Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Avant le 21 avril, le Fpi prend les devants: 15 cadres indisciplinés suspendus du parti

le Samedi 20 Avril 2013 à 00:00 | Lu 802 fois



Avant le 21 avril, le Fpi prend les devants: 15 cadres indisciplinés suspendus du parti
Le Front populaire ivoirien (Fpi) a clairement dit qu’il n’est pas concerné par la mascarade d’élections qui se tiennent le dimanche 21 avril. Le président du parti Sylvain Miaka Ouretto a maintes fois réitéré cette position et mis en garde les militants qui oseraient violer cette consigne. Et comme toutes les mises en garde n’ont pas suffi à certains militants, la direction du Fpi vient de passer des menaces à la sanction.

Depuis hier en effet, quinze militants et responsables locaux du Fpi qui ont osé braver l’interdiction de participer à ces élections de quelque manière que ce soit, sont suspendus du parti. « Conformément à la décision du comité central, les camarades ci-dessous nommés qui sont candidats têtes de liste ou inscrits sur des listes ou soutiennent des candidats sont suspendus du parti», annonce un communiqué de la direction du Fpi.

Il s’agit principalement de quatre maires sortant : Djiko Dassi Etienne (Zikisso), Kambiré Charles (Doropo), Yolou Seri fernand (Gbgboghué), Yro Benoît (Toulepleu). A eux s’ajoute un maire adjoint sortant : Amon Ekissi Hyacinthe (Azaguié).
Les dix autres sont soit des membres du comité central, des secrétaires fédéraux, de section du Fpi ou des structures spécialisées ou encore des ex-membres desdites structures. (Voir communiqué ci-dessous).

Ainsi, le Fpi a décidé de frapper fort d’entrée pour ne pas laisser prospérer des rumeurs qui commençaient à envahir la cité souvent relayées à dessein par des médias visant forcément à impliquer le parti de Laurent Gbagbo dans un scrutin dont il a dit clairement qu’il est exclu par le pouvoir en place.

Pis, certains, faisant une interprétation manifestement trop extensive de l’appel de Miaka au Pdci-Rda, ont voulu y voir une consigne de vote indirecte aux candidats du Pdci-rda. La déclaration de l’ancien ministre Raphaël Dogo qui n’est pourtant pas connu comme militant ou cadre du Fpi est venu en ajouter à la confusion.

Le Fpi avait donc besoin de clarifier sa position une fois pour toute. Et c’est ce qui ressort de ces mesures de suspension. En cela, le parti dirigé par Sylvain Miaka Ouretto, reste logique avec lui-même. Les militants et cadres du parti qui avaient violé la consigne de prendre part aux législatives de décembre 2011 avaient déjà été frappés par des mesures disciplinaires.




Augustin Kouyo
notrevoie

En application des résolutions du Comité Central 001-2013 du 6 avril 2013, les camarades, qui ont choisi de désobéir aux mots d’ordre du Parti concernant la mascarade électorale du 21 avril 2013, sont suspendus de toutes les activités du Parti jusqu’au prochain Congrès qui se prononcera sur leur radiation du Front Populaire Ivoirien.


Djiko Dassi Etienne Maire sortant Zikisso
Kambire Charles Maire sortant Doropo
Yolou Seri Fernant Maire sortant Gboguhé
Yro Benoit Maire sortant Toulépleu
Amon Ekissi Hyacinthe Adjoint au maire sortant Azaguié
Pohé Jean Membre du comité central Facobly
Mondouho Paul Membre du comité central Duékoué
Adepo Yapo Francois Secrétaire fédéral Yakassé Attobrou
Bamba Massiata Fédérale Offpi Ouaninou
Sohon Clementine épse Gallo Fédérale Offpi Taï
Gnepa Hotoh Daniel Sévérin Fédéral Jfpi Tabou
Boli Gnazalé Zéphirin Secrétaire de Section Ouragahio
Assa Boka Clément Fédéral Cefpi Agboville
Aké Ignace Ex secrétaire fédéral Dabou
N'cho Acho Albert Ex-membre bureau fédéral Agboville


Samedi 20 Avril 2013
Vu (s) 802 fois



1.Posté par kone cote divoire* le 20/04/2013 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PFI NE TRAHISSEZ PAS LE PRESIDENT LAURENT GBAGBO..........................................................

2.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 20/04/2013 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici des individus qui, parce qu'ils ont faim, décident de manger leurs dents.

Et à l'heure du repas, chers camarades, à qui emprunterez-vous des crocs?

Voici des individus qui, parce que la nuit fait son petit pro dada pour quelques heures, ont admis qu'il ne sera jamais jour.

Or, le jour n'est pas loin.

C'est dur. Mais c'est lorsque c'est dur qu'on voit les durs avancer.


Yako à ceux qui ne pensent qu'à leur seul petit ventre !

Et si le P.R GBAGBO à qui le ciel et la terre avaient été proposés, à l'occasion de la crise post-électorale, par notamment OBAMA ( Pof à l'Université avec plus de 1 milliard par mois qu'il n'a jamais gagné en tant que chef de l'Etat + 177 membres de son entourage entièrement pris en charge avec salaire), si donc, le P.R. GBAGBO avait regardé à ces choses temporelles, et non à la C.I, vous qui vous portez candidats, savez-vous ce que tous les burkinabè qui se sont déversés chez nous là, feraient de vous ?

Mais, il a donné sa vie.

Il n'a pas pensé à sa vieille mère de plus de 80 ans qui a aussi tout perdu.

Sa femme, son fils, tout le monde est en prison.

Et vous ?

Combien accepteriez-vous de payer pour la délivrance de votre pays ?

Rien.

Vous voulez être maire. Vous voulez être Vice-Président de Conseil Régional. Car, je ne vois, ni le RDR, ni le PDCI vous donner le poste de Président de Conseil Régional.

Or, c'est annuellement que la vice-Présidence de ces entités décentralisées sont renouvelées.

Dès lors, j'en vois déjà qui conjugueront le verbe ETRE à tous les temps possibles.

" Camarades, comprenez : Je suis. J'étais. Je fus. J'eus été. Euh ! c'est-à-dire que.....Parce que..........

TOUT PRES N'EST PAS LOIN....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !