Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Arrestation du Président de la République de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo par l’armée Française : les réactions sont nombreuses.

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Lundi 11 Avril 2011 à 23:40 | Lu 583 fois



Un différend post-électoral oppose le Président Laurent Gbagbo, déclaré élu par le Conseil Constitutionnel, plus haute juridiction chargée de donner les résultats définitifs en Côte d’Ivoire, à l’opposant Alassane Ouattara, candidat malheureux à cette même élection et proche de Nicolas Sarkozy. La dernière résolution (1975) de l’ONU sur la Côte d’Ivoire, votée le 30 mars à l’initiative de la France et du Nigeria, invite au règlement du différend électoral par la voie pacifique sous l’égide d’un haut représentant désigné par l’Union Africaine.

Laurent Gbagbo a accepté ce haut représentant déjà désigné ; mais Alassane Ouattara l’a récusé, encouragé en cela par la France. Il tentait depuis, avec l’appui des militaires français, de renverser par la force Laurent Gbagbo, le Président démocratiquement élu. C’est désormais chose faite : Le président Laurent Gbagbo a été arrêté lundi, en début d’après midi, par les forces spéciales françaises et remis aux mains des rebelles selon plusieurs sources concordantes . « Le Président de la République SEM. Laurent Gbagbo vient d’être arrêté par les forces spéciales françaises.

Un peu plus tôt, elles avaient forcé le grand portail de la Résidence du Chef de l’Etat avec leurs chars. Elles y ont pénétré en compagnie des chefs rebelles Koné Zakaria et Wattao. Une vingtaine de chars français accompagnant plusieurs légionnaires français avaient investis lundi dès 8 heures (GMT et heure locale) la résidence du Chef de l’Etat Laurent Gbagbo où ils combattaient directement contre les militaires de l’armée ivoirienne. -Pour le Front national Français, « L’arrestation de Laurent Gbagbo par les militaires français constitue une violation gravissime des relations internationales ».

En effet, « le Bureau politique du Front National condamne les choix de Nicolas Sarkozy qui ont conduit la France à s’enliser dans la guerre civile ivoirienne par un soutien inconditionnel à Alassane Ouattara et une participation active des soldats français de la force Licorne au renversement de Laurent Gbagbo » -Selon un diplomate sur place en Côte d’Ivoire, « C’est la première fois que les militaires français entrent en action sur le terrain et combattent contre les militaires ivoiriens. « Les rebelles ont échoué. Les soldats français veulent donc prendre le relais. Au-delà d’une ingérence et d’une violation de souveraineté, c’est un coup d’Etat doublé d’une tentative d’assassinat contre le président Gbagbo », s’est-t-il offusqué. Réaction de Paul Ndri, un citoyen ivoirien : « ça me rappelle la COLONISATION de l'Afrique par la France, où les guerriers africains (comme Lumumba, Sankara, GBAGBO aujourd'hui) qui avaient dit NON, ont été arrêtés ou assassinés (leur nom sali); une poignée de renégats africains, des négriers contemporains se sont fait complices de cette usurpation de pouvoir par la force ».

Autre réaction : « Ce que vous avez appris est vrai mais le combat ne fait que commencer. Les hommes ont fini leur part. Celle de DIEU vient de commencer. Haut-les-coeurs!!! » Ou encore : « Notre combat demeure d'actualité... c'est maintenant même que nous devons nous faire entendre. Vive la Côte d'Ivoire, Vive le Président Gbagbo » -Jeanphil Martini : « Les Forces de Défense et de Sécurité et les patriotes doivent continuer le combat » .Quand Abibe Bebe estime que : « GBAGBO nous a tous donné une leçon de patriotisme héroïque.

A présent, c'est à nous de le libérer », selon lui, « nous sommes nombreux, chrétiens et musulmans qui venons de comprendre ce que les expressions INCH'ALLAH et S'IL PLAÎT A DIEU veulent dire. NUL NE COMMANDE A DIEU CE QU'IL DOIT FAIRE - DIEU EST DIEU. ÉVITONS DONC DE BLASPHÉMER ET PRIONS TOUJOURS CAR, VOICI VENUE LA DERNIÈRE ÉPREUVE. COMBIEN VONT DOUTER COMME DANS LE DÉSERT AVEC MOISE - COMBIEN VONT REDOUBLER D'ARDEUR DANS LA PRIÈRE ET COMBIEN RÉPONDRONT A L'APPEL DES LEADERS DE LA GALAXIE PATRIOTIQUE POUR AGIR, SE BATTRE? ON n’a PAS DIT QUE LA LIBERTÉ DE L'AFRIQUE SERAIT SERVIE SUR UN PLATEAU DORÉ... ALORS …

Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Lundi 11 Avril 2011
Vu (s) 583 fois



1.Posté par seydou bamba le 27/04/2011 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la france vienl de cree une grande rencune dans le coeur des ivoiriens et qu il sache que la plus grande partie de la ci a voté gbagbo et il etait le vainqueur des election france a tue les enfants des ivoiriens ils ont tué prèt de2000 homme devant la residence de gbagbo

2.Posté par kass le 17/05/2011 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis désolé mon frère . tu n'es en côte d'ivoire. les ivoiriens savent qui ils ont voté. vous êtes trop loin pour juger. laisser nous aller à la paix. c'est ce qui nous manque. c'est notre seul défi actuellement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !