Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI : Affaire Guy-André Kieffer : Profanateurs de tombe

le Mardi 10 Janvier 2012 à 08:58 | Lu 592 fois



Ça s’appelle profanation de tombe. Rien d’autre. En se déplaçant à Issia pour déterrer les restes d’un individu retrouvé mort il y a 7 ans, dans le campement de Yaokro, à Zéga, sous-préfecture de Saïoua, le juge français Patrick Ramaël et son équipe savaient très bien qu’ils trouveraient certes des os mais pas ceux de Guy-André Kieffer. Le commando qui a enlevé le confrère et homme d’affaires le 16 avril 2004 est arrivé à Abidjan en provenance de Paris. Il a été constitué par la DGSE, les services secrets français. Après leur coup, les membres de ce commando sont repartis chez eux et ont rendu compte de leur forfait.

A leur suite, la DST a envoyé à son tour à Abidjan, une équipe d’enquêteurs pour faire le point de la situation. Une fois achevée la mission, cette équipe a fait son rapport le 28 avril 2004. C’est ce rapport hautement sensible que cherche et recherche depuis août 2008, le juge Ramaël, en charge du dossier de la disparition de Kieffer. Parce que c’est ce rapport de mission qui va tout dire sur la destination ultime de Kieffer.

Lui seul peut nous dire ce que le commando venu à Abidjan «neutraliser par tous moyens Kieffer» a fait du confrère. S’il a été noyé, étranglé, tué à bout portant et enterré quelque part ou même envoyé quelque part dans un asile. Mais comme l’affaire est fortement politisée, le pouvoir français a fermé toutes les portes de la vérité à Ramaël et lui a mis la pression pour qu’il se détourne de la voie, la vraie. Il s’agit avant tout d’une affaire d’Etat, de ces affaires que l’Etat français classe top secret et que personne, pas même le juge le plus qualifié de France, ne doit découvrir.

Pourquoi la France a-t-elle décidé d’en finir avec son propre ressortissant ? C’est simple. Kieffer est un journa-liste d’investigation. Dans ses recherches, il est tombé sur les réseaux qui financent la rébellion ivoirienne qui dit tuer les Ivoiriens pour le compte du président du RDR de l’époque. Kieffer qui avait de sérieux ennuis financiers, trouve là l’occasion de monnayer ses informations de premières mains sur la façon dont la France a financé la rébellion de Soro.

Le confrère commence même à faire des papiers dans la presse locale et sur le net. Un policier ivoirien, commissaire principal de son état et correspondant des renseignements français (DGSE) en Côte d’Ivoire, est mis au parfum de la bombe que détient le confrère. Très rapidement, il en informe ses «patrons» français et fait des propositions concrètes de neutralisation du confrère. Il est suivi à la lettre dans ses propositions et reçoit même de nombreux billets de banque en euro pour corrompre de jeunes Ivoiriens qui, après le forfait, vont accuser Laurent Gbagbo et ses proches.

Le 16 avril, autour de 11 heures, le confrère est enlevé sur le parking du super-marché Cap-sud à Marcory. Quelque temps après, son véhicule est retrouvé sur le parking de l’aéroport de Port-Bouet. Aussitôt après, la presse française se met en transe et reprend sa chanson habituelle d’accusation du pouvoir. Dites-leur que s’ils veulent la vérité sur la disparition de leur compatriote, qu’ils ouvrent les casiers de l’Elysée et du ministère de l’Intérieur. Là-bas, gît le rapport sur l’enlèvement de Guy-André Kieffer.

Abdoulaye Villard Sanogo
notrevoie

Mardi 10 Janvier 2012
Vu (s) 592 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !