Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Après une visite à Odienné : Doudou Diène donne des nouvelles de Simone Gbagbo

le Samedi 13 Octobre 2012 à 17:38 | Lu 765 fois



Après une visite à Odienné : Doudou Diène donne des nouvelles de Simone Gbagbo
L’expert indépendant des Nations unies, Doudou Diène, a levé un coin du voile sur sa récente visite à l’ex-première Dame, Simone Gbagbo, en résidence surveillée à Odienné.



On savait que Doudou Diène avait rencontré Simone Gbagbo à Odienné. Sa visite à l’ex-première Dame mettait ainsi fin aux rumeurs selon lesquelles elle n’était plus dans la capitale du Kabadougou.

Ce qu’on ne savait pas par contre, c’est ce qu’elle a confié à l’expert indépendant des Nations unies sur les droits de l’Homme. Doudou Diène l’a révélé hier lors de la conférence de presse qu’il a animée à Abidjan. «J’ai rencontré Mme Simone Gbagbo pour la deuxième fois à Odienné. Je l’ai rencontrée dans la villa où je l’avais rencontrée au mois de novembre», a-t-il affirmé. Poursuivant, il a rapporté d’autres informations qu’elle lui a données. «Elle m’a informé, dit M. Diène, que pendant quelques semaines, on l’a déplacée de cette villa à une autre résidence qui était gardée secrète parce que l’information était parvenue aux responsables des services de sécurité que des gens venaient vers Odienné et que cela pouvait nuire à Mme Gbagbo ou avoir d’autres objectifs.» Doudou Diène est auteur de deux rapports sur la Côte d’Ivoire.

Le premier a sanctionné sa visite du 14 au 25 novembre dernier. Le second documenté du 7 au 13 décembre est encore partiel. Il va le boucler en y ajoutant ses constats faits récemment sur le terrain. D’emblée, il invite le gouvernement à améliorer la sécurité, «fragile». Pour lui, c’est l’une des conditions de la justice et de la réconciliation.

Il a notamment exhorté les dirigeants à renforcer la justice, la voie royale vers la réconciliation, selon lui. L’expert a souhaité que les procédures judiciaires aillent vite, de sorte que les personnes inculpées ne restent pas longtemps détenues sans avoir été jugées. M. Diène s’est aussi réjoui de la fin du procès relatif à l’assassinat du colonel-major Adama Dosso. Le consultant a également salué la création de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr) tout en regrettant que cette institution ne prenne pas en compte le concept « justice ». A l’en croire, la « vérité » dans la réconciliation doit permettre d’établir objectivement les faits, d’en identifier les auteurs et d’en déterminer les causes profondes.

Le conférencier a proposé la création d’un statut légal pour les dozo qui représentent un fait culturel. « Il faut que l’Etat recadre ces groupes traditionnels par un cadre légal qui donne l’autorité pleine, entière et centrale à l’Etat qui est seul détenteur de l’autorité de porter des armes. Et donc de définir les rapports entre ces groupes et l’Etat en pleine démocratie et de les situer géographiquement », a-t-il soutenu.

Il s’est félicité que les chasseurs traditionnels aient commencé à prendre des cours en droits de l’Homme. Le chef suprême des dozo qu’il dit avoir rencontré à Korhogo lui aurait-même confié qu’il existe désormais une carte d’idendité spécifique à la confrérie. Autant de signes que les dozo ont leur place dans la reconstruction.

Samedi 13 Octobre 2012
Vu (s) 765 fois



1.Posté par madness le 14/10/2012 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c est vraiment le monde a l envers des dozo qui apprennent les droit de l homme pauvre cote ivoire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !