Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Brigitte Kuyo, Représentante du FPI en France : “ Le 18 février 2012 à La Haye sera un hommage mérité au combat du Président Laurent Gbagbo”

le Jeudi 16 Février 2012 à 07:38 | Lu 894 fois



Brigitte Kuyo, Représentante du FPI en France : “ Le 18 février 2012 à La Haye sera un hommage mérité au combat du Président Laurent Gbagbo”
Les organisations politiques et civiles de la diaspora ivoirienne et africaine organisent le 18 février prochain à La Haye une manifestation dite « Marche de la liberté ». Dans cette interview, Mme Brigitte Kouyo, Représentante du Fpi en France et Présidente du Conseil des Représentants de ce parti en Europe donne les raisons d’une telle rencontre.

Notre Voie: Plusieurs mois après le transfèrement du Président Laurent Gbagbo, les manifestations à la Haye pour demander sa libération ne faiblissent pas et se multiplient. Quel sens donnez-vous à celle du 18 Février ?

Brigitte Kuyo : Comme vous le savez, en France comme partout en Europe, de nombreuses manifestations ont été organisées tout au long de la crise qui s'est installée dans notre pays depuis l'échec du coup d’État perpétré par Alassane Dramane Ouattara et ses rebelles le 19 Septembre 2002.

A travers ces manifestations, les Ivoiriennes et les Ivoiriens de la diaspora ont voulu condamner sans réserve les tentatives de prise de pouvoir par les armes, soutenir la démocratie et l’État de droit en Côte d’Ivoire. Egalement, nous avons régulièrement et vigoureusement protesté contre les ingérences étrangères de la France de Chirac d’abord puis ensuite de Sarkozy dans leurs tentatives de recolonisation de notre pays. Quand le Président Laurent Gbagbo a été arrêté par l'armée française le 11 Avril 2011, livré aux rebelles d’Alassane Dramane Ouattara puis déporté à la CPI en Hollande le 29 Novembre, la diaspora militante et patriotique ivoirienne d’Europe a compris, malgré le choc psychologique qui résultait de toutes ces douloureuses situations, que c’était désormais à elle de monter au créneau et de tenir la flamme de la mobilisation puisque l’Europe c’est avant tout notre terrain.

C’est en collaboration avec toutes ces entités que le FPI-Europe organise La Grande Marche de la Liberté le Samedi 18 Février 2012 à la Haye pour rendre un grand hommage mérité à Laurent Gbagbo et au combat qu'il mène pour la démocratie, la liberté et l’Etat de droit en Côte d’Ivoire .

N.V: Pour les Ivoiriens en général et pour les militants et sympathisants du FPI en particulier, l'évocation de la date du 18 Février est évidemment d'une grande importance. Qu'en est-il, selon vous, des démocrates non ivoiriens ?

B. K: Dans le contexte actuel, nous savons qu’au sein des masses qui se mobilisent en Europe, il n’y a pas que des Ivoiriennes et des Ivoiriens. Il y a aussi des Patriotes et des Résistants africains dont beaucoup ne connaissent pas forcément toutes les situations vécues en Côte d’Ivoire, il y a aussi des Démocrates de divers pays et de diverses nationalités.

En plus donc de l’aspect purement mobilisation, il y a nécessairement l'aspect pédagogique qui est une dimension très importante de la sensibilisation que nous menons également. Quand Alassane Dramane Ouattara, alors Premier Ministre d'Houphouët-Boigny, fait arrêter et emprisonner Laurent Gbagbo, son épouse, son enfant et ses Camarades du FPI le mardi 18 Février 1992 sur la base de fausses accusations et qu'en 2011, donc 20 ans après, le même Alassane Ouattara organise d’horribles massacres et des génocides, arrête et jette de nouveau Laurent Gbagbo, son épouse, son enfant et ses partisans en prison, nous ne saurions manquer d'expliquer tout cela à ceux qui se mobilisent pour soutenir Laurent Gbagbo et leur montrer les dérives de Ouattara que certains tentent hypocritement et vainement de présenter comme un démocrate. D’ailleurs au cours de la marche comme de la soirée qui suivra, les différentes interventions s'articuleront particulièrement sur ces thèmes.

N.V: Comment s’organise concrètement la mobilisation ?

B.K: Les Organisations politiques et les Mouvements patriotiques sont très nombreux au sein de la Diaspora. Des cadres de concertation et de collaboration existent et nous mettons tout cela à contribution pour optimiser la communication et la mobilisation. Au niveau du FPI en Europe, chaque Représentation s’organise donc et les divers Mouvements patriotiques en font de même. Des initiatives sont activement en cours pour que des cars de participants partent de France pendant que d’autres vont arriver des divers pays d’Europe et nous restons confiants quant à une grande mobilisation. La commémoration du 18 Février dépasse largement le cadre du FPI comme Parti politique, elle concerne désormais tous les démocrates, patriotes et résistants ivoiriens et panafricains car le 18 Février 1992, c'est la démocratie et la liberté qui ont été attaquées en Côte d’Ivoire.

N. V: Miaka Ourétto, le Président par intérim du FPI est actuellement en Europe. Peut-on s'attendre à ce qu'il soit présent à cette Marche du 18 Février 2012 à la Haye ?

B. K: Effectivement, le Camarade Président est là. Nous en sommes très ravis d'ailleurs puisque leConseil des Représentants du FPI en Europe l'avait officiellement invité pour venir participer avec nous à cette commémoration des douloureux évènements du 18 Février 92. Il est arrivé un peu plus tôt pour effectuer certaines gestions importantes intégrées à l'agenda de son séjour et vous avez vu qu'il en a profité pour rendre visite au Président Laurent Gbagbo car il ne pouvait être présent sur le sol européen sans le faire.

Le samedi 18 Février 2012, il sera donc avec nous à la Haye tout comme d'ailleurs une Délégation qui viendra spécialement du Ghana. Il va sans dire que d'importants messages seront adressés à toutes ces femmes et tous ces hommes qui continuent de se mobiliser autour de Laurent Gbagbo, notre Leader, aux militants et sympathisants du FPI, aux Patriotes et résistants ivoiriens et africains, à tous les démocrates du monde entier qui soutiennent Laurent Gbagbo.

N. V: Qu’attendez-vous de ce grand rendez vous et quel message en l’endroit de vos camarades démocrates en général ?

B. K: Au nom du Conseil des Représentants du FPI en Europe, je demande à toutes les militantes, tous les militants, les sympathisantes et sympathisants du FPI en Europe de venir très nombreux à la Marche de la Liberté le Samedi 18 Février 2012 à la Haye. Aux Démocrates, Patriotes et résistants, à toutes celles et à tous ceux qui soutiennent le Président Laurent Gbagbo et réclament la restauration de la démocratie, des libertés et de l'État de droit en Côte D'Ivoire, je dis que nous devons nous retrouver massivement et continuer de renforcer notre cohésion pour aller jusqu'au bout. Notre pensée va aussi vers les milliers de victimes du régime Ouattara, les morts, portés disparus, les blessés , les détenus , les exilés ... A tous et à chacun , nous demandons de garder l'espérance car un dictateur n'est jamais venu à bout d'un peuple debout et mobilisé .




Interview réalisée au téléphone par Vincent Deh




Jeudi 16 Février 2012
Vu (s) 894 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !