller de vieux démons. « Je pense qu’il faut sereinement prendre une décision idoine afin d’éviter de jeter de l’huile sur le feu.

Exclure des étudiants pourrait provoquer une crise plus grave », pense-t-il. Quant à un groupe d’étudiants de l’Ufr Sciences juridiques administratives et politiques, à l’origine de la violente manifestation, il ne décolère pas. « Tant que nous n’aurons pas le minimum pour nos études, nous allons nous opposer vigoureusement aussi bien à la présidence de l’université qu’au ministre Bacongo », martèle Jean de Dieu qui s’est présenté comme leur porte-parole. Contrairement au point de vue corsé de ces étudiants, des associations et fédérations ont condamné clairement les heurts survenus. Il s’agit de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci). « Nous condamnons les violences survenues le lundi sur le campus. Je crois qu’il aurait fallu poser les problèmes clairement.

Nous demandons des sanctions plutôt qu’une exclusion pour ne pas en ajouter à la crise. Parce que ce n’est pas un étudiant qui sera exclu, mais plusieurs, et cela pourrait dégénérer », explique Mian Augustin, le secrétaire national de la Fesci joint par téléphone, le mardi 13 mai 2013, qui, par ailleurs, indique que sa structure n’est mêlée ni de près ni de loin dans les événements du lundi. Même son de cloche au téléphone pour Oula Anselme, secrétaire national de l’Alliance estudiantine et scolaire ivoirienne (Aesi). « nous déplorons les violences. Il y a d’autres moyens appropriés pour se faire entendre. Mais ce qui s’est passé est la conséquence de l’échec d’une politique. Nous réclamons des sanctions et non une exclusion » suggère-t-il.

Quant à Mominet Roland, secrétaire national de l’Association générale des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (Ageeci), une enquête est nécessaire pour situer les responsabilités. Toutefois, il a condamné les violences survenues et demandé plus de modération. Le lundi 13 mai 2013 a été marqué sur le campus de l’université Fhb par un mouvement d’humeur de milliers d’étudiants qui l’ont violemment exprimé au ministre Cissé Ibrahima Bacongo. Aussitôt, Bakayoko Ly Ramata, présidente de l’université Fhb a pris la décision d’exclure tous les étudiants meneurs dès la conclusion de l’une enquête ouverte à cet effet.

M’BRA Konan
Soir Info

Mercredi 15 Mai 2013
Vu (s) 595 fois



1.Posté par HALIN BEBEL le 15/05/2013 10:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On parle du minimum pour ces étudiants,et Mme Ly parle d''exclusion. Quelle cette manière de réflechir? Ah "FANGACRATIE"!!!

2.Posté par WALACE le 15/05/2013 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est ce qu'ils ont reçu de GBAGBO ET DE BLE GOUDE comme formation en pus de la haine
savez vous que ces soi -disant étudiant sont à la solde du pouvoir déchu
la sanction est mieux que leur radiation, ou alors faisant les bénéficier d'une circonstance atténuante , nous savons tous qu'ils sont au service d'un groupe tapis dans l'ombre , ces nazis du FPI qui manipulent leurs neveux , cousins et frères dans nos écoles pour semer la pagaille

3.Posté par Carl le 15/05/2013 20:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Wallace, serieux hein, soit tu est bête, vrai idiot, ou tu le fait expressement.Je ne trouve plus la necessité de repondre à ça, tes commentaires

4.Posté par Fdebronze le 16/05/2013 02:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Walaye walace cest toi le vrai nazi...
Tu reconnais la vos methodes raison pr lakelle tu trepigne au point de pointer ton doigt mensonger accusateur sur le FPI....
Kan allez vs vs decider a assumer votre incompetence ke de tjrs chercher des boucs emissaires???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !