Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Blanchiment d’argent et activités illicites aux Etats-Unis : Le Burkina Faso sur une liste noire

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - News le Vendredi 4 Février 2011 à 21:50 | Lu 699 fois



L’ambassade du Burkina Faso aux Etats-Unis figurent parmi les dix-sept (17) représentations diplomatiques africaines interdites, jusqu’à nouvel ordre, d’ouvrir un compte dans toute banque sur le territoire américain. «Les banques américaines suspectent ces représentations diplomatiques africaines d’opérer des transferts dont la nature pourrait ne pas être tout le temps liée au travail de l’ambassade et de son personnel», explique le département d’Etat (ministère des Affaires étrangères) américain. Dont des responsables ont rencontré à Addis-Abeba (Ethiopie), le 17 décembre dernier, ceux de l’Union africaine (UA) au sujet de cette affaire.

C’est au terme d’une enquête menée par le Congrès américain sur la corruption et l’utilisation des banques américaines pour des activités de blanchiment d’argent par les autorités de certains pays du continent africain, souligne une note déposée dans les ambassades, que la liste des pays africains concernés a été dressée. Burkina Faso, Burundi, Centrafrique, Madagascar, Congo, Mozambique, RDC etc., sont quelques-uns des pays du continent que les Américains ont dans leur viseur.

S’agissant du Burkina Faso de Blaise Compaoré dont le rôle actif dans la rébellion armée qui occupe une partie du territoire ivoirien depuis 2002 est largement établi, aucun observateur attentif ne peut se dire surpris de sa présence sur la liste dressée par les Américains. D’autant plus que nul n’ignore que la rébellion armée exploite de façon illicite le diamant, le cacao, l’or de la Côte d’Ivoire qu’elle vend sur le marché noir via le Burkina Faso.

Des sources concordantes soutiennent que des personnalités burkinabé seraient complices du blanchiment des milliards de fcfa emportés par les rebelles lors des casses en 2003 et 2004 des agences de la BCEAO à Man, Bouaké et Korhogo (zones occupées par la rébellion armée). La proximité entre Balise Compaoré et les différents chefs rebelles ivoiriens constitue un véritable secret de polichinelle.


Didier Depry (didierdepri@yahoo.fr)

Afrik53 - News
Vendredi 4 Février 2011
Vu (s) 699 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !