Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Après les attaques répétées: Ouattara veut frapper au sein des FRCI

le Vendredi 31 Août 2012 à 00:23 | Lu 2026 fois

C'est le grand ménage annoncé au sein des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI). Le président de la République, ministre de la Défense, chef suprême des Armées et président du Conseil National de la Sécurité (CNS), a décidé de siffler la fin de la récréation et de mettre de l'ordre au sein de la « Grande Muette



Après les attaques répétées: Ouattara veut frapper au sein des FRCI
En effet, selon nos sources, Alassane Ouattara ne veut plus entendre parler des nombreux programmes en charge du processus de désarmement, démobilisation et réinsertion des ex-combattants, qui ont montré leurs limites à résorber l'équation militaire et sécuritaire du pays. Pour ce faire, le chef de l’État a donné un ultimatum de 48 heures à son Chef d’État-Major Général (CEMG) pour lui faire le point détaillé des effectifs de ses troupes.

Le mardi 28 août dernier, au sortir de la première réunion du Conseil National de la Sécurité (CNS), qui s'est tenue pendant un peu plus de quatre heures (16H à 20H30), au Palais présidentiel au Plateau, Alassane Ouattara a intimé cet ordre au Général de Corps d'Armée, Soumaïla Bakayoko. Le chef de l’État a, à en croire les sources, demandé de manière très ferme au CEMG de lui dresser en sus des effectifs, un état signalétique de l'ensemble des éléments des ex-Forces armées des Forces nouvelles (FAFN, ex-rébellion).

A savoir leur niveau d'études, leur état de service, leur aptitude à la profession militaire, etc. Le Général Bakayoko devrait en faire de même pour les Volontaires pour l'armée nouvelle (VAN), entendez par là les jeunes qui ont combattu aux côtés des FRCI durant la crise postélectorale, plus précisément lors de la « bataille d'Abidjan ». Alassane Ouattara veut savoir avec précision, combien d'hommes compte son armée, quels sont ceux des ex-FAFN et des VAN qui peuvent intégrer la nouvelle armée. Et comment insérer dans la vie active civile, une bonne fois pour toute, les milliers de jeunes qui ont appris le maniement des armes, mais qui ne pourront pas mener une carrière militaire.

Pour y parvenir, le chef de l'Exécutif a créé récemment par décret, une structure unique, l'Autorité pour le désarmement et la réinsertion (ADDR), placée directement sous sa tutelle pour régler ces questions confligènes dans l'armée. Le délai très court pour mettre à exécution ces instructions du chef de l’État, a contraint le Général Soumaïla à modifier son agenda. Le CEMG qui devait effectuer avant-hier mercredi 29 août, une mission conjointe avec la force Licorne et l'ONUCI à Lomo Nord, non loin de Toumodi, en vue de procéder à la destruction de plus de 40 tonnes d'armes de guerre et de minutions, a dû annuler son voyage et cette opération. Et pour cause !

Réunion de crise, hier au Palais

Le rapport du Général Bakayoko devait être prêt et présenté lors de la deuxième réunion du Conseil National de Sécurité, convoquée en urgence pour le jeudi 30 août par le président de cette structure, le président Alassane Ouattara. D'autant plus que initialement, la date de la prochaine rencontre du CNS était fixée pour beaucoup plus tard. « L'ordre du jour n'ayant pas été épuisé, les travaux se poursuivront le jeudi 6 septembre 2012 à 16h00 », mentionnait le communiqué final qui a sanctionné la rencontre de mardi. Le chef d’État-major général des armées a donc dû « veiller » avec ses plus proches collaborateurs ainsi que les responsables militaires en charge de ces questions, notamment ceux de la Division Emplois et Opérations (Gestion des Ressources humaines), pour ne pas être pris de court par le chef de l’État. Cette deuxième rencontre des membres du Conseil National de la Sécurité (CNS), qui selon nos sources a eu lieu hier au Palais présidentiel, sous la présidence effective du chef de l’État, était donc en fait une réunion de crise.

Et contrairement à la rentrée inaugurale du CNS, le « staff meeting » d'hier n'était pas ouvert à la presse. Le président Alassane Ouattara prend très au sérieux les poussées de fièvre de ces dernières semaines, et n'entend rien négliger sur le plan sécuritaire après les attaques répétées des positions des FRCI et surtout du camp militaire d'Akouédo, perçues par le pouvoir comme des tentatives de déstabilisation du régime. Si le chef de l’État reste convaincu que la menace peut venir principalement de l'extérieur, Alassane Ouattara veut aussi « nettoyer devant sa porte ». C'est-à-dire tout mettre en œuvre pour minimiser voire annihiler tout danger pouvant venir de l'intérieur. Et cela passe nécessairement par la maîtrise des ressources humaines et du format définitif de l'armée. Le chef de l’État, qui est aussi le ministre de la Défense, monte donc lui-même en première ligne, et reprend personnellement les questions militaires et sécuritaires en main.



ANASSE ANASSE
L'Inter

Vendredi 31 Août 2012
Vu (s) 2026 fois



1.Posté par Hermann N''da le 31/08/2012 01:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A quoi tout cela va servir quand on sait que lui-même est parvenu au pouvoir après plusieurs tentatives de coup d'état?
Dramane est-il devenu amnésique?
Ceux qui vont aider les guerriers invisibles à mettre fin à son régime sanguinaire sont si proches de lui qu'il ne peut les voir. Et c'est même trop tard déjà. Le mouvement est irréversible!

2.Posté par cool le 31/08/2012 06:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mon oeil il a peur des gens que lui même a envoyé t’inquiète ils vont se retourner contre toi parce que tu es avare donnez les leur argent pour qu'ils laissent les ivoiriens en paix

3.Posté par Alesse Quentin le 31/08/2012 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tâche ô combien difficile! Dans le feu de l'action noble d'éjecter Laurent Gbagbo, puis dans l'euphorie de la victoire, aurait-on pris le temps d'établir une liste exhaustive de TOUS LES COMBATTANTS ramassés dans les rues?

4.Posté par gaou le 31/08/2012 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LU POUR VOUS :

Deux informations capitales pour tous:



1)...La première dame Simone Gbagbo se trouve toujours à Odienné (mais elle n'est plus dans la même résidence.. .Ne me demandez pas le pourquoi du comment et du où ... source familiale)



2)...Et revoilà le plus petit état du monde qui refait surface: l’hôtel du golf...apparemment Sekongo et ses amis du commando invisible ont tellement traumatisé ce pouvoirs sanguinaire de Dramane que le golf retrouve à nouveau ses habitants d'hier...ministre, DG, procureurs, généraux, bref!!!



Abidjan est devenu bizarre à ce point?

Ivoiriens vous êtes tous avertis!!!!


Loving Gbagbo Koudou

PS: quelqu'un peut -il vérifier l'info ?

5.Posté par kakamouhou le 31/08/2012 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mossi Dramane a t-il peur de ses propres sbires?
Quoi qu'il fasse, Mossi Dramane doit savoir qu'il sera emporté par ses propres vagues. Babiê!

6.Posté par doriane le 31/08/2012 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mossi dramane hanté par ces propres démons!
et puis si chien mange chiots ,on s'en fout!
Gaou, laisse-les se rassembler au golf pour le dernier voyage. Solidaires restent-t-ils jusqu'à la mort!

7.Posté par cool le 01/09/2012 07:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si dramane a rencontré hollande pour vendre la cote d'ivoire jamais Gbagbo ne le fera pas dramane fait la courbette pour tuer les ivoiriens avec la France ou avoir un peu de crédit encore pourtant il n'a pas encore fini les arriérés de la France donc hollande est obligé de parlé avec lui pour rentrer dans ses fonds Gbagbo ne fera jamais ces choses là pour lui c'est gagnant gagnant un point c'est tout or français n'aime pas càààà eux te dictent et tu exécutes

8.Posté par traoré le 01/09/2012 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DRAMANE QU'EST CE QUI TE SURPREND? MAIS LA BIBLE DIT QU'IL TE SERA FAIT COMME TU AS FAIT.EH PUIS QUAND TU UTILISAIS TES ZOZOS POUR COMBATTRE TU AS DEMANDER LEUR NIVEAU? DE TOUTE FACON POUR AVOIR HUMILIE LE PEUPLE DE DIEU TOI ET TA CLICK SEREZ CHATILLER A LA HAUTEUR DE VOS ACTES

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !