Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Burkina – Côte d’Ivoire : la justice refuse de lever son mandat d’arrêt contre Soro

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 10 Février 2016 à 09:06 | Lu 2112 fois



Soro n’en a pas encore fini avec les démêlés judiciaires. Sous le coup d’un mandat d’arrêt international lancé par la justice burkinabè depuis le mois dernier, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne continue toujours de défrayer la chronique. Les magistrats du Faso souhaitent aller jusqu’au bout de cette affaire, nous dit Jeune Afrique.

Soro aiguise l’appétit des juges burkinabè.

Soro joue son avenir politique depuis quelques mois et il en est conscient. Le chef du Parlement ivoirien sait également que l’étau se resserre autour de lui. Après l’épisode du mandat d’amener lancé contre lui par la juge française Sabine Khéris dans l’affaire Michel Gbagbo, c’est au tour de la justice militaire burkinabè de faire mains et pied pour l’entendre.



Des informations faisaient état de la volonté des autorités du Burkina de mettre une croix sur les poursuites contre Soro. En marge du 26è sommet de l’Union Africaine qui s’est tenu le 29 janvier 2016 à Addis-Abeba (Ethiopie), le chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré avait eu une rencontre avec son homologue ivoirien, Alassane Ouattara. Tout serait parti de là.

Le lieutenant-colonel Norbert Koudougou a, au nom du parquet militaire, vite fait de botter en touche de telles informations qu’il met sur le compte de la rumeur : « Personne n’a demandé à un juge d’instruction de lever un mandat d’arrêt. Il n’y a eu aucune pression pour lever le mandat d’arrêt contre Guillaume Soro. Le juge d’instruction travaille en toute indépendance. Le succès de l’instruction c’est le succès de toute la procédure et le juge d’instruction qui a posé un acte ne peut lui-même l’annuler ou le retirer du dossier. »

Alors qu’elle le soupçonne d’avoir joué un rôle majeur dans le putsch manqué de septembre dernier en apportant des soutiens logistiques aux putschistes de l’ex-Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP), les juges d’instruction tablent sur deux évènements pour incriminer Soro : la découverte de 300 gilets pare-balles et de grenades à son domicile de Ouagadougou, en octobre dernier, et le repérage d’un hélicoptère appartenant aux forces aériennes burkinabè à Niangoloko (à quelques encablures de la frontière ivoirienne), le 19 septembre 2015.

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 10 Février 2016
Vu (s) 2112 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Novembre 2016 - 09:09 Bannissons en nous la peur et le fanatisme !

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !