Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Arrivée de la première Dame Simone Gbagbo au palais de justice

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 26 Décembre 2014 à 16:56 | Lu 1801 fois

Vidéo de l'arrivée de la 1ère Dame Simone Gbagbo ce matin au Palais de justice d'Abidjan, pour son procès et celui de 83 pro Gbagbo. Quand tu es née pour régner, même le diable ne peut rien faire. Grandeur, Sourire, Foi. Dieu est dans sa parole. Amen!



Ce vendredi s’ouvre en Côte d’Ivoire, au palais de justice d’Abidjan, la session d’assises pendant laquelle Simone Gbagbo et 82 autres personnalités de l’ancien régime seront jugées pour atteintes à la sûreté de l’Etat. Il s’agit du premier procès civil de la crise post-électorale, qui a plus de deux mois de retard sur la date initialement prévue. Aucune audition n’est prévue pour l’instant, ce n’est qu’une rentrée solennelle, sous haute sécurité. Cela fait 3 ans et demi qu’on n’a pas vu Simone Gbagbo en public.

Visitée régulièrement par des médecins, Simone Gbagbo se sentirait très en forme moralement pour ce premier jour de procès. Elle attend impatiemment de se présenter devant les juges pour savoir exactement ce qu’on lui reproche, c’est en tout cas ce qu’affirme l’un de ses avocats. Selon lui, le dossier contre l’ancienne première dame est vide : aucun fait spécifique ne lui est imputé.

Ces assises pour atteintes à la sûreté de l’Etat n’abordent pas les crimes qui lui sont reprochés par la Cour pénale internationale, qui la poursuit pour les mêmes crimes de sang que son mari. La CPI réclame depuis février 2012 qu’on lui livre l’épouse de Laurent Gbagbo. Le 11 décembre dernier, les juges de La Haye rejetaient encore une fois la demande des autorités ivoiriennes qui refusent de la transférer.
Dans le document expliquant leur décision, ils remarquent que les faits à l’origine des accusations visant Simone Gbagbo sont flous et indéfinis, mais aussi que les mesures d’enquête sont rares et disparates. Aucun acte n’a, par exemple, été mené pendant plus d’un an, entre janvier 2013 et février 2014. Cette inertie est difficile à comprendre, au moment même où la justice ivoirienne cherche à convaincre qu’elle est capable d’assurer un procès équitable à Simone Gbagbo.

Une organisation stricte et précipitée

C’est la première fois que Simone Gbagbo et ses 82 co-accusés seront dans la même salle d’audience. Beaucoup sont en liberté provisoire, mais l’ancienne première dame n’a pas été vue en public depuis plus de 3 ans et demi. Elle était placée dans un lieu tenu secret depuis son transfert du nord du pays à Abidjan au début du mois de décembre. Les mesures de sécurité promettent d’être drastiques.

Ce vendredi, il ne s’agira pas d’aller au fond de l’affaire. L’audience doit avant tout confirmer des nouveaux jurés après le désistement de 4 d’entre eux : 6 sont dédiés à ce procès. Les avocats de la défense regrettent l’improvisation de ces Assises, et déplorent n’avoir reçu qu’une seule copie du dossier, alors qu’ils sont 83 accusés

Ils s’émeuvent aussi qu’aucune charge spécifique ne soit reprochée à leurs clients, contrairement à ce que la procédure exige. Cette approximation des poursuites a également était remarquée dernièrement par la CPI lorsqu’elle a, de nouveau, exigé à la Côte d’Ivoire de lui livrer Simone Gbagbo.

Alors pourquoi une telle précipitation ? Une piste de réponse se trouve peut-être du côté de l’Union européenne. L’organisme avait promis de débloquer 5 millions d’euros en appui budgétaire pour l’organisation d’assises impartiales avant la fin 2014. Mais, il paraîtrait surprenant dans ces conditions que l’argent soit attribué.

RFI

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 26 Décembre 2014
Vu (s) 1801 fois



1.Posté par KOUADIO le 26/12/2014 19:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Femme majestueuse! Digne femme africaine! Oh, Maman Simone Gbagbo, tu es le Pouvoir, l''Incarnation du Vrai Pouvoir venant de Dieu. Peu importe les sévices et autres humiliations, tu demeures la PREMIÈRE DAME Naturelle et Originale du pays.

2.Posté par Evelyne Dessaudes-nassogomo le 27/12/2014 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Honte à la France et l'UE qui ne visent que les richesses de votre pays femme noire digne debout qui elle se bat pour son pays et les noirs de ce continent ce n'est pas une femme de président prostituée mais une intellectuelle de très haut niveau et debout bravo à elle ,intellectuelle et debout

3.Posté par doriane le 29/12/2014 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Femme digne; femme de liberté et d'autorité; tu es vraiment l'étoile glorieuse d'Afrique! tu es simplement formidable maman Simone Gbagbo! Je t'envoie des milliers de bisous! A vous les 82 combattants de libertés, soyez élevés par le Seigneur Jesus au temps convenable! car vous n'avez pas de calcul nombriliste et alimentaire; vous avez donné votre vie pour cette nation! soyez bénis au centuple.
Signé: doriane, la vraie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 07:43 Hommage à une Femme Digne d’Afrique

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !