Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Brigitte KUYO Représentante du FPI en France et Ally COULIBALY au Commissariat de police à Paris

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Dimanche 1 Mai 2011 à 07:45 | Lu 935 fois



Brigitte KUYO Représentante du FPI en France et Ally COULIBALY au Commissariat de police à Paris
Chers amis, je suis sortie du commissariat de police. En effet, sur instruction du génocidaire Alassane Dramane OUATTARA, cet imposteur d'Aly COULIBALY a porté plainte contre moi au nom de l’Etat ivoirien.

Il m'accuse de l'avoir empêché d'entrer en possession d'une des voitures de l’Ambassadeur Pierre KIPRE. Grossièrement, il m'accuse d'avoir volé une voiture de l'ambassade.
A la question de la police de savoir pourquoi cette accusation, il affirme dans sa plainte que c'est elle
qui a volé la voiture parce que c'est la Représentante du Front Populaire Ivoirien, le parti de Laurent GBAGBO.

Mon Dieu comment la Côte d'Ivoire peut-elle tomber aussi bas ?
Comment peut-on parler de réconciliation dans ce climat de chasse aux sorcières ?

J’ai dit à la police que je ne me reconnaissais pas dans les allégations fantaisistes d'Aly COULIBALY et que d'ailleurs je ne le reconnaissais pas comme Ambassadeur de mon pays. Que Monsieur COULIBALY n'avait pas le droit d'agir au nom de la Côte d'Ivoire et que je me réservais le droit de porter plainte contre cet individu pour procédure abusive.

Enfin, après avoir constaté que j'étais accusée sans preuve alors que je ne travaille même pas à l'ambassade, je me réservais le droit de porter plainte contre Aly COULIBALY pour diffamation, propos mensongers et dénonciation calomnieuse.

Dossier transmis au procureur de la République, affaire à suivre.

A ma sortie du commissariat, les nombreux camarades et moi avons improvisé un meeting de soutien au combat, dans une ambiance de fraternité et de solidarité.
J’ai compris que les méthodes d’intimidation d'Alassane Dramane OUATTARA et d'Aly COULIBALY dont le but est de nous bâillonner, n'effriteront pas notre détermination.

Chers amis, je remercie tous ceux qui très nombreux ont fait le déplacement pour me soutenir au commissariat. Merci à François GUINA, Maître Gervais TETI, Georgette NEKALO, Séri OBRE, Guillaume OULAI, Guy DAGOU, Thibaud OBOU, etc.

Je remercie ceux qui n'ont pas pu y aller mais qui étaient de tout cœur avec nous pour la lutte.

C'est le lieu d'exiger encore une fois, la libération immédiate et sans condition du Président GBAGBO, de son épouse Simone GBAGBO, de sa famille, du Président AFFI N'GUESSAN et de tous nos camarades détenus par Alassane Dramane OUATTARA et son ami Nicolas SARKOZY ;

C'est le lieu d'exiger encore une fois, l’arrêt des tueries, de l'épuration ethnique, des exactions contre les populations, des vols, des pillages organisés par Alassane Dramane OUATTARA sous l'œil complice de Nicolas SARKOZY ;

C'est le lieu d'exiger encore une fois le retour à l'ordre constitutionnel.

Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Dimanche 1 Mai 2011
Vu (s) 935 fois



1.Posté par coutecher le 01/05/2011 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut liberer au plus vite LG ET TOUTES LES PERSONNES ARBITRAIREMENT DETENUS DANS LES DIFFERENTS GOULAG DU NORD DE LA COTE D IVOIRE!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !