Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Après le rapport des Nations-Unies, Affi N'Guessan : «L'Onu n'a aucune considération pour Ouattara»

le Jeudi 5 Décembre 2013 à 08:17 | Lu 1378 fois

Pour sa première conférence de presse depuis sa libération provisoire, le président du Front populaire ivoirien, Pascal Affi N'Guessan, n'a pas été du tout tendre avec le président Alassane Ouattara, hier mardi 4 décembre, au siège provisoire du FPI à Cocody-Riviera.



Entre autres sujets d'actualité abordés, le leader des refondateurs s'est attardé sur le dernier rapport des Nations Unies, qui indiquait qu’Abidjan avait «envoyé des agents ivoiriens dans le but d’assassiner ou de kidnapper des militants pro-Gbagbo réfugiés au Ghana». Face à ce rapport accablant pour le pouvoir Ouattara, Affi ne se dit pas surpris.


Il en déduit que c'est un signe que « l'ONU n'a plus aucune considération pour Ouattara ». «Nous sommes scandalisés par cette information qui a été rendue publique par l’ONU. (…). C’est une honte pour le gouvernement. Cela démontre que c’est un gouvernement à la tête d’un État voyou. Le gouvernement gagnerait à changer de méthode et à sortir du brigandage politique.(...) C’est une accusation fondée», a déclaré le ‘’lion du Moronou’’.

Se lançant dans une démonstration, Affi fera savoir que « l'Onu est une institution malgré tout sérieuse. C'est la première institution internationale qui rassemble l'ensemble des États. Nous mêmes ici, en Côte d'Ivoire, nous vivons cette situation. Il ne se passe pas un jour que le gouvernement ne procède pas à des enlèvements. Ça existe », a-t-il persisté, avant de dénoncer la DST (Direction de la surveillance du territoire) qui est devenue, selon lui, une '' Gestapo '' où des centaines de personnes ou compatriotes croupissent à l'insu de leurs parents.

‘’Blé Goudé, Jean Yves Dibopieu... ont été enlevés par le pouvoir d'Abidjan et sont en train de mourir», a accusé l'ancien pensionnaire de la prison de Bouna. Toute chose qui l'amène à dire qu'avec « ces cas de violations de droits de l'homme, de tortures, d'assassinats, de tueries d'honnêtes citoyens, de licenciements massifs, de chômage accru, l'Onu n'a aucune considération pour Alassane Ouattara ».

Alors, pour le sortir de cette mauvaise situation, le président du FPI a insisté sur les états généraux de la République, estimant qu’ils viennent au secours du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, pour ne pas qu'il rejoigne la CPI. «Je veux aider Ouattara à ne pas aller à la CPI. Les états généraux de la République, c'est pour préparer les élections, c'est pour avoir du temps. Ce n'est pas le dialogue qui perd le temps, mais c'est l'absence du dialogue qui perd le temps.

Pour ne pas qu'on aille encore à des bagarres, asseyons-nous et discutons», a-t-il conseillé. Pour le FPI donc, les «états généraux de la République» sont censés être un espace de «débat large, inclusif, franc et sincère sur toutes les questions qui divisent les Ivoiriens depuis plusieurs années, qui constituent les causes de la crise ivoirienne et dont la résolution permettra de fonder un nouveau consensus national pour la paix, la stabilité, l'unité et la réconciliation nationale.

Sans omettre la question de son éligibilité en 2015, étant donné que l'acceptation de sa candidature a fait l'objet d'usage exceptionnelle de l'article 48 au terme des négociations de Pretoria». Convaincu que les états généraux de la République prônés par le FPI auront lieu, Pascal Affi N'Guessan ajoute: «S' il ne fait pas les états généraux, il sera à la CPI. Parce qu'il ne peut pas tenir entre le refus des états généraux et le refus de la CPI. Si au lendemain du 11 avril, il avait choisi la réconciliation, il ne serait pas là où il est. Ouattara a mis la CPI en difficulté, la CPI va le mettre en difficulté».

Aussi le FPI a-t-il eu une position un peu floue quant à sa participation aux élections présidentielles prochaines. «S'il n'y a pas de réconciliation, je ne vois pas comment les élections se tiendront. Les états généraux, c'est pour la préparation des élections. S' ils n'ont pas lieu, nous aviserons», a-t - il indiqué, avant de préciser que le parti réfléchira, analysera afin de prendre la position qui sera conforme aux intérêts de la Côte d'Ivoire avec ou sans Gbagbo.

Pour l'heure, le natif de Bouadikro dans la sous-préfecture de Bongouanou, prévient le pouvoir d'Abidjan qu'il est prêt à assumer la place que l'histoire veut qu'il occupe. «Ils peuvent m'arrêter, mais je ne me sens pas concerné. Ceux qui pensent qu'on va avoir peur (…), ils se trompent», a conclu Pascal Affi N'guessan à propos des menaces qui planeraient sur sa vie.

Cyrille DJEDJED
Source : L'Inter

Jeudi 5 Décembre 2013
Vu (s) 1378 fois



1.Posté par Patrice Tokou le 05/12/2013 14:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vivement que la sagesse divine habite et guide tous acteurs de la vie politique afin que les vraies solutions au drame ivoirien soient trouvées.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !