Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CEI/Grand oral devant les députés : Mention honorable pour Hamed Bakayoko

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 21 Mai 2014 à 00:00 | Lu 352 fois



Comme nous l’annoncions contrairement au reste des médias, c’est ce mardi 20 mai que le ministre d’état, ministre de l’intérieur, Hamed Bakayoko, également commissaire du gouvernement a présenté aux députés la nouvelle configuration de la commission électorale indépendante (CEI). De 31 membres, celle-ci était passée à 13 puis finalement à 17.

5h de débat

Prévue pour 10h, la séance du jour connaitra un léger retard du fait d’un conclave du groupe parlementaire PDCI dans l’une des salles annexes. Il faudra attendre 10h25 pour que le ministre Hamed Bakaoyo débute son exposé des motifs dans un propos liminaire. Suivront les interventions des président des 5 groupes parlementaires représentés dans notre hémicycle que sont l’UDPCI, le RDR, le PDCI, le groupe Solidarité et le groupe Espérance.

Le premier à prendre la parole fut l’honorable Dely Mamadou de l’UDPCI qui ne posera aucune réserve vis-à-vis du projet tel que défendu par le commissaire du gouvernement. Après les interventions des présidents de groupes parlementaires, suivront les débats.

KKB, le zoro du jour

Alors que les 4 groupes parlementaires accordaient leur adhésion totale au projet de loi portant modification de la composition de la CEI, seul le député Kouadio Konan Bertin dit KKB a émis des réserves qui malheureusement n’ont rien à voir avec le fond du dossier. Se limitant à la forme sinon aux voix délibératives des membres de la CEI, celui-ci sera vite convaincu par le ministre Hamed Bakayoko et ses autres collègues.

Mais cela n’a pas suffi au groupe parlement PDCI dont une grande partie serait manipulée par le tribun KKB à demander une autre suspension des débats. A peine, de retour à 13h30 que le même PDCI exige une autre suspension de séance autour de 14h30. Toute chose qui a fini par agacer le RDR qui n’a pas manqué de rappeler à son allié du RHDP que le PCDI gouverne autant que le RDR. Finalement c’est sans se faire prier que le PDCI approuvera le texte de loi tel que proposé en dehors de quelques formes et syntaxes.

Le projet voté à l’unanimité

Après lecture du projet, article par article, les 30 présents sur les 42 membres de la commission des affaires genérales et institutionnelles (CAGI) de l’Assemblée nationale ivoirienne ont voté.
Résultat: 29 pour. 1 contre et 0 abstention.

15h30: A la fin de la séance levée autour de 15h30, KKB, le seul opposant du jour a dû glisser discrètement ses observations dans les mains de l’un des conseillers du Ministre Hamed Bakayoko comme pour dire qu’il fallait juste s’opposer pour la forme.

La présidence de la CEI

Il faut noter que le parlement avait pour tâche l’adoption ou l’amendement du texte de loi. La nomination des membres de la CEI relevant de la compétence des parties en présence. A savoir, le RHDP (4 membres), l’opposition (4), la société civile (4), les ministères (4) et la présidence de la république (1).
Rappelons que pour ce grand oral face aux députés, le ministre Hamed Bakayoko était entouré d’un arsenal de collaborateurs. On pouvait apercevoir à ses côtés, M. Bamba Cheick Daniel (son directeur de cabinet), Amani Félicien (Directeur général chargé de l’administration du territoire), Parfait Gohourou (Directeur de la décentralisation), Kouadio yao (Dircab adjoint) et Claude Sahy (directeur des Affaires politiques).

Aussi, contrairement aux rumeurs d’un froid entre Hamed Bakayoko, Amadou soumaohoro et Adama bictogo, c’est main dans la main que ces trois personnalités du RDR sont sorties de l’assemblée nationale, sous un tonerre d’applaudissements.

Enfin, selon des indiscrétions, le FPI aurait déjoué le piège de la contestation proposée par le PDCI. Affi Nguessan et ses camarades qui savent que leurs voix ne porteraient pas devant les députés ont jugé bon de plutôt se concentrer sur leur représentativité au sein de la CEI que de jouer les troubles fêtes auxquels nous avons assisté aujourd’hui de la part du PDCI.

Ouattara Safiatou (Correspondant Africa Tv à Abidjan)


Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 21 Mai 2014
Vu (s) 352 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !