Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Après la sortie du porte-parole de gbagbo/Lider répond à Koné Katinan

le Vendredi 20 Septembre 2013 à 07:45 | Lu 7171 fois

Après la sortie de Koné Katinan qui a indiqué ne pas se reconnaitre dans les déclarations de Mamadou Koulibaly, le parti de l'ex-président de l'Assemblée nationale a répondu au porte-parole de Laurent Gbagbo



Le parti de Mamadou Koulibaly a apporté la réplique à Koné Katinan. P.H: D.R
Le parti de Mamadou Koulibaly a apporté la réplique à Koné Katinan. P.H: D.R
J’ai pris note hier matin, à travers la presse, d’un démenti apporté par Koné Katinan Justin, au sujet de propos tenus par le Pr. Koulibaly lors de l’émission télévisée «Entretien avec…» sur la chaine privée camerounaise Stv2 le 12 septembre passé (…)

Il attribue au Pr. Koulibaly les propos suivants et je cite : «J’ai fait lire ma déclaration de reconnaissance de Monsieur Ouattara comme président de la République par un Conseiller spécial du président Laurent Gbagbo, Kadet Bertin et par Koné Katinan à Accra et par Miaka Ouretto à Abidjan». L’écoute de l’entretien télévisé du Pr. Koulibaly donne pourtant autre chose : «Ceci étant, en liaison avec un des conseillers de Gbagbo, militant du FPI, Kadet Bertin, à Accra, Koné Katinan, qui est devenu porte-parole, à Accra, et Miaka Oureto, secrétaire général du parti à Abidjan, j’ai rédigé une déclaration, vue, lue pour certains au téléphone, envoyée par mail à d’autres, qui ont corrigé et puis m’ont dit : il faut signer cette déclaration, assurer vos responsabilités et signer au nom du parti. Nous reconnaissons Ouattara comme président de la république et puis comme ça, il laisse nos militants, nous sortons de la belligérance et puis nous organisons nos forces.

Je l’ai fait et puis bon, par la suite, le schéma, tel que je le voyais, n’a pas été du goût de tout le monde.» Il est intéressant de constater que la mémoire de M. Katinan, qui l’autorise à se souvenir avec tellement d’acuité de conversations putatives qui auraient eu lieu il y a 2 ans et demi, ne lui permet pas de retranscrire avec exactitude des propos prononcés dans une émission télévisée diffusée 4 jours plus tôt, rediffusée la veille (…) M. Katinan prétend que pour lui, Mamadou Koulibaly constituait le seul acteur sur lequel il comptait pour «le retour immédiat du président de la République illégalement enlevé.» Il poursuit, et je cite : «J’en ai même la ferme conviction, malgré le fait que dès l’arrestation du président Laurent Gbagbo, le professeur Mamadou Koulibaly, en sa qualité de président de l’Assemblée nationale, se fût précipitamment rendu à l’Hôtel du Golf, pour rencontrer Monsieur Ouattara.

C’est donc en toute hâte, le lendemain de mon arrivée à Accra, que je cherche à rejoindre le professeur Mamadou Koulibaly au téléphone, pour lui signifier mon arrivée et également lui exprimer toute ma volonté de me mettre à sa disposition pour la suite du combat, tel que je l’imaginais.» Il convient ici de rappeler à l’auteur que le Pr. Koulibaly a honoré l’audience – et non fait allégeance – à laquelle l’a convié le président Ouattara le 20 avril 2011, ce qui place cette rencontre à 9 jours de l’arrestation de M. Gbagbo. Cela relativise sensiblement la compréhension de la notion de temps utilisée par l’auteur, mais laisse surtout éclater dans toute sa laideur la créativité narrative de M. Katinan, à moins que celui-ci soit doté d’un don de voyance – qui semble, à posteriori, être assez répandu dans les rangs de l’ex parti au pouvoir – qui lui aurait permis, le 13 avril 2011, de tirer les conclusions d’une rencontre Koulibaly-Ouattara qui n’aura lieu que le 20 avril 2011.

La retranscription de la conversation téléphonique du 21 avril, telle que narrée par l’exilé, tendrait à vouloir nous faire croire qu’il n’a à aucun moment évoqué la visite, la veille, de son interlocuteur au Golf Hotel, visite qui semblait pourtant l’avoir fortement ébranlé, mais ne l’empêchait pas d’être et je cite : «heureux et très enthousiaste» d’avoir finalement le Pr. Koulibaly au téléphone. Etrange, non ?

Il affirme avoir appelé le Pr. Koulibaly le 14 avril, ne pas l’avoir eu au téléphone et l’avoir rappelé une semaine plus tard, soit le 21 avril. Au cours de cette conversation téléphonique du 21 avril, le Pr. Koulibaly lui aurait annoncé et je cite: «Je vais aux USA dès le lundi prochain (lundi 18 avril), à mon retour on se verra». Donc, selon le champion de la citation et des guillemets Koné Katinan, le Pr. Koulibaly lui dit le 21 avril qu’il se rendra aux Usa une semaine plus tard, le 18 avril. Pour tout être humain normal, le 18 avril vient pourtant 3 jours avant le 21 avril et non une semaine après, mais pas pour l’ex-ministre délégué au Budget, que l’on aurait pourtant pu espérer plus à l’aise avec les chiffres.

Dans l’énumération des participants à la réunion d’Accra qu’il produit, il omet de mentionner la présence de Messieurs Guiriéoulou Emile et Porquet Désiré. Il prétend aussi que certaines personnes présentes ont refusé de signer la liste de présence alors que personne ne l’a signée, mais tous y ont porté leurs noms et prénoms. L’auteur ne rechigne pas à signer son pamphlet avec la mention «Le Ministre Koné Katinan», se parant ainsi d’atours et usurpant un titre qui ne lui revient plus depuis fort longtemps, ce qui me semble assez rassurant quand on voit à quel degré il méconnait la législation de son pays et avec quelle facilité il travestit la réalité. M. Katinan souhaitait donc voir le Pr. Koulibaly assurer l’intérim après l’arrestation de Laurent Gbagbo ?

La belle affaire ! Mais M. Katinan, pourtant si leste à accoler le titre de ministre à son patronyme, ne sait-il pas que la vacance du pouvoir doit être constatée par le Conseil constitutionnel sur requête du gouvernement, approuvée à la majorité de ses membres, selon l’article 40 de la Constitution ? L’ex éphémère ministre-délégué du Budget du régime Gbagbo pourrait-il produire la requête que le gouvernement auquel il appartenait aurait transmise à cette fin au Conseil constitutionnel ?

Deuxièmement, je constate que M. Katinan ne nie pas avoir été informé par le Pr. Koulibaly de son intention de faire une déclaration de reconnaissance du président Ouattara. Le Pr. Koulibaly n’a pas dit autre chose lors de son interview avec M. Ngogang. M. Katinan souligne qu’il n’était pas d’accord avec cette option, ce qui rejoint également les propos du Pr. Koulibaly. En effet, celui-ci dit textuellement : «Par la suite, le schéma, tel que je le voyais, n’a pas été du goût de tout le monde.»

Je me pose la question : Comment quelqu’un qui s’embrouille tellement sur des choses aussi simples à retenir que des dates, des faits, des procédures et des personnes peut-il avoir un souvenir si précis de sa conversation téléphonique avec le Pr. Koulibaly, pour aller jusqu’à la relater, en mettant des guillemets aux propos qu’il attribue à son interlocuteur ? J’espère que M. Katinan dispose de preuves tangibles pour étayer ses dires. Plutôt que de produire ce long pamphlet conjectural et truffé d’incohérences, n’aurait-il pas été plus simple et plus crédible que M. Katinan fasse parvenir l’enregistrement audio de sa conversation avec le Pr. Koulibaly à la chaîne de télé concernée, qui pourrait le diffuser en qualité de démenti factuel ? Idéalement, il pourrait également y adjoindre le compte-rendu de la réunion qu’il évoque. Soyons sérieux.

Il est manifeste que M. Katinan peine à exister sur la scène politico-médiatique depuis la sortie de prison des dirigeants de son parti, qui ne cachent pas leurs ambitions présidentielles. Il est donc compréhensible qu’il soit à la recherche désespérée d’une visibilité médiatique. Il serait simplement plus judicieux qu’il procède à cette quête sans tomber dans le ridicule ni avoir recours au mensonge et à la diffamation, pour laquelle des poursuites pourraient être engagées contre lui. Ceci étant posé, le Pr. Koulibaly, la direction et les militants de LIDER ont des choses autrement plus importantes à faire que de réagir aux lamentables agitations désespérées d’individus manifestement bloqués dans un monde illusoire où incantations, mensonges, pleutrerie, égarement et refus de la réalité foisonnent.

La Côte d’Ivoire va mal. Alors que d’autres se couchaient en refusant de continuer le combat, LIDER a été crée pour s’opposer à la mauvaise gouvernance, à l’autocratie et à la violence du régime Ouattara et pour proposer des alternatives efficaces pour le progrès social aux populations suffisamment spoliées, exploitées et malmenées par une classe politique avide d’hyper pouvoir, de division et de violence et qui, tous bords confondus, comprend la gestion de l’Etat comme un gâteau devant être partagé entre un triangle néfaste de partis politiques ayant lamentablement échoué à sortir le peuple ivoirien de la pauvreté et à instaurer justice, liberté, apaisement et prospérité pour tous.



Benson de Gnacabi

Délégué national LIDER à la Communication

Vendredi 20 Septembre 2013
Vu (s) 7171 fois



1.Posté par meliane le 20/09/2013 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
monsieur benson arretez de delirer. on a tous veçu la crise et ses rebondissements, on sait qui a fait quoi. coulibali est un traitre de la pire espèce. en plus il n'a aucune sagesse. taisez vous . n'en rajoutez pas à votre bêtise.

2.Posté par Serge KONAN le 20/09/2013 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De quoi vous défendez-vous ? L'opinion ivoirienne retient aujourd'hui que Koulibaly est un traitre depuis toujours. Son jeu a été dévoilé à la faveur du coup d'Etat du bloc franco-onusien contre le Président GBAGBO. Lui qui était adulé hier a été à une parodie d'élection où il a obtenu 3% des voix. Katina peu connu hier fait l'unanimité autour de lui aujourd'hui. Oh honte Koulibaly ! Oh misère son parti politique LIDER !

3.Posté par Charlie Bronx le 20/09/2013 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Koulibaly, vice président, dépositaire de l'autorité au sein du FPI, tu as laissé tomber tes amis alors qu'ils étaient désemparés et avaient le plus besoin de ton aide. Le fait que tu sois du Nord aurait pu être bénéfique à ce parti et à la Côte d'Ivoire. Mais tu as préféré partir.

Il vaut peut être mieux en rester là et les laisser désormais tranquilles. Ils sont en train de se reconstruire sans vous. Et apparemment, ça se passe bien.

D'ailleurs le plan que vous leur aviez proposé là, était totalement inacceptable. Je ne sais pas si vous vous en êtes rendu compte mais vous leur proposiez d'abandonner GBAGBO. Vous savez qui voulait plus que tout, à part vous même, qu'ils abandonnent GBAGBO? Si vous vous étiez posé cette question, vous n'auriez pas fait cette proposition qui était totalement inacceptable. Qui soulève même le coeur !

Tu veux abandonner le père de la démocratie dans ce pays, et tu prétends être pour la démocratie dans ce pays ? Mon frère, si tu aimes GBAGBO, alors nous on t'aime. Si tu n'aimes pas GBAGBO, alors nous on ne t'aime pas. C'est pas plus compliqué que ça.

Dernière chose : les Ivoiriens ont horreur de l'ingratitude. Toi, nous on te connaissait même pas. C'est GBAGBO qu'on connaît tous qui nous avait dit que tu es bon qqun.

4.Posté par herve kouame le 20/09/2013 23:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pr koulibaly il serait intéressant que vous revenez à la maison et arrêtez de mettre vos amis en cause ou les culpabilisés.

5.Posté par FRANCAIS REVOLTE le 21/09/2013 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PR COULIBALY UN DEMOCRATIE EN COTE D'IVOIRE NE PEUT ACCEPTER LES
RESULTATS D'UN VOTE PROCLAME DANS LE QG DE CAMPAGNE D'UN CANDIDAT.
MAIS POUR NOUS VOUS AVEZ ETE TRES NAIF PARCE TOMBE TRES FACILEMENT
DANS LE PIEGE DES SERVICES FRANCAIS ET AMERICAINS QUI VOUS AVAIENT
PROMIS UN ROLE AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT IVOIRIEN SI VOUS APPORTIEZ
VOTRE SOUTIEN A OUATARA
ON SE SOUVIEN ENCORE DE CETTE PHRASE D'ALAIN JUPPE : ON ETAIT VENU
INVESTIR OUATTARA , NOUS AVON DECOUVERT COULIBALY
VOUS ETES UN TRAITRE MAMADOU COULIBALY

6.Posté par FRANCAIS REVOLTE le 21/09/2013 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PR COULIBALY UN DEMOCRATIE EN COTE D'IVOIRE NE PEUT ACCEPTER LES
RESULTATS D'UN VOTE PROCLAME DANS LE QG DE CAMPAGNE D'UN CANDIDAT.
MAIS POUR NOUS VOUS AVEZ ETE TRES NAIF PARCE TOMBE TRES FACILEMENT
DANS LE PIEGE DES SERVICES FRANCAIS ET AMERICAINS QUI VOUS AVAIENT
PROMIS UN ROLE AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT IVOIRIEN SI VOUS APPORTIEZ
VOTRE SOUTIEN A OUATARA
ON SE SOUVIEN ENCORE DE CETTE PHRASE D'ALAIN JUPPE : ON ETAIT VENU
INVESTIR OUATTARA , NOUS AVON DECOUVERT COULIBALY
VOUS ETES UN TRAITRE MAMADOU COULIBALY

7.Posté par diepkileissa le 22/09/2013 02:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les pros gbagbo vous parlez de quel q.g
vous etes des vagabons et sauvages vous avez confisque les resultat presidentiel devant tout le monde puis vous dites nimportes quoi nous sommes du nord puis ya koi
les fils de putes que vous etes

8.Posté par dosso adama le 23/09/2013 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Benson pour défendre son patron s’étonne que KATINAN se souvienne avec précision de certaines dates,mais c'est justement le manque de mémoire que nous reprochons au LIDER !
Connaissant votre courage,je doute fort qu'un parti politique diriger par des personnages de votre rang puisse sortir la Cote d'Ivoire de la situation de léthargie dans laquelle vos complices l'ont mis.J'espère que les Ivoiriens auront suffisamment de mémoire pour se souvenir de votre"courage"et réduire ce parti à sa plus simple expression.
N'est ce pas Mamadou Koulibaly,du temps de son règne à l'assemblée nationale, qui disait ne pas avoir les moyens de créer un parti politique?D’où lui viennent les moyens dont il dispose aujourd'hui pour mettre son parti politique sur pied?Le FPI se porte mieux sans vous car vous étiez le ver caché dans le fruit pour le détruire de l’intérieur.On a vu votre capacité de mobilisation aux dernières élections,NULLE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !