Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Attaque du camp de réfugiés de Duékoué, Justice, impunité... Doudou Diène de l'Onu en colère

le Samedi 13 Octobre 2012 à 01:21 | Lu 1034 fois

Doudou Diène, expert indépendant de l'Onu sur la situation des droits de l'Homme en Côte d'Ivoire, n'est pas content. Il a déploré, vendredi 12 octobre 2012, au cours d'une conférence de presse, à Abidjan, que l'attaque meurtrière du camp de déplacés de Nahibly à Duékoué en juillet 2012 soit restée pour l'heure sans suite judiciaire.



Doudou Diène a insisté pour que « le droit à l'information soit un des piliers de la reconstruction démocratique ».
Doudou Diène a insisté pour que « le droit à l'information soit un des piliers de la reconstruction démocratique ».
L'émissaire onusien d'appeler à mettre fin à l'impunité en Côte d'Ivoire après la crise de 2010-2011. « Personne n'a été arrêté parmi ceux qui ont perpétré cette attaque sur le camp de réfugiés », a dénoncé Doudou Diène à l'issue d'un séjour en Côte d'Ivoire. « La justice doit encore approfondir son travail », a-t-il demandé.

Le 20 juillet, rappelle l'Agence France presse (Afp), la ville de Duékoué (ouest) a été le théâtre de graves violences. Après le meurtre de cinq personnes dans un quartier peuplé surtout de Malinké (ethnie réputée favorable au président Alassane Ouattara), une foule avait attaqué le camp de déplacés voisin de Nahibly (abritant surtout des autochtones guéré, vus comme partisans de l'ex-chef de l'Etat Laurent Gbagbo), y tuant six personnes, selon l'Onu.

Six corps ont été retirés, jeudi dernier, d'un puits dans un quartier de Duékoué. Le procureur de la région a ouvert une enquête. « Rien ne nous dit que ces corps sont liés aux événements de Nahibly. Nous n'avons pas la preuve », a expliqué à l'Afp Fodjo Abo, Directeur de cabinet du ministère délégué auprès du Premier ministre, Garde des sceaux, en charge de la Justice. Il a demandé d'attendre les résultats de l'autopsie, qui doit être réalisée par un médecin légiste parti vendredi 12 octobre 2012 pour Duékoué.


Des déplacés avaient fait état d'un bilan nettement plus lourd que les six morts annoncés en juillet, et accusé des soldats des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci) et des chasseurs traditionnels "dozos" d'avoir laissé faire l'attaque contre le camp ou d'y avoir participé. Chargé de rendre compte de sa mission au Conseil des droits de l'Homme de l'Onu, Doudou Diène a exhorté à mettre fin à « une culture d'impunité ». Il a estimé que la justice devait poursuivre « tous ceux qui ont commis des crimes » durant la dernière crise, « quelle que soit leur tendance politique ».

Doudou Diène a confirmé que Simone Gbagbo, en détention à Odienné, avait été déplacée de la villa où elle réside habituellement. « L'information était venue chez les responsables de la sécurité que les gens étaient en train d'aller vers Odienné. Et que ça pourrait soit nuire à Mme Gbagbo soit provoquer d'autres situations », a expliqué le conférencier. L'épouse de l'ex-chef de l'Etat ivoirien a confié, selon M. Diène, que ce déplacement l'a « fragilisée sur le plan de la santé ». Mais, il a soutenu que Mme Gbagbo est revenue dans la villa où elle vivait. L'expert indépendant de l'Onu a insisté pour que « le droit à l'information soit un des piliers de la reconstruction démocratique ».



SYLLA A.

Samedi 13 Octobre 2012
Vu (s) 1034 fois



1.Posté par Halin Bebel le 13/10/2012 01:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A quoi ça servira Mr DIENE? Vous (ONU) avez créé tout cela. Alors,laissez-nous mourir en paix.

2.Posté par liliane kouassi le 13/10/2012 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un jour viendra ou on prendra notre destin en main chers ivoiriens et ivoiriennes croyez moi la liberté à un prix levons nous et prenons notre destin en main

3.Posté par KPLCITY le 13/10/2012 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La sorcellerie a plusieurs facette. Comment l'ONU peut garder les gens et les dozos viennent les tuer et depuis l'ONU n'arrive pas à faire une enquête et elle attend que ce soit ceux là mêmes qui ont tué de faire l'enquêt?

4.Posté par bolkotch le 13/10/2012 10:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêtez de nous distraire avec vos larmes de cocrodile , les neutres de boga , tagro, et biens d autres n ont jamais été résolus donc on s attends à ce que celui de duekoue soi résolu , vous passerez aussi par l épée les Facebook pour une équité.

5.Posté par GILBERT KITA le 13/10/2012 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ces gens de l'ONUCI se foutent des iivoiriens . ce DIENE d'ou vient_il.
leur filleul est au pouvoir, et toute fois que y a un problème , ils font du bruit pour empêcher les bonne personnes de se pencher sur le problème ivoirien. l'ONUCI nous a montrer ici que les pro-GBAGBO sont des JIHADISTES qu'ils ferment donc leur grande gueule

6.Posté par doriane le 13/10/2012 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis quand cette structure satanique de l'onu se préoccupe du sort des ivoiriens morts ou viavants? Cessez de nous distraire, bande de sorciers onusiens. C'est à la barbe et aux yeux de l'onu qu'ils ont été massacrés, ces ivoiriens de Duékoué. Ceux qui ont été devant la camp de l'onuci pour solliciter secours ont été repoussés voire rabattus vers les frci et dozos par les soldats de l'onu; et ils ont été brûlés vifs ou fusillés.C'était comme dans une partie de chasse, l'onu rabat le "gibier", des frères de l'ouest, sur ses acolytes frci et dozos. Alors ne venez pas feindre de réclamer justice à l'onu. Depuis quand un bourreau juge se déclare coupable?
C'est avec la complicité de l'onu et licorne que les ivoiriens ont été tués.
Alors foutez-npous la paix avec votre comédie à la con! sale racaille internationale!

7.Posté par Saufsi le 13/10/2012 16:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien dit amazone digne d'Afrique DORIANE. Depuis quand ces bandes de terroristes s'interessent à tout ce qui concerne les ivoiriens ? Des bandes d'assassins comme l'ONUCI et la LICORNE qui accompagnent les DOZOS,les FRCI et les MALINKES a massacrés les pauvres innocents,veulent aujourd'hui avoir une conscience.Aller vous faire voir ailleurs bandes de criminelles. Un jour vous payerez tout le mal que vous avez fait subir à ce peuple paisible. Que DIEU protège et benisse le peuple digne de CÔTE D'IVOIRE.

8.Posté par Honney Honney Chokola le 13/10/2012 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui ils font paye sa très chère

9.Posté par Fatim le 13/10/2012 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arretez votre comedie et votre hypocrisie. Vous etes a la base de tous que nous vivons aurjourd hui en CIV. Vous avez detruis notre pays, que cette distraction prenne fin maintenant. Le sang continue de couler, les arrestations arbitraires sont le quotidien de ces buveurs de sang, les pro Gbagbo sont toujours pourchasses alors de quoi parle sieur DIeng?
Sans vous nous allons liberer notre pays vaille que vaille. Et donc,Arretez de nous pomper l air Monsieur. Merde!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !