Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Blé Goudé séquestré chez Hamed Bakayoko ?

le Samedi 9 Février 2013 à 07:47 | Lu 1536 fois

Le leader de l’ex-galaxie patriotique et par ailleurs président du Cojep, Charles Blé Goudé est gardé depuis trois semaines dans un lieu tenu secret pour sa propre sécurité, selon le ministre ivoirien de l’Intérieur.



Blé Goudé séquestré chez Hamed Bakayoko ?
« Beaucoup s’interrogent sur le lieu de détention de Charles Blé Goudé. Il n’est pas détenu de façon clandestine, il est en résidence protégée. Vous connaissez également la personnalitédeCharles Blé Goudé. Un ministre de l’Intérieur, il a un certain nombre d’informations et ce n’est pas évident d’assurer sa sécurité (celle de Blé Goudé) dans une maison d’arrêt ordinaire…», déclarait le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, le jeudi 31 janvier dernier, à l’occasion d’une rencontre avec une délégation du Cojep.

Il ne croyait pas si bien dire. En tout cas, le «superfilc» révélait ainsi au moins une chose, que Charles Blé Goudé était gardé dansune résidence. Certainement quelque part à Cocody et est par ailleurs sous haute surveillance. Jusque là ni les avocats encore moins les proches du président du Cojep n’ont aucune information sur le lieu de détention de Blé Goudé.

C’est la Lettre du Continent, dans sa dernière parution n°652 du 6 février 2013, qui lèvera en des mots à peine voilés, un coin du voile sur le lieu où pourrait être détenu le «ministre de la rue». Selon le confrère, le ministre de l’Intérieur a remplacé, subitement, tout son personnel de maison au lendemain du jeudi 17 janvier 2013, date de l’arrestation de Charles Blé Goudé. «Dispositif de précaution à Abidjan. Pourquoi le ministre ivoirien de l'intérieur, Hamed Bakayoko, s'est-il employé à changer tout le personnel de sa résidence d'Abidjan après le 17 janvier (date de l’arrestation de Blé Goudé) ? », écrit la Lettre du Continent dans sa rubrique «La case à devinettes».

Le canard généralement bien introduit dans les cercles du pouvoir Ouattara, a-t-il trahi un secret mal gardé. En tout cas, cette hypothèse d’un «séjour carcéral» de Blé Goudé à la résidence du ministre Hamed Bakayoko n’est pas à écarter. Puisqu’il avait déclaré lui-même qu’en tant que ministre de l’Intérieur il avait des informations de ce que l’intégrité physique de son prisonnier de luxe serait menacée. Sinon comment comprendre la coïncidence vicieuse de calendrier entre

l’arrestation-extraditionde Blé Goudé et la révocation de tout le personnel-maison du ministre Hamed Bakayoko. Et si le «securocrate» du régime Ouattara était en réalité le geôlier de Blé Goudé? Qui a déclaré à ses avocats au cours d’une brève entrevue au Palais de Justice du Plateau, lors de sa seconde comparution devant le juge d’instruction, être victime de torture morale.

Frank Toti
le nouveau courrier

Samedi 9 Février 2013
Vu (s) 1536 fois



1.Posté par aurhey le 09/02/2013 08:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que disent la croix rouge et le cicr devant toutes ces violations flagrantes des droits def prisonniers.merci a toi president gbagbo, merci de nous avoir ouvert les yeux, nous savons comment le monde est dirigé et par qui.

2.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 09/02/2013 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous ceux là ne voient rien, n'entendent rien, cher ami AURHEY. Si cétait GBAGBO, on aurait entendu de la part de la France : " La France exige le respect des lois dans les poursuites judiciaires contre les opposants. On aurait entendu de la part de l'ONU : L'ONU exige la fin des persécutions judiciaires des opposants.

Mais comme les pro-Gbagbo ne sont pas des humains, ils croupissent dans les prisons du Nord sans aucune raison valable. La communauté dite Inter est subitement devenue muette. O.K

Mais tchoco tchoco, les auteurs des assassinats des Boga Doudou, des Tagro, des Dagrou LOULA, des Dali oblé, des gendarmes et leurs enfants à Bouaké, des policiers à Abobo, étant bien connus, ils paieront.
S'ils mouraient maintenant, leurs ossements seront retirés de leur sépultures et brûlés.

Dramane n'en a pas pour longtemps. Il le sait lui-même. Tchoco tchoco, le match retour aura lieu. Aujourd'hui ou demain; Ca se jouera...

3.Posté par Srika Blah le 10/02/2013 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui est le probleme si une personnalité politique change subitement tout le personnel de sa maison >>>???>>

4.Posté par Lea le 10/02/2013 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce gouvernement se fait elle même juste.toujours prêt à juger mais refuse qu on les juge.c graaaaaaave ça

5.Posté par Lea le 10/02/2013 01:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lisez ce gouvernement se fait lui même justice

6.Posté par Fatim le 10/02/2013 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je commence a m inquieter serieusement pour ma soeur Fatim.1. Cherie j espere que tu vas bien et toute ta famille se porte a merveille.
Soeur, que Dieu te protege partout ou tu seras.
Nous t attendons.......

Bon dimanche a toi!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !