Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Bars, maquis… : Ces ados qui ne dorment pas !

le Vendredi 6 Décembre 2013 à 00:00 | Lu 791 fois

C’est un phénomène qui gagne du terrain dans la nuit abidjanaise. Des maquis et bars climatisés accueillent de plus en plus des adolescents. Qui viennent faire le show jusqu’au petit matin. Etat des lieux.



Jeudi 17 octobre 2013. Il est 18 heures. Le ‘’Guichet Automatik’’, bar chic situé à Yopougon. Niangon, cité Caféier, grouille de monde. Essentiellement des ados. L’entrée de la boîte est débordée. A l’intérieur, c’est plein à craquer. Des chaises ont même été disposées dehors pour recevoir ceux qui n’ont pas de places à l’intérieur. «C’est comme ça ici depuis l’ouverture du bar il y a deux mois. Notre coin est destiné aux jeunes. On l’a ouvert pour que ces petits-là puissent s’amuser et prendre du plaisir entre eux. Je crois qu’ils sont, malgré tout, responsables. Ils savent ce qu’ils font», explique un des managers occupé à faire respecter les consignes.

La clientèle de cet endroit, ce sont donc des jeunes filles et des garçons entre 14 et 25 ans. Ils viennent de différents quartiers d’Abidjan. Et tous les jours de la semaine, c’est le même spectacle. Ils se donnent rendez-vous entre potes pour faire la java. Et l’ambiance est soutenue par la musique couper-décaler. L’atmosphère est donc toujours surchauffée pour le grand bonheur des jeunes. Depuis sa cabine, le dj bombarde, par rafales, les sons et les atalaku. A ce stade de l’ambiance, il enchaîne ce qu’on appelle ici les ‘’sons spot‘’ (chansons constituées essentiellement d’éloge destinés aux jeunes ‘’boucantiers’’ en quête de points). Pendant ce temps, l’alcool coule à profusion. «Les boissons les plus consommées, ce sont les bières et les boissons énergisantes. On est tranquille.

Nous n’avons rien à envier à ces boîtes branchées d’Abidjan. On gagne notre blé, car nos petits sont prêts pour nous», explique le gérant. Dans la fièvre du show, un mineur ‘’boucantier’’, Arno CFA, la main plongée dans son sac en bandoulière, en ressort des liasses de billets de banque. Il se dirige vers la cabine des Dj, ceux là même qui lui font des atalaku en boucle dans la boîte. S’ensuit alors le rituel : le ‘’travaillement’’. Le garçon se met à faire voler des billets «à outrance». Sa petite amie, pas vraiment d’accord avec ce spectacle, tente de le ramener à son siège. Mais le petit ‘’boucantier’’ persiste. Il tient à montrer sa force de frappe. Pendant ce temps, à côté, certains de ses potes refusent de se faire photographier. «Excusez, excusez, pas de photo ! On ne souhaite pas que nos parents sachent que nous fréquentons ces coins», lancent-ils à notre photographe.

Le même soir, nous mettons le cap sur ‘’le Pitch’’ situé à l’entrée du quartier Millionnaire, à quelques encablures de la pharmacie Bel Air. Ce point show, est également une destination privilégiée des ados. Il existe depuis 1996. Un moment fermé pour travaux, il vit à nouveau. A 19 h 30, ce soir-là, il n’y a plus de places assises. Les quelques-unes qui ne sont pas encore occupées ont été réservées depuis la matinée. Les habitués savent que ‘’le Pitch’’ ouvre dès 10h le matin.

Le manager principal Wakabley 1er et ses acolytes s’empressent d’aménager des places (deux rangées de tables sur la route et aux alentours avec des barrières de sécurité. La clientèle est évidemment composée de jeunes adolescents ce soir encore. «Depuis l’ouverture du Pitch, sa particularité, c’est que ce sont les jeunes qui le fréquentent. Les vieux ne se sentent pas ici parce qu’ils ne se retrouvent pas dans les sélections musicales car c’est le couper-décaler qui règne. Nous sommes là depuis la matinée, jusqu’à 22h», confie le manager principal. Avant d’ajouter : «nous sommes conscients que la majeure partie de nos clients sont des jeunes. On sait aussi que lorsqu’on parle d’amusement accompagné de boisson alcoolisée, il y a forcément des dérapages dans le comportement. Mais grâce à nos agents de sécurité, on arrive à vite maîtriser la situation».

Un tour au «Pés bar discothèque», situé à Marcory Zone 4. Il est 21 h 30. Une ambiance de jour de marché, prévaut dans le coin. Ce point show est l’un des endroits par excellence des gamins de la cité. Des dizaines de taxis-compteurs sont stationnés et attendent d’éventuels clients. Tout au long de l’artère menant à cet établissement de nuit, devenu très prisé dans la zone, une file de jeunes gens et de jeunes filles impatients.

Créé pour recevoir une clientèle de tous âges à l’origine, «Le Pés», depuis un bon moment n’attire que des mineurs. Cela a été favorisé dit- on, par l’organisation fréquente des show matinées et soirées dédiées aux jeunes boucantiers et brouteurs. «Dans le show, ces jeunes gens aiment se faire plaisir. Ils aiment les boissons de luxe, champagne et également les liqueurs ainsi que les boissons énergétiques. Ils consomment rarement la bière», indique un des responsables du coin.

Ici, à partir de minuit, il n’y a plus de places assises, même le comptoir est pris d’assaut par ces gosses. Qui font souvent un tour dans la cabine de Dj, pour se faire faire des atalaku. Quand ils ne sont pas en train de danser sur la piste, ils s’occupent à jouer avec leurs smart phones ou avec leur compagne d’un soir. Dans les différents endroits, les ados rentrent sans être controlés par rapport à leur âge. Pour le manager du “Pitch” : «cela ne constitue pas un problème parce que son espace est ouvert mais pour les boîtes de nuit, la brigarde mondaine est plus regardante.» En réalité, est-ce qu’un contrôle est très souvent fait pour ne pas que les gamins envahissent ces lieux de divertissement plutôt réservés aux adultes ? Rien n’est moins sûr.


Par Inza D & Charly Légende
Top visage

Vendredi 6 Décembre 2013
Vu (s) 791 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !