Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Buyo/ Attaque mortelle des Frci : Les villageois se réfugient en brousse

le Lundi 26 Septembre 2011 à 09:06 | Lu 524 fois



Soir Info-26/9/2011

Tapé Mathieu, 32 ans et père de 4 enfants, n’est plus de monde. Il a été victime des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci), qui contrôlent la sous-préfecture de Buyo. Les faits se sont passés le vendredi 23 Septembre 2011, à Tchétaly, village (V1), situé à 30 km sur l’axe Buyo-Meagui. Selon les informations qui nous sont parvenues, tout est parti de la tenue que portait un jeune homme dont nous n’avons pas l’identité. Revenant de son campement, il portait une culotte treillis. Et, arrivé au poste de contrôle, tenu par les Frci, le jeune homme est sommé d’enlever sa tenue.

Toujours, selon notre source, ce dernier a fait comprendre à ses interlocuteurs qu’il a pris bonne note et qu’il ne va plus jamais porter cette tenue. Et de jurer qu’il va l’enlever dès qu’il sera à la maison, puisqu’il n’a pas porté de dessous. Chose que n’ont pas voulu entendre les éléments des Frci. Pour eux, il faut que le jeune homme s’exécute séance tenante. C’est ainsi que les échauffourées ont éclaté. Il y a eu, a rapporté notre informateur, des échanges de coups de poing qui ont occasionné quelques blessés de part et d’autre. Après quoi, les jeunes gens sont allés au village. Les Frci ont aussi replié.

Quelques minutes après, toujours selon notre source, les éléments Frci partis demander du renfort, sont revenus dans le village. Et là, sans autres forme de procès, ils saccagent tout sur leur passage. C’est la débandade totale, le sauve qui peut. Dans leur « offensive », les hommes armés trouvent le jeune Tapé Mathieu devant sa cour. Il a sa mère malade et sa femme vient d’accoucher. Tapé Mathieu sera roué de coups. Des coups fusent de partout, jusqu’à entraîner sa mort.

Tous les villageois, pris de peur, se sont réfugiés en brousse pour certains, et pour d’autres dans les villages voisins. Le commandant de la Brigade de Gendarmerie de Buyo informé, a dépêché ses éléments sur les lieux et découvrent effectivement le corps sans vie de Tapé Mathieu gisant dans une mare de sang. On procède au constat d’usage. Et une enquête est ouverte pour élucider cette mort. A en croire notre source, les commandants des Frci à Buyo, à savoir Fanny et Dosso se sont rendus sur les lieux pour calmer les esprits.

Kevin BAKOU
(Correspondant régional)

Lundi 26 Septembre 2011
Vu (s) 524 fois



1.Posté par Halin Bebel le 26/09/2011 11:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me demande si ouattara et son clan lisent les journaux. Il ne se passe pas un jour où le frci ne commettent des actes atroces.Mais qu'a bien pu faire cette population de l'Ouest pour mériter un tel sort? Est-ce un péché ke de réclamer ses terres -celles de nos ancètres- occupées par des allogènes? Un ivoirien peut-il etre propriétaire terrien au Burkina,Mali etc..? Qu'ils(frci)continuent leurs exactions et que leur gouvernement mentent(aux yeux du monde)que ça va en CI,mais Dieu seul pourvoira au malheur des ivoiriens.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !