Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Après les attaques meurtrières à Akouédo et Yopougon, les FRCI quadrillent Gagnoa

le Samedi 11 Août 2012 à 08:23 | Lu 1527 fois

Les attaques meurtrières survenues cette semaine dans des quartiers de la capitale économique, Abidjan et certaines localités de l’intérieur du pays n’a pas été sans portée à Gagnoa.



Après les attaques meurtrières à Akouédo et Yopougon, les FRCI quadrillent Gagnoa
Réputé pour être le fief de l’ex-chef de l’Etat, Laurent Gbagbo. Depuis la nuit du 05 au 06 aout 2012, les forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) sont sorties de leur camp pour reprendre les patrouilles comme après la crise post-électorale. Leur patrouille est constatée sur les principales artères de la ville et même dans les quartiers. Comme pour dire que les éléments du lieutenant Diomandé Vassézé, commandant des Frci de la région du fromager sont en alerte maximale pour parer à toute éventualité.

Cependant, comparativement aux années antérieures de leur arrivée à Gagnoa, les soldats ont été courtois à l’égard des populations. Mais, hier jeudi 10 août 2012, nous avons été témoin d’un fait étrange. En effet, après le passage de deux pick-up bourrées de soldats armés jusqu’aux dents avec des lance-roquettes, des kalachs en main aux environs de 22h, la joie des noceurs a cédé la place à l’inquiétude et aux interrogations. Tous s’interrogeaient sur les motifs de la patrouille intensifiée à cette heure de la nuit. Les suspicions assorties de commentaires allaient bon train.

Peu à peu, les rues ont commencé à se vider. Les vendeuses ont plié bagages. « Rangeons vite les bagages, on ne sait pas ce qui se prépare », a lancé une tenancière de maquis à Zapata. « On n’a pas de pièces d’identité, rentrons vite à la maison, les Frci arrivent. » Une conversation, ainsi surprise entre deux jeunes gens toujours dans ce même quartier. Mais le lendemain matin, il ne s'est rien passé.

Venance KOKORA à Gagnoa
Source : L'Inter

Samedi 11 Août 2012
Vu (s) 1527 fois



1.Posté par Edouard Kouassi le 11/08/2012 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils sont à la recherche des gens à tuer puisque c'est leur travail.C'est tout ce qu'ils savent faire tuer,voler,violer,bruler des corps.

2.Posté par cool le 11/08/2012 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qu'ils aillent faire ça chez eux au nord pkoi ici chez nous vraiment notre gentillesse voilà

3.Posté par Yves le 11/08/2012 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Juste qu'ils ont peur,Ces imbéciles savent qu'ils ne sont rien.La France de Sarko est partie.
Ils sont orphelins c'est juste se gonfler le moral.
Une armée qui est composée uniquement que d'une région qu'est ce qu'elle peut faire?
Moi j'ai pitié d'eux quand je les vois.

4.Posté par cool le 11/08/2012 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ehh tu as oublié et leur assemblé nationale pas crédible ah ah ah ah rien ne va ils forcent ohhh nous on a faim c'est helico et voiture on mange?si les gens qui doivent rouler ont faim ramener les 50000 fcfa des militaires si vous êtes garçons pluies de milliards ohhhhhh mon oeil

5.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 11/08/2012 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois qu'au lieu de quadriller Gagnoa, Ouattara gagnerait à intercepter le message prémonitoire à lui adressé par les leaders du Nord en exil. Ces jeunes leaders appellent l'attention de tous les ressortissants du Nord que leur présence dans toutes les régions de la C.I est l'expression la plus achevée de l'hospitalité des populations hôtes.

Ces jeunes leaders rappellent surtout à nos parents du Nord leur immixtion inacceptable dans tous les meurtriers conflits que les fameuses FRCI de M. Dramane Ouattara occasionnent au détriment des populations autochtones.

Ces jeunes frères stigmatisent justement la transformation de notre région en une zone de torture des élites des régions du Sud.

Ces frères appellent l'attention de tous nous tous cadres et fils du Nord sur le grave péril que comporte toute cette politique tribalo-Religieuse sans précédent de M. Ouattara au détriment de tous les fils du Nord pour demain.

Si, au lieu de nous approprier ce discours, nous gens du Nord croyons pouvoir asservir les autres populations non malinké au point d'aller encercler GAGNOA, village de GBAGBO, c'est que notre cas est sérieusement regrettable.

Or, les attaques du légendaire camp d'Akouédo qui ont laissé la quasi totalité des ivoiriens sans voix a illustré la parole biblique selon laquelle " Vanité, tout est vanité" Ecc. 1/1-7.

Or donc, notre armée tribale est tout aussi poreuse qu'on ne pouvait l'imaginer ? Mais diantre ! Que sont dévenus les slogans " On est prêt. Il n'y aura rien. Les pro-GBAGBO ont été proprement neutralisés. Ils ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes...". Alors sont-ils passés de la "mort" à la "vie" pour être encore tenus responsables de votre fragilité.

Oui, tout ce qui se fait sur la base de la région, de la réligion, de l'ethnie, en tout cas sur la base du grégaire est très très très épémère..
Que ces frères passent donc tout leur temps à traumatiser les parents GBAGBO et les autres frères des autres régions. Mais leurs propres yeux vivrons la réalité....

6.Posté par BOUR le 13/08/2012 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOUS ETRE TOUS BETE DANS VOS ANALYSE BANDE DE PAUVRE D ESPRIT LA COTE D IVOIRE APPARTIENT AUX IVOIRIENS(nes).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !