Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CI - A tout vent par didier depry: Même le riz a été cédé à l’Etranger

le Mercredi 10 Avril 2013 à 05:43 | Lu 945 fois



CI - A tout vent par didier depry: Même le riz a été cédé à l’Etranger
«Margarita Louis-Dreyfus est une femme heureuse. A l’occasion de son séjour en Côte d’Ivoire du 30 au 31 janvier 2013, la présidente et principale actionnaire du groupe de négoce de matières premières Louis Dreyfus Commodities (LDC) a signé le 31 janvier un accord stratégique avec Sangafowa Coulibaly, le ministre de l’Agriculture, pour la mise à disposition de plusieurs milliers d’hectares de terres cultivables dans le nord du pays pour la production du riz. A la fin de l’audience avec le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, Margarita Louis Dreyfus, qui s’exprime difficilement en français, a laissé le soin à Serge Schoen, le directeur général du groupe, de faire une déclaration : «Nous venons de signer avec le ministre de l'Agriculture un accord pour cultiver et produire 300.000 tonnes de riz paddy par an dans le nord du pays.

La Côte d'Ivoire mettra à notre disposition une superficie comprise entre 100.000 et 200.000 hectares dans le nord. La Côte d'Ivoire et nous investirons 30 milliards de fcfa (60 millions de dollars, ndlr) dans le projet qui démarrera cette année ».
Cet article de presse aux allures de publi-reportage émane de l’hebdomadaire parisien Jeune Afrique. Il rejoint, par son caractère euphorique, la dépêche de l’AFP qui soulignait également, le 31 janvier dernier : «Louis Dreyfus Commodities (LDC), leader mondial dans le commerce du riz, va exploiter 115.000 hectares de terres en Côte d’Ivoire pour relancer la production de riz et aider le pays à atteindre l’autosuffisance, a-t-on appris jeudi de source officielle».

Vous avez bien lu, l’Entreprise LDC va aider la Côte d’Ivoire à atteindre son autosuffisance en riz. En clair, le privé dont l’objectif est de dégager une plus-value, un bénéfice dans tout business, va sacrifier sa raison d’être pour aider un pays à nourrir sa population avec du riz de « bonne qualité » mais moins cher. Mais les choses pourraient ne pas se passer ainsi. Le deal entre Louis Dreyfus Commodities et le régime Ouattara ne dit rien, selon des sources proches du dossier, sur la qualité et le prix du riz. Il ne précise pas non plus que ce riz sera exclusivement réservé au marché ivoirien.

Il s’agit purement et simplement d’un deal qui concerne la cession de la filière riz à une multinationale par Alassane Ouattara. Du coup, la Côte d’Ivoire n’aura plus de programme national de riz. Elle est dorénavant, pieds et mains liés, à la merci de Louis Dreyfus Commodities. Cerise sur le gâteau, les parcelles de terre du nord que les paysans ivoiriens pouvaient labourer ont été aussi cédées par Ouattara. Pour parachever la forfaiture, M. Ouattara a supprimé l’Office national du développement de la riziculture (ONDR), structure existant sous Laurent Gbagbo et visant une politique nationale d’autosuffisance en riz de la Côte d’Ivoire avec les moyens propres au pays.

L’ONDR avait engagé des projets importants et était dirigé, sans accrocs, par Thomas Tiacoh. Aujourd’hui, sous Ouattara, la Côte d’Ivoire n’a aucune politique nationale en matière de riz. Ou plus exactement, c’est l’étranger qui décide de tout. Telle est la Côte d’Ivoire sous Ouattara, sans âme ni orgueil propre.


Par Didier Depry didierdepri@yahoo.fr
notrevoie

Mercredi 10 Avril 2013
Vu (s) 945 fois



1.Posté par Neji le 10/04/2013 13:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est comme cela qu'ils veulent gerer le pays en nous privant de notre riz; finalement je me demande s'ils ne vont pas donner des milliers d'hectars a des multinationales pour qu'ils nous autosuffisent en bananes plantains et autres. Honte a eux que deviondront nos braves paysans sans leur terre. Laisserons nous faire cela.

2.Posté par De kartarin le 10/04/2013 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Dépri ce clowne de Ouattara a toujours été comme ça.C'est le premier économiste burkinabé qui n'a jamais eu de politique nationale.Certains des ivoiriens qui continuent de le soutenir le savent très bien.Epuis quand le PRESIDENT LAURENT GBAGBO disait que:"Alassane est le candidat de l'étranger "ceux qui sont de mauvaise foi n'ont pas voulu comprendre.

3.Posté par GBETIAYI GOUZOU le 11/04/2013 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est parce que nous voulons être surpris que nous le sommes; Si non, il est en train de faire exactement ce pourquoi ils l'ont placé. Bon courage à tous

4.Posté par Filsdafric le 11/04/2013 01:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et cela ne fait que commencer !
Le bradage des terres et des richesses de la Cote d' Ivoire n'en est qu'à ses débuts sous l'ère du Mossi DRAME-ANE . Nous avons la chance de comprendre aujourd'hui ce que signifie un pays dirigé par un aventurier étranger. C'est une leçon valable pour tous nos pays africains qui ne mettent pas en priorité dans leurs programmes scolaires le DEVELOPPEMENT DE LA CONSCIENCE NATIONALE et tout simplement le PATRIOTISME.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !