Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Avant le verdict de l’audience de confirmation des charges-Procès de Gbagbo : La CPI a des ennuis

le Mercredi 29 Mai 2013 à 07:48 | Lu 1791 fois



Avant le verdict de l’audience de confirmation des charges-Procès de Gbagbo : La CPI a des ennuis
Dans une information rendue publique sous les références n° 2010FE-RE et 2046FE-RE, et disponible sur son site la Cpi annonce qu’elle cherche des candidats aux postes d’interprètes de terrain, parlant les langues Dioula, Baoulé, Guéré, Moré et Bété. Il est clair que le choix de ces langues et la nécessité de l’offre d’emploi sont bien en rapport avec la crise postélectorale en Côte d’Ivoire et surtout avec l’affaire « le procureur contre Laurent Gbagbo ». Dans cette même offre, il est indiqué que le lieu de travail ainsi que la date limite de dépôt des candidatures restent ouverts.

Fonctions et
responsabilités

Selon l’annonce, les interprètes de terrain travaillent pour la Section de traduction et d'interprétation de la Cour au Greffe et/ou pour l'Unité des services linguistiques du Bureau du Procureur. Les candidats retenus devront :
- a) assurer des services d'interprétation consécutive en mission ;
- b) se préparer de manière approfondie aux tâches précitées ;
- c) respecter la terminologie consacrée ainsi que les usages internes et identifier les nouveaux termes ;
- d) effectuer, le cas échéant, des traductions élémentaires pendant les missions ;
- e) participer aux programmes périodiques de formation afin de perfectionner leurs aptitudes à l'interprétation ;
- f) s'acquitter de tout autre service de nature linguistique que pourraient leur confier les responsables des deux entités susvisées de la Cour.

Qualifications Essentielles

Les candidats retenus devront :
-a) être aptes à travailler au sein d'une équipe ;
-b) faire preuve de souplesse et d'initiative et être disposés à acquérir de nouvelles compétences ;
-c) avoir une bonne connaissance des logiciels pertinents, notamment des programmes de traitement de texte ;
-d) être disponibles, parfois à brèves échéances.
Il est par ailleurs souhaitable, mais non indispensable, qu'ils :
-a) soient titulaires d'un diplôme universitaire en interprétation, en traduction, en linguistique, en droit ou dans tout autre discipline pertinente ;
- b) disposent d'une expérience pertinente officiellement reconnue en interprétation, de préférence au sein d'une organisation internationale.

Durée de l'engagement

Durée variable (Contrats individuels de travailleur indépendant). Il est enfin précisé qu’une liste de réserve de candidats qualifiés pour des contrats à durée déterminée s'agissant des postes permanents ou des contrats d'assistance temporaire pourra être établie pour ce profil à la suite de ce processus de sélection.

Cette annonce tend à conformer ceux qui en parlent que la Cpi a de sérieux ennuis avec le procès du président Laurent Gbagbo, ancien chef de l’Etat de Côte d’Ivoire, renversé par l’armée française le 11 avril 2013 et déportée à la Haye le 29 novembre de la même année. Lancée depuis l’ouverture des enquêtes en Côte d’Ivoire en octobre 2011, cette offre d’emploi à ces postes était sensée normalement prendre fin le 31 décembre 2012. Mais, selon les informations, elle n’a pas véritablement soulevé l’enthousiasme des Ivoiriens. Est-ce parce que, fondamentalement, les Ivoiriens sont contre le procès de Laurent Gbagbo à la Haye ?

Personne ne le sait. Toujours est-il que, selon les informations, malgré le taux de chômage très élevé en Côte d’Ivoire, ce recrutement pour le jugement du président Gbagbo n’a pas drainé du monde. Et voilà cet appel relancé au moment où de nombreuses rumeurs font état du probable ajournement de de la décision issue l’audience de confirmation des charges dans l’affaire Laurent Gbagbo et « le renvoi sur le terrain du Procureur pour des compléments d’enquêtes ». Enfin, selon ces informations, la Cpi chercherait à rattraper les faiblesses de l’accusation causées par l’empressement du Procureur de la Cpi à faire juger l’ancien président ivoirien sans que des enquêtes sérieuses n’aient été menées sur le terrain.


César Etou Source : Diaspo TV

Mercredi 29 Mai 2013
Vu (s) 1791 fois



1.Posté par WALACE le 29/05/2013 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ennuis pour condamner un criminel , un assassin, détrompez vous les gars , il n'y a que vous qui inventez de tels mensonges , votre SATAN GBAGBO , CRIMINEL NOIR GBAGBO
FETICHE NOIR GBAGBO sera condamné sans ennuis
c'est la malédiction du peuple ivoirien qui le suivra jusqu'à dans sa tombe , ou il brûlera dans l'enfer de Dieu cela ne fait aucun doute

2.Posté par TED STEEVENS le 29/05/2013 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SHALOM A TOI PLUS HAUT .
PEU IMPORTE TA FOI MAIS JE PENSE A MON HUMBLE AVIS QU'IL SERAIT MIEUX POUR TOI DE TE CONCENTRER SUR LE SORT DE TON PAYS SI TOUTE FOIS TU AS DE L'AMOUR LUI?
CAR IL SOUFFRE VRAIMENT ET IL NE COMPTE QUE SUR YESHUA POUR LUI VENIR EN AIDE SOYONS EN PRIERE POUR LUI .LAISSE GBAGBO AVEC DIEU CAR JE DIS BIEN QUE YESHUA LUI A DEMANDE DES COMPTES POUR CEQUE DIEU LUI REPPROCHE MAIS DANS TRES PEU DE TEMPS YESHUA VA S'ADRESSER A OUATTARA.
C'EST POUR TE DIRE QUE LE SORT DE TON PAYS EST PLUS IMPORTANT QUE DES HOMMES COMME GBAGBO ,BEDIE OU OUATTARA.
SHALOM A TOI ET QUE TON COEUR SOIT EN PAIX ET AUSSI POUR TOUS CEUX QUI CHERCHENT DES SOLUTIONS A LA CRISE IVOIRIENNE PAR DES COMPLOTS ARMES DIEU VOUS EXPOSERA CAR SI RIEN NE RESPECTE CE QU'IL VEUT FAIRE DANS CE PAYS IL(YEHSUA) VOUS FERA TOUS TOMBER .CAR CELUI QU'IL VEUT METTRE A LA TETE DE CETTE NATION DOIT VENIR DE SA MAIN PAS DE CELLE D'UN GROUPE D'HOMMES.SHALOM A TOUS.

3.Posté par Hermann N'da le 29/05/2013 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elle a effectivement des ennuis, cette CPI. Son empressement à neutraliser les dignes fils d'Afrique qui ne reçoivent pas leurs ordres de l'Occident va la perdre. Créée en 2002, elle est appelée à disparaître.

Elle apparaît comme un instrument de recolonisation avec la collaboration de certains africains sans dignité qui continuent jusqu'à ce jour, de développer un complexe d'infériorité face au toubab, plusieurs siècles après la traite négrière.

Soit dit en passant, c'est à juste titre que Bachar al Assad continue de massacrer les rebelles syriens soutenus par cette organisation diabolique à travers les pays occidentaux.

Quelle est donc cette cour de justice qui accepte que des malhonnêtes comme Dramane OUATTARA et sa bande de sauvages illettrés et criminels, des hommes primitifss parés de grigris et autres amulettes, prennent leur pays d'origine, le Burkina faso, comme base arrière de leur rébellion, s'y préparent pour attaquer nuitamment un peuple paisible et accueillant endormi, coupent la CI en deux pendant plus de 10 ans, refusent de déposer les armes qu'ils vont ensuite utiliser pour prendre le pouvoir d'état, après avoir perdu les élections présidentielles?

Pendant ce temps, on déclenche une guerre dite post électorale et on procède HONTEUSEMENT, avec l'aide des forces occidentales, au KIDNAPPING d'un president réélu, pendant que ce dernier ne demande qu'un simple recomptage des voix pour confondre ses adversaires sur la base des résultats des urnes.

Cour de justice ou cour de la HONTE, est-on alors tenté de se poser la question, Les ennuis de cette cour ne font que commencer.

Tous ceux qui jusqu'ici, n'ont pas compris les raisons spirituelles fondamentales pour lesquelles SEM Laurent GBAGBO est sorti VIVANT de cet attentat qui était destiné à lui ôter la vie, comprendront bientôt, très très bientôt le sens des choses, de certaines choses.

Pour l'heure, les envahisseurs qui ont abandonné leurs pays de misère pour s'adonner à la falsification des pieces d'identité ivoiriennes dans leurs bidonvilles et autres dortoirs insalubres communément appelés Dioulabougou, peuvent continuer à rêver en croyant être dans une situation définitive et irréversible. C'est eux qui sont pressés.

4.Posté par Djata le 30/05/2013 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsqu'on égorge un poulet, il se débat avant de mourir. La CPI est dans la même situation. Elle a été égorgée par le Président GBAGBO; tout ce qu'elle fait maintenant c'est de se débattre avant sa disparition totale dans les jours à venir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !