Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Après la descente musclée des forces pro-Ouattara sur Mama Voici ce qui reste de la résidence de Gbagbo

le Mercredi 2 Novembre 2011 à 20:59 | Lu 1230 fois



Après la descente musclée des forces pro-Ouattara sur Mama Voici ce qui reste de la résidence de Gbagbo
Notre Voie-2/11/2011

Une équipe de Notre Voie s’est rendue, dimanche dernier, à Mama, village natal du Président Laurent Gbagbo. Désolation et indignation, tels sont les sentiments qui se dégagent à la vue de la résidence de l’ex-chef de l’Etat pillée et ravagée par les forces pro-Ouattara, en avril dernier.

Mama, village natal du Président Laurent Gbagbo. Temps pluvieux. Il est 14h 45mn, le dimanche 23 avril dernier, quand notre équipe arrive dans la bourgade. Premier constat, le barrage des Frci qui, selon des informations reçues, filtrait l’entrée dans le village n’était plus là. Mme Konan, sage-femme exerçant à l’infirmerie du village nous dira plus tard que les Frci ont quitté les lieux depuis un mois. Deuxième constat : la clôture du stade du village est tombée. “Elle a été détruite par les éléments Frci, le jour de leur entrée dans le village”, indique un jeune homme. Troisième constat : les travaux de la paroisse de l’église catholique qui était en construction sont arrêtés.

“Depuis la descente musclée des Frci dans le village, ceux qui construisaient l’église sont partis”, nous a confié un habitant du village. Quatrième constat : la tombe du père du Président Gbagbo est envahie par la broussaille par manque d’entretien puisque les Frci menaçaient tout habitant qui voulait s’occuper de la tombe. “Le petit-frère du Président Gbagbo, Simon Koudou, qui s’occupait de la tombe de son père est détenu à Boundiali. Il a été arrêté à Abidjan, alors qu’il était allé, à la demande du ministre Alcide Djédjé, se mettre à l’abri à l’hôtel La nouvelle Pergola sis à Marcory”, déplore un jeune habitant du village qui a requis l’anonymat. Après ces constats faits à l’entrée du village, nous voici au coeur de Mama. Un village plongé dans un calme plat. Il y règne un silence de cimetière.


Chacun est terré chez lui. On sent visiblement que les villageois ne se sont pas encore remis du traumatisme que les Frci leur ont fait subir. Tous sont encore habités par la peur. En l’absence du chef du village de Mama et pressés par la pluie qui menaçait, nous nous rendons directement à la résidence du Président Laurent Gbagbo. Nous sommes accueillis par deux jeunes gens qui nous indiquent immédiatement leurs conditions. “C’est parce que nous vous connaissons personnellement que nous allons vous autoriser à visiter toute la résidence y compris la maison elle-même. Mais à la seule condition que nous restions dans l’anonymat le plus absolu.

A cause de notre sécurité”, insiste l’un de nos interlocuteurs. Nous acquiesçons, la visite peut alors démarrer. “Comment se fait-il que la cour est envahie de broussaille alors que vous êtes là ?”, nous leur demandons. “Les rebelles (les Frci, forces armées pro-Ouattara, ndlr) ont tout emporté y compris les machines avec lesquelles on nettoie la cour. Vous voyez que la cour est très vaste. Nous faisons donc ce que nous pouvons. Mais ce n’est pas facile”, répliquent ils. En effet, le domaine qu’occupe la résidence du Président Gbagbo ressemble à un endroit abandonné. Les personnes chargées naguère de l’entretien de la résidence n’ont pas les moyens pour s’occuper de la vaste cour.

Car les forces armées pro-Ouattara ont tout emporté sur leur passage y compris le matériel de travail. Mais là où les hommes armés de Ouattara ont fait la démonstration de leur capacité de nuisance et étalé leur haine pour le Président Gbagbo, ce sont les dégâts qu’ils ont causés en pillant la résidence. De la maison principale du Président Gbagbo, aux habitations des employés, en passant par la résidence secondaire, tout a été pillé et saccagé. Les hommes armés de Ouattara ont tout emporté. Ils ont détruit ce qu’ils n’ont pu déplacer pour une raison ou une autre. Découvrez les images du tsunami de la haine que les Frci, forces armées pro- Ouattara, ont déversé sur Mama et la résidence du Président Gbagbon Boga Sivori envoyé spécial (bogasivo@yahoo.fr)

Après la descente musclée des forces pro-Ouattara sur Mama Voici ce qui reste de la résidence de Gbagbo

Mercredi 2 Novembre 2011
Vu (s) 1230 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !