Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI : Après le massacre de 70 personnes à Okrouyo: La méfiance demeure entre autochtones et allogènes

le Samedi 26 Novembre 2011 à 09:18 | Lu 432 fois



En trois jours, les 11, 12 et 13 mai 2011, 70 autochtones bété ont été massacrés dans la sous-préfecture d’Okrouyo, dont 26 dans le seul village de Mabéhiri 1. Ces massacres, selon les témoins, sont attribués à des allogènes baoulé et burkinabé aidés d’éléments Frci. 7 mois après ces journées de folie, le président du Conseil économique et social (Ces), Marcel Zadi Kessy, lui-même fils du département de Soubré dont dépend Okrouyo, est allé apporter sa compassion à ses sœurs et frères, vendredi dernier, et leur demander de tourner la page pour réapprendre à vivre en bonne intelligence avec ceux qu’ils ont accueillis sur leurs terres.

«La mort fait partie de l’ordre normal de la vie. Mais quand des événements comme ceux que vous avez vécus la précipitent, ça rend forcément triste, et le souvenir toujours douloureux. Je vous adresse mes condoléances. Ces condoléances s’adressent à moi-même parce que tout malheur qui vous frappe me frappe directement, étant entendu que nous appartenons tous à la même sphère ethnique», a-t-il dit aux villageois de Mabéhiri 1 qu’il a d’abord rencontrés dans l’intimité, avant de se rendre à Okrouyo où une cérémonie plus faste était organisée pour décréter la réconciliation.

Au cours de celle-ci, il a fait l’amer constat que la méfiance demeure entre les autochtones et les allogènes, installés sous des bâches différentes, se regardant avec une animosité perceptible. «Comment se fait-il que les Bété sont assis d’un côté, et les Baoulé et la communauté Cedeao de l’autre ? Dans les villages, les Bété ont leur quartier et la Cedeao la sienne. Ce n’est pas une attitude constructive. A vous mes frères des autres régions de Côte d’Ivoire et des autres pays de la sous-région, faites en sorte que là où vivez soit bien. Construisez là où vous vivez. A vous tous, acceptez-vous les uns les autres», a-t-il conseillé.

Enfin, il a offert 5 millions Fcfa au comité d’organisation de cette journée et aux familles des victimes d’Okrouyo, et 1,3million Fcfa à celles de Mabéhiri. En retour, un coq et un bélier lui ont été offerts.



Bruno Kouadio

Samedi 26 Novembre 2011
Vu (s) 432 fois



1.Posté par Halin Bebel le 26/11/2011 09:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De quoi parle ce sbire de ouattara? Pense t'il que si c'était ses parents bété qui avaient décimé ces baoulé et burkinabé,ceux-ci allaient-ils pardonner? Soyons quand meme réalistes. Comment peut-on héberger qqu'un et que pour une histoire de politique partisane et aveuglante l'hôte arrive à tué 70 de ses bienfaiteurs? Allez vs faire foutre avc votre histoire de réconciliation.

2.Posté par mèh le 26/11/2011 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En demandant chaque fois aux gens de pardonner et se réconcilier, c'est une bonne démarche; mais quand ce sont des faits perpétrés exprès, mieux vaut condamner les fautifs afin de servir de leçon aux éventuels emprunts à ces pratiques. L'impunité donne toujours des ailes aux autres ET FRISE UN ENCOURAGEMENT AU MAL-AGIR. M...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !