Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Banques d’Etat / Paiement des salaires des fonctionnaires - Des acquis à consolider et à peaufiner

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Samedi 26 Mars 2011 à 09:18 | Lu 970 fois



Banques d’Etat / Paiement des salaires des fonctionnaires - Des acquis à consolider et à peaufiner
A quelque chose malheur est bon. La fermeture des filiales des banques commerciales françaises, dont la Banque internationale pour le commerce et l’industrie en Côte d’Ivoire (Bicici) et la Société générale de banque en Côte d’Ivoire (Sgbci) aura permis à l’ Etat ivoirien d’obtenir deux acquis majeurs. Il s’agit d’une part, de la capacité à traiter un grand volume de clientèles des banques d’Etat.

C'est-à-dire la Versus, la Banque nationale d’investissement (Bni), la Caisse nationale des chèques et de l’épargne (Cnce) et la Banque pour le financement de l’habitat de Côte d’Ivoire( Bhci) et la Banque pour le financement de l’agriculture (Bfa). En tout cas, le traitement des 130 mille fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire. Mais aussi et surtout les retraités gérés par la Caisse générale des retraités et agents de l’Etat (Cgrae) qui recevaient leurs pensions aux guichets des banques ayant fermé aura été très utile.

Cette dernière catégorie de clients très particuliers et très spéciaux est estimée à 28650 pensionnés payés par virements bancaires. Challenge que les banques d’Etat d’autre part ont réussi malgré quelques imperfections en plus de leurs clientèles ordinaires. Le deuxième acquis, c’est bien la visibilité dans le traitement des 130 mille fonctionnaires dont pour 120593 ont été virés. Mais en réalité, sur ce chiffre, ce sont 110800 qui ont été payés.

Ce qui donne un écart de 9793 personnes qui ne sont pas passées à la caisse. Même si elles ne sont pas toutes des fonctionnaires fictifs, on peut le dire sans se tromper qu’ils en constituent une bonne partie. A ce nombre, il faudrait ajouter certains fonctionnaires qui ont abandonné leurs postes depuis le deuxième tour de l’élection présidentielle tenu le 28 octobre 2010. En clair, ces acquis méritent d’être consolidés et peaufinés pour les opérations futures. Aussi, la réouverture progressive des banques commerciales qui avaient fermé sont à saluer. Car elle permet la circulation de l’argent entre les personnes et les entreprises en activité

B.M.


Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Samedi 26 Mars 2011
Vu (s) 970 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !