Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI : Apres la révolte des étudiants de la fac de droit: Des confidences sur le lynchage manqué du ministre Bacongo

le Mercredi 15 Mai 2013 à 06:20 | Lu 1008 fois

Passé les moments de tumultes, les langues se délient à l'université sur les circonstances qui ont entouré le lynchage manqué du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Ibrahim Cissé Bacongo.



confidences sur le lynchage manqué du ministre Bacongo ce lundi à l'université FHB de Cocody
confidences sur le lynchage manqué du ministre Bacongo ce lundi à l'université FHB de Cocody
Des étudiants, qui ont participé au mouvement nous ont rencontré à cet effet, hier mardi 13 mai 2013 à l'université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. Ayant requis l'anonymat, ils ont révélé avoir tenu une réunion à quelques jours de l'événement pour définir une nouvelle stratégie de lutte. Membres du LIGES, un nouveau mouvement qui regroupe des dissidents de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI), ces étudiants disent avoir démarché des délégués des amphi pour leur demander de se joindre à eux pour un mouvement le jour d'un colloque qui devait se tenir à l'Université en présence de personnalités.

« Au départ, nous avons jugé l'initiative bonne et avions estimé que ce serait une occasion de résoudre nos problèmes », a indiqué l'un d'entre eux. « Le jour du mouvement, nous sommes sortis pour la revendication. Au départ, c'était pour protester pacifiquement et amener les autorités à se pencher sur nos problèmes. Mais après, face aux messages hostiles à l'encontre du ministre et du président de la République, nous avons compris qu'il y a eu manipulation. Le ministre, rassuré de notre présence, avait voulu nous écouter. Malheureusement, un autre groupe d'étudiants, préparé pour la circonstance, a brandi des pancartes déjà préparés à notre insu. On a compris qu'il y avait anguille sous roche », a révélé notre interlocuteur.

Pour lui donc, ''certes il y a quelques difficultés à l'université, mais de là revendiquer violemment pour une question de micro, il y a problème''. Il a invité le ministre et la présidente de l'université à plus de vigilance dans la mesure où, selon lui, la FESCI renaît sous une autre forme. Par ailleurs, un autre syndicat d'étudiants dénommé Renaissance étudiante et scolaire (RETS), qui regroupe 14 organisations estudiantines, a pondu un communiqué dont copie nous est parvenue, hier dans la soirée, pour dénoncer ''l'attitude dégradante'' de leurs camarades, et appeler les étudiants ivoiriens au sens de la responsabilité.

Et ce, a-t-il soutenu, ''afin que nous puissions faire prévaloir désormais la force de l’argument et non l’argument de la force pour trouver les solutions à nos différents problèmes''. « Aussi, voudrions-nous interpeller et mettre en garde toutes les personnes et /ou organisations, tapies dans l’ombre, qui seraient tentées d’instrumentaliser la masse estudiantine à des fins purement politiciennes », a déclaré le RETS.

Qui a appelé les autorités universitaires à être plus diligentes dans la résolution des différentes préoccupations des étudiants. « Nous marquons dès lors notre entière disponibilité à tout dialogue visant à faire régner un climat de paix et de sérénité propice aux études dans nos universités », a soutenu le leader du RETS.



Y.DOUMBIA
L'Inter

Mercredi 15 Mai 2013
Vu (s) 1008 fois



1.Posté par SAHAPANADE le 15/05/2013 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le contenu de cet article est pour dire que la FESCI s'est muée en une autre organisation, mais il y a le RETS qui regroupe 14 associations qui appelle à la retenue, donc ce n'est pas la majorité des étudians qui revendique.
vous comprenez cher camarades LMP pour quoi je ne cesse de vous dire que les journaux inter, soir info qui sont très dangereux. ils se disent neutres alors qu'ils manoeuvrent pour le rhdp. maintenaint, ou au moment opportun, sachez les traiter en ennemis de la souveraineté de notre pays , car ils travaillent contre nous.

2.Posté par WALACE le 15/05/2013 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les frères bétés de GBAGBO qui polluent notre système éducatif
croyant saboter tous les efforts du gouvernement DUCAN et faire plaisir à un parti politique Nazi du pouvoir fasciste qui était celui de GBAGBO et de son FPÏ
vous croyez que côte d'ivoire c'est pour vous
ou alors son indépendance est venu de GAGNOA ???????????
Nos parents du NOrd , du centre , de l'est et de l'ouest voir du sud ont tous contribué pour obtenir cette indépendance , ce n'est ni BIAKA BODA, ni KRAGBE GNAGBE à plus forte raison GBAGBO KOUDOU
alors vos revendications doivent s'adresser au recteur et non s'attaquer à nos institutions républicaines , surtout à un ministre de la République

3.Posté par charlie bronx le 15/05/2013 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'informateur de l'auteur de l'article a en fait avoué que lui personnellement n'était pas au courant. En réalité, tous les étudiants savaient bien que c'est ce qui devait être fait et c'est ce qui allait être fait.

Il n'y a pas eu de manipulation, d'après ce que j'ai appris. Tous y sont allés. Et le mouvement s'est créé spontanément. Il n'y a qu'à voir les photos de ce qu'il appelle pancartes (une feuille de papier A3 sur laquelle on a écrit en feutre). Une telle "pancarte" se fabrique en à peu près trente secondes.

Le fait est qu'une certaine catégorie de personnes a décidé délibérément de refuser obstinément de voir la réalité en face. Et ces gens là sont toujours prêts à accuser les autres, notamment les pro-GBAGO, de chacun de leurs malheurs.

La vérité est que les étudiants ont agi spontanément. D'ailleurs, le bacongo est un personnage très peu apprécié en Côte d'Ivoire, ne serait ce qu'en raison de ses innombrables frasques (bastonnade d'un de ses challengers aux municipales, utilisation d'armes à feu durant la campagne des législatives notamment pour menacer le garde du corps de son challenger, réfection catastrophique à prix d'or de l'université, ...). Bref, de manière générale, bacongo n'est pas une personne pour qui les Ivoiriens ont beaucoup d'estime.

mais comme certains ont décidé de ne pas voir....

Il n'est pire aveugle que celui qui refuse de voir, dit la Bible.

4.Posté par charlie bronx le 15/05/2013 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Walace, quelle indépendance ?

5.Posté par kone cote divoire* le 15/05/2013 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOUS VOYEZ TOUS CE QUI SE PASSE ET VOUS REFUSEZ DE DIRE LA VERITE......QUAND LES IVOIRIENS SONT MECONTANTS PAR RAPPORT A LA SITUATION QUE VIT LE PAYS ET QUE CEUX CI VEULENT SE FAIRE ENTENDENT C'EST QUE C'EST LA MANIPULATIONOU ON LEUR TRAITE DE PRO GBAGBO...........MEDIANTRE ARRETER TOUS CES BLA BLA QUE VOUS RACONTRER ET ACCEPTONS DE DIRE LA VERITE.......LA COTE D'IVOIRE DEPUIS LE 11/04/2011 EST EN ENVERS......................REGADER TOUT LE BORDEL QUI EST INSTALLE DANS TOUTES L'ADMINISTRATION DES RECURETEMENTS PARALLELES DES FRCI DANS TOUTES LES COUCHES SOCIALES.............CE QUI VEUT DIRE QU'IL FAUT FORCEMENT PRENDRE LES ARMES POUR DEVENIR QUELQU'UN EN COTE D'IVOIRE MAIS C'EST DU N'IMPORTE QUOI QUE NOUS ASSISTONS TOUS ET QUE NOUS FERMONS LES YEUX PARCE QU'ON A PEUR DE LA REPRESAILLE.................OUVRONS LES YEUX CHERS ENFANTS DIGNES DU PAYS ET AGISSONS EN SEMBLE POUR SAUVEGARDER CE BEAU PAYS SINON DEMAIN SERA TROP TARD........A BON ENTENDEUR SALUT........

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !