Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Bcéao : qui tient les cordons de la bourse en Côte d'Ivoire ?

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Samedi 8 Janvier 2011 à 11:35 | Lu 581 fois

Par RFI
La crise politique en Côte d'Ivoire était de nouveau, vendredi 7 janvier 2011, au centre d'une réunion des ministres des Finances de l'Union économique et monétaire ouest-africaine organisée dans la capitale malienne, en présence de deux ministres envoyés par Alassane Ouattara. A Bissau, le 23 décembre, les ministres des Finances de l'Uémoa avaient demandé à la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest d'autoriser uniquement les représentants du président ivoirien «légitimement élu», Alassane Ouattara, à gérer les comptes du pays.



Bcéao : qui tient les cordons de la bourse en Côte d'Ivoire ?
A Bamako, les représentants des sept pays membres de l'institution se sont réunis au 12ème étage du siège local de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bcéao). Derrière le drapeau ivoirien, les deux ministres dépêchés par Alassane Dramane Ouattara : le ministre des Finances, Charles Koffi Diby, et celui du plan Albert Mabri Toikeusse.

Les travaux commencent à huis clos. Un responsable de la Bcéao sort une lettre et la lit : dans le document, le gouvernement Gbagbo qui fait pression sur la Bcéao-Côte d’Ivoire pour que des opérations financières soient effectuées en violation des décisions prises sur le plan sous-régional.

Une réunion spéciale des chefs d'Etats de l'UEMOA, sur la Côte d'Ivoire aura lieu le 22 janvier prochain à Bamako mais dans les couloirs, les discussions vont bon train. A la question de savoir si la Bcéao parvient à asphyxier financièrement le camp Gbagbo, un expert répond que si, par exemple, l'argent qui destiné à acheter du café et du cacao ivoiriens transite par d'autres comptes que ceux de la Bcéao, on ne peut pas grand-chose.

Combien de temps Gagbo peut-il tenir sans ces fonds ? Selon un autre expert, Alassane Ouattara a la signature, mais il n'a pas encore tout le carnet de chèque. Laurent Gbagbo lui n'a plus la signature, mais pour quelque temps encore, il a de l'argent cash. Cet argent provient surtout des recettes du port d'Abidjan, qui ne transitent pas elles par la Bcéao.

Au sortir de la réunion, le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest, l'Ivoirien Philippe-Henri Dacoury-Tabley, a annulé sa conférence de presse. Il devait s'exprimer pour la première fois devant des journalistes depuis le début de la crise ivoirienne.


Afrik53 - Media Libre pour tous
Samedi 8 Janvier 2011
Vu (s) 581 fois



1.Posté par Jean Luc le 08/01/2011 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les démons aboient, la Caravane de l'Éternel passe et passera dans une colonne de feu, la nuit et de nuées le jour!!!!!! Gbagbo RESTE SEREIN, l'Éternel POURVOIRA!!!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par kingston Tiemel le 08/01/2011 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si la BCEAO veut vivre en tant que banque qu'elle ne se tienne qu'au droit et non au politique. GBAGBO a été proclamé élu président conformément à la constitution ivoirienne et jusqu à preuve du contraire, il est le locataire du palais présidentiel. Ne faites pas de bras de fer avec lui sinon cette banque commune aura des difficultés. C'est un conseil d'Africain enemie du désordre. L'on peut se défendre quand on a le droit avec soi alors que le politique généralement basé sur le mensonge donc le désordredre, ne permet pas une bonne défense. Que les responsables de cette prestigieuse institution fassent attention pour le future.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !