Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Bataille au Pdci à l’approche du 12e Congrès KKB à Bédié : « Evite cette défaite »

le Mardi 27 Août 2013 à 08:39 | Lu 660 fois

Devant les ressortissants bété, godié, dida et néo de la commune de Port-Bouet, Kouadio Konan Bertin dit KKB, a eu un langage direct et souvent dru.



Bataille au Pdci à l’approche du 12e Congrès KKB à Bédié : « Evite cette défaite »
« On est en campagne pour le Congrès du Pdci-Rda et j’ai dit à mon père Bédié : tu as connu trop de défaites ces dernières années. Evite cette défaite avec ton fils. Ce n’est pas bon », a martelé KKB, chef de file des jeunes, et qui brigue, autant que l’actuel patron du parti, la présidence du Pdci au Congrès d’octobre 2013. KKB avait convoqué, le dimanche 25 août 2013, au Centre pilote de Port-Bouet, les communautés susmentionnées, pour des échanges sur l’actualité politique.

Le président des jeunes du Pdci est, en effet, député de Port-Bouet et il a affirmé avoir initié « ce type d’échanges » avec les populations pour recueillir leurs avis sur des questions essentielles. Mais la rencontre se déroulait sur fond de retrouvailles « fraternelles » : l’élu, Dida de par sa mère, a souhaité remercier ses « parents » pour leur soutien lorsqu’il avait été agressé à Bonon, également, pour les informer sur les motivations de sa candidature à la présidence du Pdci. « Pour être candidat au poste de président du Pdci, il faut avoir un âge compris entre 40 ans et 75 ans. Bédié a 79 ans.

Donc, il ne peut pas être candidat. Et il dit qu’il est quand même candidat. Je réponds : tu es mon père et le temps est arrivé pour que tu me cèdes la place. Moi, j’ai 44 ans. A cet âge-là, Houphouët-Boigny luttait déjà contre les colons. C’est à cet âge que tu vas me donner le Pdci », a relaté le député. Il devait ajouter : « il y a des gens que le départ de Bédié à la tête du Pdci n’arrange pas. C’est ceux-là qui me font palabre alors qu’ils ne sont pas Pdci ».

D’après le candidat à la présidence du vieux parti, l’enjeu des présentes batailles, c’est l’élection du président de la République en 2015. « Le Pdci a construit ce pays, a mis les Ivoiriens ensemble. Il ne peut pas avoir une élection sans qu’il ne soit candidat et laisser une personne aller seule. Donc, quand on aura fini le Congrès, je vous appellerai.

Ce qui est en jeu, c’est 2015. Mais 2015, on ne s’en sortira que si on a un seul langage », a, à nouveau, déclaré KKB. Il a abordé la question de l’alliance du Rhdp où se retrouve son parti, le Pdci : « On a signé une alliance. L’alliance dit : au premier tour, chaque parti a son candidat. Au deuxième tour, les trois autres soutiennent celui arrivé en tête au premier tour. C’est ainsi qu’on a procédé pour battre Gbagbo ».

Relativement aux lois qui ont été votées, récemment, par les députés, KKB a promis une séance d’explication qui réunirait toutes les communautés de sa circonscription. « J’aurais souhaité que cela se fasse avant le vote des lois sur la nationalité et le foncier », a relevé le président de la Jeunesse du Pdci. Il a, tout de même, glissé son point de vue et celui de certains élus, sur ces différentes lois. « (…) Notre hymne national indique que nous sommes un pays d’hospitalité, une terre d’accueil. Nous sommes la terre d’accueil parce qu’il y a des gens pour accueillir.

Si on accueille, c’est qu’il y a des gens pour accueillir. Ceux qu’on accueille ont des droits. Ceux qui accueillent ont, eux aussi, des droits. La politique ne peut pas donner l’impression que les droits de ceux qu’on accueille sont plus importants au détriment des droits de ceux qui accueillent. Je ne dis pas qu’il ne faut pas leur donner de droits. Mais (…) en voulant régler un problème, il ne faut pas en créer un autre.

N’était-ce pas mieux de finir la réconciliation, d’attendre que ceux, en exil, soient rentrés, pour qu’on règle les problèmes ensemble ? Ce sont des problèmes qu’on a posés à l’Assemblée. Malheureusement, on n’est pas nombreux. Les lois ont été votées », a dit Kouadio Konan Bertin. Il a estimé important « de privilégier les problèmes qui peuvent nous remettre ensemble » plutôt que ceux qui « fâchent et qui divisent les Ivoiriens ».



Kisselminan COULIBALY
Soir Info

Mardi 27 Août 2013
Vu (s) 660 fois



1.Posté par Filsdafric le 28/08/2013 04:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a des défaites qui grandissent, élèvent l' Homme : on parle alors de vainqueur moral . Elles vous rendent parfois plus populaire , plus sympathique aux yeux de tous que le véritable vainqueur..Cela a été le cas en France dans le cyclisme,pendant des années, de " Poupou " Raymond POULIDOR , l' éternel second du Champion Jacques Anquetil.

Dans le cas du PDCI, que notre champion BEDIE ( le prête-nom de WATTRA au sein de cette composante du RHDP ) habitué aux victoires dans ce parti sache qu'il ne sortira pas grandi de cette compétition au soir des résultats où il connaitra sa première défaite qui sera synonyme d' HUMILIATION et qui lui fera MAL, TRES MAL et qui l'accompagnera peut-être au cimetière , là où reposent en paix tous les les réfractaires à la parole de DIEU...qui parle par la bouche des hommes.
Puisque BEDIE tient beaucoup à cette expérience douloureuse, cette défaite, hommes et femmes du PDCI, offrez-lui son cadeau de Noël, SA DEFAITE ! il en découvrira le goût amer...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !