Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Bouaké / Inceste : Un jeune homme enceinte sa soeur de 13 ans

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 9 Janvier 2015 à 08:30 | Lu 2006 fois



A Aïnou, une localité située à une cinquantaine de kilomètres de Bouaké, une histoire de moeurs a, récemment, porté un sérieux coup à la cohésion sociale. Dans cette chaumière, une famille polygame est au bord de l’éclatement après la découverte de la grossesse d’une fille de 13 ans qui pointe un doigt accusateur sur son demi-frère âgé de 26 ans.

Selon des indiscrétions, Koba X. profitait des cours de renforcement qu’il dispensait à la mineure, élève au Cours moyen 2ème année, pour entretenir des relations sexuelles avec elle. Il guettait l’absence des membres de la famille pour se retirer avec sa frangine dans une pièce.

Au constat, la fille réputée studieuse s’est finalement détournée des études et passe le plus clair de son temps à dormir et vomir. Et c’est seulement au 6ème mois de sa grossesse que sa maman a fini par déceler les premiers signes. Conduite à l’hôpital, les examens cliniques ont confirmé les soupçons de la génitrice.

Soumise à un interrogatoire serré, la fillette aux initiales de T.S. a fini par dévoiler les relations incestueuses qu’elle entretenait avec son frère pendant les heures de cours de renforcement. «C’est bien Koba X. qui m’a engrossée.

A plusieurs reprises, j’ai été victime de viol de sa part. Il profitait de l’absence de mon père parti au champ pour les travaux champêtres, pour m’entraîner dans la chambre à coucher de ma mère et me violer. Il m’avait menacée de représailles en cas de dénonciation», a confié la fillette, entre deux sanglots selon nos sources.

Interrogé à son tour, le présumé violeur a reconnu avoir entretenu des rapports sexuels avec sa demi-soeur qui aurait acquiescé cette liaison. Cependant, il a indiqué que c’est une relation consentante ; et que jamais, il n’a été question de viol.

«Elle me trouvait volontairement dans ma chambre. Elle venait quand elle manifestait le désir de faire l’amour. Elle portait quelquefois, des tenues trop sexy pour me provoquer. La première fois, elle m’avait rejoint dans la chambre pour étudier. C’était dans la soirée du 28 novembre 2014. Je lui ai proposé de coucher avec elle, et elle a accepté.

Depuis lors, elle me rend visite dans ma chambre sans aucune contrainte», a laissé entendre Koba X. qui veut ainsi se donner bonne conscience. Ces aveux ont choqué les populations qui ont appelé les deux tourtereaux au bannissement au regard des us et coutumes.

A l’issue des bons offices, un règlement à l’amiable a été trouvé sous l’arbre à palabre. La chefferie traditionnelle a infligé une amende se résumant à 1 boeuf, 1 mouton, 3 cabris, 5 poulets et 6 casiers de vins pour implorer le pardon des ancêtres.

A.C.
Le Sursaut

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 9 Janvier 2015
Vu (s) 2006 fois



1.Posté par Zadi le 09/01/2015 12:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est le boeuf, moutons, cabris, poulets, et caisses de vin qui vont faire que l enfants qui va naître ne sera plus de son frère ou quoi?

2.Posté par fb le 14/01/2015 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gens grégaires sont stupides. Un tel problème se règle discrètement.

Maintenant qu'ils ont tout déballé sur la place publique, comment va se faire l'intégration de l'enfant qui va naître ? Puisque tout le monde et n'importe qui peut lui rappeler qu'il ou elle sont le produit d'un inceste? La culture africaine ne prévoit pas de place pour le respect de l'enfant. Il n'y a qu'à voir la violence verbale et physique qui les encadre dans certains quartiers et dans plusieurs villages. L'Africain, c'est le gars qui frappe les gosses, souvent pour pas grand chose. L'Africain, c'est le gars qui insulte les gosses, avec des expressions du type "regarde sa tête là", "regarde comment il est bête",... Et encore, c'est les plus douces. L'Africain, c'est le gars qui laisse traîner son gosse, à jouer dans la rue, souvent sans que les adultes de la maison soient en mesure de situer à tout moment la position géographique exacte de l'enfant. L'Africain, c'est le gars, qui comme la dame de l'autre jour à la télé, peut s'enorgueillir de "pardonner", c'est à dire de demander aux passants et aux voisins d'épargner de toutes poursuites ou de toute conduite au commissariat un individu qui venait de manquer de kidnapper son enfant, n'eût été la vigilance de ces mêmes passants et voisins. Une dame qui aime et respecte son enfant peut-elle prétendre offrir pareille miséricorde? bref, le respect vrai de l'enfant n'est pas commun en Afrique.

Voyez vous, dans la vie, il arrive un âge où on doit avoir suffisamment de recul et de maturité devant les événements. Les réactions émotionnelles et épidermiques ne mènent à rien. Les parents se sont laissés à de telles réactions sans doute parce qu'ils considèrent que leur responsabilité n'est pas engagée dans cette affaire. Ils se trompent parce que des frère et soeur bien éduqués sont incapables de ressentir du désir sexuel l'un pour l'autre. Si leurs enfants à eux avaient été bien éduqués, ils n'en seraient jamais arrivés là. S'ils étaient bien suivis, comme il se doit de suivre des enfants, et non en les laissant traîner comme des poulets ou des cabris, ils sauraient mieux les codes sociaux.

Elevez mieux vos enfants, encadrez les et cessez pour une fois dans votre vie d'être aussi émotionnels. Il n'y a pas meilleur allié que la réflexion calme avant l'action.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !