Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Bataille de succession: Ouattara prend position dans la guerre Soro-Hamed Bakayoko

le Samedi 9 Mars 2013 à 06:01 | Lu 2086 fois

Il faut en finir. C'est la résolution prise par le chef de l'Etat, Alassane Ouattara, qui ne supporte plus la guerre à fleurets mouchetés que se livrent Guillaume Soro, président de l'Assemblée nationale, et Hamed Bakayoko, tout puissant ministre de la Sécurité et de l'Intérieur.



Bataille de succession: Ouattara prend position dans la guerre Soro-Hamed Bakayoko
Ces deux figures de proue du régime Ouattara - c'est un secret de polichinelle- se livrent une guerre de succession dans la perspective de l'après-Ouattara. Les deux protagonistes rivalisent en effet d'ingéniosité pour taper dans l'oeil du « père » Ouattara en multipliant des actions tapageuses susceptibles de leur permettre d'avoir de la cote auprès de celui-ci.

Quand Guillaume Soro communique abondamment sur les audiences qu'il accorde à Abidjan, dans le cadre de sa fonction de président du Parlement, ou celles qui lui sont accordées lors de ses missions à l'extérieur, Hamed Bakayoko, lui, saisit la moindre occasion pour gloser sur ses initiatives en vue d'assurer la sécurité du pays. Chacun d'eux essaie par ailleurs d'enrôler dans son camp ses « lieutenants »dans la grande famille du Rdr. Une guerre de positionnement qui n'échappe guère au président Alassane Ouattara, lequel a décidé d'y mettre fin.

En effet, Ouattara semble exaspérer d'assister à cette guerre de succession, alors qu'il n'est qu'à mi-parcours de son mandat. Aussi a-t-il décidé de siffler la fin de la récréation en recourant aux bons officies d'un conseiller spécial de Blaise Compaoré, en la personne de Moustapha Ould Limam Chafi. A en croire La Lettre du Continent, qui rapporte l'information dans sa toute dernière édition, le chef de l'Etat a sollicité cet homme très influent dans l'entourage de Blaise Compaoré, pour qu'il mette fin à la guéguerre entre les deux « éléphants » du régime Ouattara. Après avoir recouru à l'architecte Pierre Fakhoury, le président de la République a choisi d'abattre son joker en misant sur Moustapha Chafi.

Selon le confrère, celui-ci a séjourné à Abidjan le mois dernier en vue de rencontrer les deux frères ennemis. S'il parvient à mettre fin à la bruyante rivalité à laquelle se livrent ces successeurs putatifs d'Alassane Ouattara à la tête du Rassemblement des républicains(Rdr), il enlèvera, pour sûr, une épine des pieds du chef de l'Etat, qui n'a que trop de soucis en ce moment. Confronté aux attaques armées sporadiques d'un mystérieux commando depuis son accession au pouvoir et plus récemment, aux mouvements d'humeur de son allié du Pdci, il aurait bien aimé se passer du stress de la guerre entre Guillaume Soro et Hamed Bakayoko.

Soir Info

Samedi 9 Mars 2013
Vu (s) 2086 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 09/03/2013 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais, pour quel pays se battent ces deux vauriens ? La C.I ? Oui, ils peuvent toujours rêver. Un burkinabè n'est-il pas parvenu, à coup de coups d'Etat répétitifs, à diriger les ivoiriens ? Sinon, au moment où la C.I regorgent d'intello, des cancres prétendraient, à ce 21ème siècle, à la direction de ce vaillant peuple ? Parce qu'ils ont amassé des richesses sales, très sales ?

Non, Messieurs SORO et BAKAYOKO, souciez-vous plutôt de ce qu'il adviendra de vous dans les mois, les années à venir.

Ne vous abusez point. Le peuple ivoirien ne se laissera plus assujetir par un NICOLAS SARKOZY bis.

Non, si vous n'avez pas honte, ayez un peu pitié. Vous n'avez pas le profil de l'emploi : Lorsque Ahmed Bakayoko, lui, revient du Burkina avec un baccalauréat sujet à caution, et fuit l'apreté de la 3ème année de Medecine à l'Université d'Abidjan, SORO Guillaume, lui, n'a de mérite que d'être le premier rebelle ivoirien après avoir jeté l'éponge en année de licence d'anglais...

Dès lors comment de tels individus, parce que leurs sont comptes sont pleins de liasses tachetées de sang des ivoiriens, peuvent-ils prétendre à assujetir les ivoiriens ? Quel modèle veulent imprimer ces individus ?

Croient-ils que le fait d'avoir les comptes pleins de sous aux odeurs sanguins, suffise pour diriger les ivoiriens ?

Mais que ces mousquétaires se souviennent qu'en C.I il y a eu des Laurent GBAGBO, d'origine modeste, n'ayant eux-mêmes rien avant et après avoir dirigé ce pays, que le peuple porta à sa tête.

Si SORO et Ahmed BAKAYOKO ne veulent pas s'effacer de la vie publique de la C.I au plutôt, c'est qu'ils veulent y être contraints. Et là, je pense qu'il y a une plétore d'ivoiriens candidats au lavage de cet affront.

Il faut effacer ces deux individus, bourreaux des ivoiriens, de la surface de la C.I. Les moyens ? Chacun peut sen donner.

Il faut qu'ils soient oubliés afin que les ivoiriens parviennent à oublier et à contenir leurs douleurs...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !