Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Bouaké: Des commerçants menacent de paralyser la ville

le Samedi 10 Septembre 2011 à 18:00 | Lu 543 fois



Des commerçants de vivriers du Marché de gros de Bouaké (MGB) refusent de payer les tickets de fouille et de dispense de la douane qu’ils qualifient d’illégales et menacent de paralyser la ville lundi, si ce prélèvement perdure.

“Si le directeur régional de la douane ne supprime pas ces taxes, d’ici lundi, le papier de fouille et la dispense qui sont des taxes illégales que nous payons à la douane à Bouaké et à Tiébissou, nous allons paralyser la ville”, a menacé jeudi le président des commerçants d’igname du MGB, Ahmadou Kéita.

Selon M. Kéita, il est inadmissible qu’en plus de nombreuses taxes versées aux Forces nouvelles (FN, ex-rébellion) le long des trajets dans la zone de Bouaké, la douane vienne en rajouter avec des impositions de tickets de fouille et de dispense.

“En temps normal, on ne paye rien à la douane si ce n’est qu’à l’Office d’aide à la commercialisation des produits vivriers (OCPV)”, a fait savoir

Depuis son retour il y a environ un mois à Bouaké, la douane éprouve des difficultés sur le terrain dans l’imposition des taxes.

Déjà mardi, les commerçants et transporteurs de produits vivriers avaient menacé de chasser les agents des douanes en poste au MGB qui exigeaient, selon les grossistes, la somme de 5.000 FCFA avant de permettre l’entrée d’un camion transportant des produits vivriers.

Une rencontre des transporteurs et commerçants avec la direction régionale de la douane avait permis aux commerçants de dénoncer les laissez-passer des FN et d’exiger la suppression du papier de fouille et de la dispense avant lundi. Les actions entreprises auprès de la direction régionale de la douane de Bouaké pour recueillir sa version sont restées sans réponse.



Source: AIP

Samedi 10 Septembre 2011
Vu (s) 543 fois



1.Posté par Halin Bebel le 10/09/2011 20:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A qui la faute? Bouaké n'est-il pas la capitale de la rébellion? On a accueilli des assaillants qui ne sont pas payés par l'Etat.Qu'ont-ils d'autre à faire pour avoir de l'argent si ce n'est par ces actes? Pourquoi se plaindre de ses amis et frères à qui on donne de l'argent,meme si c'est fait illicitement? On a cherché,on a trouvé.

2.Posté par souzai le 10/09/2011 21:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ne profite pas du petit ecran ki est devant toi pour t'adresser com 1 malade mental halin bebel. si tu es en cote d'ivoire,sache ke se sont les memes personnes avec ki tu cohabites.pourquoi ne les chasse tu pas?tes propos donne l'ere ke tu doit en savoire kelke chose de se ki est arrive a la cote d'ivoire.Sinpn comment accuser ton prochain d'accueillir des gens avec ki tu cohabites?vous n'etes pas oblige de vous exprimer lorske vs savez en ames et en conscience ke vs n'avez rien a dire.il faut parler pour dire kelke chose et n'ont pas parler pour parler.ne vs mokez pas du malheur des autres.

3.Posté par marie le 10/09/2011 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du courage,oh! oui ils ont cherché ,ils ont trouvé;après avoir tué, vidé,les autres,il faut bien prendre l'argent quelque part.Ils pensaient que seulement les autres seront touchés.Eh! bien,non,la preuve!!!!! Eux au moins on ne les tue pas.

4.Posté par TETI EMILE le 11/09/2011 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce sont les dioula et les baoulés qui sont à bouaké qui ont applaudi lorsque les rebelles sont arrivés ce sont les mêmes qui on voté pour ADO ce sont les mêmes qui ont applaudient les français alors ils doivent subir les retombée pourquoi elles se plaignent

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !