Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Burkina Faso : La chute de Compaoré et pourquoi Alassane Ouattara reste le plus affecté de tous

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Lundi 17 Novembre 2014 à 08:55 | Lu 1421 fois



D’Alassane Ouattara à Boni Yayi, en passant par Ibrahim Boubacar Keïta, Faure Gnassingbé ou Alpha Condé… Tous n’ont pas le même avis sur le départ de Compaoré.

De tous les chefs d’État africains, le plus affecté par la chute de Blaise Compaoré est certainement l’Ivoirien Alassane Ouattara. Entre les deux hommes, la relation était stratégique. De bonne source, le jour de sa chute, le 31 octobre, Blaise a téléphoné à son ami ivoirien pour lui demander asile et recevoir protection dans sa fuite. Aussitôt, Alassane Ouattara a appelé François Hollande afin que la France prête hélicoptère et avion au fugitif.

Après son arrivée à Yamoussoukro, le Burkinabè a reçu deux fois la visite du président ivoirien, les 1er et 4 novembre. Autre ami très marqué par l’événement, Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne. Le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo, lui, dénonce “l’exil doré” accordé par la Côte d’Ivoire.

Qui se désole de la chute de Blaise ?

En Afrique centrale, tous les chefs d’État, ou presque. En Afrique de l’Ouest en revanche, très peu de monde. À l’exception d’Alassane Ouattara, bien sûr, et de son homologue togolais, Faure Gnassingbé, qui doit redouter une propagation de l’onde de choc jusqu’à Lomé. “Blaise avait la particularité d’être accessible à tout le monde, confie avec un brin de nostalgie le ministre d’un État d’Afrique de l’Ouest. Quand j’étais dans l’opposition, il me recevait souvent à sa table. Mais ce n’était pas seulement pour mes beaux yeux. Selon lui, tout opposant pouvait faire naître la subversion chez l’un de ses partenaires et l’affaiblir. Le Burkina était riche de ses voisins.”

C’est sans doute au Mali que l’événement est le mieux accueilli. Le Rassemblement pour le Mali (RPM), du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), “apprécie le geste héroïque du peuple burkinabè [...] contre une dictature de plus de vingt-sept ans”. Commentaire d’un proche d’IBK : “Nous ne pardonnons pas à Blaise d’avoir accordé le gîte et le couvert à tous les chefs rebelles du Nord-Mali. Son départ va faciliter les négociations d’Alger.”

En Mauritanie, l’Union pour la République (UPR, au pouvoir) félicite les Burkinabè “pour la réalisation du triomphe des peuples africains contre la tyrannie”. Mohamed Ould Abdelaziz se réjouit quant à lui de voir son opposant Limam Chafi, proche conseiller de Compaoré, errer désormais entre Abidjan et Rabat.
Pas de réaction officielle en Guinée, car Alpha Condé était à la fois très proche de Blaise et très inquiet devant son obstination à rester au pouvoir. “Cela va très mal se passer”, prédisait-il ces dernières semaines.

Pas de commentaire non plus au Bénin. Mais subitement, Boni Yayi retrouve des mots simples pour dire qu’il n’essaiera pas de briguer un troisième mandat en 2016. “Je ne toucherai pas à ma Constitution. Je le jure”, a-t-il déclaré le 3 novembre sur France 24. “L’an dernier, à chaque fois qu’il le disait aussi clairement, il recevait un coup de fil menaçant de Ouagadougou, explique l’un de ses proches. Aujourd’hui, Blaise ne peut plus lui pourrir la vie.”

Autres Presses

Afrik53.com : Infos 7J/7
Lundi 17 Novembre 2014
Vu (s) 1421 fois



1.Posté par koumba le 18/11/2014 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'il vous plaît chers monsieurs ,j'ai une question à vous poser concernant ALASSANE DRAMANE OUATTARA parce que cela m'agace le fait que vous vous amusez à dire des bêtises puisqu'en vous posant la question de savoir si dépuis 2011 jusqu'aujourd'hui si vous aviez physiquement vu ADO ,je ne parle pas de la télé ni du net ,mais en faisant allusion aux dires de ces français qui chaque fois vous font savoir qu'ADO a fait ceci cela en côte d'ivoire alors que dans toutes ses localités dont vous parle cette france en côte d'ivoire ADO n'a jamais été vu et cela dépuis quatre ans et cinq ans presque .
donc moi je viens par ce texte vous affirmer et confirmer qu'ADO que vous parle cette france est peut être son sosie sinon que le vrai dépuis le 16 01 2011ici à paris est décédé de cette tumeur cérébrale raison pour laquelle il est invisible et introuvable en côte d'ivoire ,mais que ,pour vous maintenir dans ce mensonge que connaît bien cette france ,elle vous montre les photo d'archives avec un orrateur à l'appui pour vous tromper ou bien son pétit frère et sa voie.

2.Posté par hutington le 18/11/2014 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL NE SERT A RIEN DE FAIRE CROIRE QUE ALLASSANE DRAMANE VIT.NOUS NE SOMMES PLUS DES GAMINS .POURQUOI VOUS VOUS ENTETEZ DE FAIRE CROIRE QU'OUATARA VIT ?NOUS LE SAVONS DEPUIS ET ENCORE NOUS AVONS DES GARS AU PAYS QUI NOUS INFORMENT DONC C'EST INUTILE.C'EST NOUS EN RAPPEL QUI VOUS AVONS DIT QUE LE FPI N'A PAS REINTEGRE LA CEI AVANT QUE VOUS ECRIVIEZ AUJOURD'HUI.NOUS SOMMES CHAQUE JOUR INFORME AVANT VOUS.ARRETEZ! COMMENT QUELQU'UN QUI A SELON LA FRANCE ETE OPERE D'UNE SCIATIQUE ET AJOUTEE A CELA UNE OPRERATION DE LA PROSTATE A UN STADE AVANCEE PEUT SURVIVRE?ALLASSANE DRAMANE NE VIT PLUS DEPUIS .SI DRAMANE OUATARA VIVAIT ,COMPAORE RESTERAIT EN COTE D'IVOIRE.COMPAORE N'A PAS DE SOUTIEN EN COTE D'IVOIRE PUISQUE C'EST LUI LE BOURREAU PEUPLE IVOIRIEN ET LA FRANCE SAIT QUE LES IVOIRIENS SONT CAPABLES DE TOUT DOJNC IL FAUT ELOIGNER COMPAORE .ALLASSANE A PAYE POUR CE QU'IL A FAIT A LA COTE D'IVOIRE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !