Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Avant les elections, ni la communauté internationale, ni Ouattara et ses rebelles n’ont jamais reconnu gbagbo président

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Samedi 11 Décembre 2010 à 15:37 | Lu 432 fois



Pour information, même sans ces élections, ni la communauté internationale, ni Ouattara et ses rebelles n’ont jamais reconnu gbagbo président sauf s’il doit négocier avec les ivoiriens pour leur donner quelque chose comme utiliser l’article 48 de la constitution pour faire de Ouattara un cadidat à des élections auxquelles il n’avait pas droit (Il serait ivoirien par sa mère mais quand on regarde tous ces documents, il en a deux: Nabintou Cissé et Nabintou Ouattara.

L’une enterrée à Sindou, son village dont Ouattara serait le chef traditionnel au burkinafaso, et l’autre enterrée dans la région d’Odiénné. Demandez à Ouattara s’il peut circuler partout en Côte d’Ivoire sans le soutien ferme de Gbagbo, et pour cause, quand Bédié a lancé un mandat d’arrêt international contre lui pour faux certificat de nationalité, c’est gbagbo qui s’est battu pour le réhabiliter. Et pour le remercier, dès que Gbagbo a accompagné les militaires à ne pas confiquer le pouvoir, le 25 octobre 2000, Ouattara a commencé à faire tuer les ivoiriens.

Ce qui a fait que Gbagbo n’a jamais eu de gouvernement à lui, il ne pouvait donc appliquer son programme de gouvernement.Et alors cette populaton meurtrie depuis 10 ans par Ouattara ne lui a pas pardonné. Il a sêmé la haine dans notre pays. Même si Gbagbo s’en allait, Ouattara restera une plaie pour la plupart des ivoiriens car même sa commission électorale (appelée abusivement indépendante) a privé plus de 5 millions de nos compatriotes de vote.

Ouattara n’a ja mais appelé Monsieur Gbagbo Président. Et il dit partout qu’il ne le reconnaissait pas parce que mal élu. Aujourd’hui encore, ni Ouattara ni Gbagbo ne seront bien élu mais l’ex haut fonctionnaire du FMI ayant ses amis Sarkozy et autres, la CEI composée de 26 membres dont 22 représentants de Ouattara) a , comme à son habitude outrepassé la loi de notre pays.

Elle avait perdu la main au profit du conseil constitutionnel. Elle n’avait donc pas à aller donner des résultats dans le QG de Ouattara avec les medias internationaux sans les institutions ivoiriennes. Pour nous, si ces représentatnts de Ouatttara étaient sûrs d’avoir gagné, ils ne seraient pas aller faire ce coup médiatique.

Je vous informe au passage que la cour constitutionnelle est formée de 12 magistratsayant fait leurs prueves (yao ndré son président est un professeur agrégé de droit international) et venant de toutes les régions du pays. Ces 10 dernières années, Gbagbo, en vue de préserver le climat de paix en Côte d’Ivoire, a accepté toutes sortes d’arbitraires et d’humiliatons venant des amis internationaux de Ouattara.

C’est par exemple la mairie de paris qui a utilisé ses machines pour ces élctions à côut de milliards au détriment de nos instruments nationaux qui ont prouvé leur sérieux dans d’autres pays. Les décomptes qui devaient être faits de façon informatisée , l’ont été à la main parce que les partisans de Ouattara ont changé les règles de jeu à une semaine des élections.

Ils n’ont jamais voulu désarmé (car les rebelles sont en réalité la milice de Ouattara), comptant sur leurs armes pour donner 100% à leur maître là où ils seront.

Si c’est pour tenir compte du vote ethnique, les orginaires du nord de la Côte d’Ivoire sont plus nombreux dans la zone sud et Ouest qu’au nord même. Or, Ouattara est du burkina faso (Sindou, région de Banfora), donc beaucoup d’entre eux ne se reconnaissent pas forcément en lui.On estime que les burkinabé vivant en Côte d’Ivoire peuvent atteindre 4.5 millions.

Et Ouattara a demandé à Marcoussi qu’on naturalise tous ceux là pour en faire son bétail électoral. Ce qui n’a pas marché dans les faits.C’est donc les reports des voix de Bédié ça et là qui ont décidé de ces élections. Laurent gbagbo a prouvé au monde entier qu’il fait tout pour plaire à ses concitoyens et à ses opposants. Il est trop démocrate et c’est cela qui va perdre la Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire ne sera pas cédée à l’ONU car nous savons que l’esclavage va repartir pour 40 autres années comme Houphouët l’a si bien fait avec l’aide de la France pendant la guerre froide.

René Titilo
Opbouwwerker - Onderwijs
A. Vermeylenstraat 151
9000 Gent - België
GSM: +32474714295

Afrik53 - Media Libre pour tous
Samedi 11 Décembre 2010
Vu (s) 432 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !