Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Après la décision de la Cpi : Le régime avoue sa peur bleue de Gbagbo

le Lundi 10 Juin 2013 à 07:50 | Lu 1836 fois



Après la décision de la Cpi : Le régime avoue sa peur bleue de Gbagbo
Les temps sont sombres dans la cour de Ouattara, depuis le lundi 03 juin 2013. Car les nouvelles qu’on apprend là-bas, en provenance de la Cpi, ne sont pas bonnes pour le clan qui dans cette affaire Gbagbo, avait joué la carte du mensonge et des propagandes haineuses. Avant que la Cpi ne donne son délibérée du lundi 3 juin 2013, le régime avait commencé une grande campagne de mensonge envers le Président Gbagbo. Des corps, prétendues victimes de Gbagbo ont même été déterrés à quelques jours de ce verdict.

Le pouvoir avait été rassuré par Fatou Bensouda, la Procureur de la Cpi qui affirmait qu’elle disposait d’un «dossier en béton» contre le Président Gbagbo. Paroles d’Evangile pour le clan Ouattara. La condamnation de son ennemi juré était donc une chose acquise. Puis contre toute attente, coup de tonnerre à la Cpi. Tout le faux de cette mafia qui attaque la Côte d’Ivoire est mis à nue. «La Cpi veut plus de preuves pour un procès éventuel contre Gbagbo», annonce le lundi 03 juin 2013, la chaîne France 24 plus connue pourtant pour ses positions anti-Gbagbo. «Le Procureur voulait faire appel à 45 incidents pour prouver les attaques «dirigées contre des civils» mais les juges ont assuré que la majorité de ces incidents avaient été «prouvés uniquement par des ouï-dire anonymes tirés de rapports d'Ong, de l'Onu et d'articles de presse».

Ces éléments de preuve n'ont pas une valeur probante forte, ont-ils ajouté, soulignant qu'ils préféraient examiner des éléments de preuves médico-légales», enfonce pour sa part, ce même lundi 03 juin 2013, l’Afp. La Cour de Ouattara qui agit plus par émotion sombre alors dans la panique. Car le scénario d’un probable retour en Côte d’Ivoire du Président Gbagbo commence à se mettre en place. Avec les blancs, on ne sait jamais… Depuis le lundi 3 juin 2013, emporté par une grande peur du Président Gbagbo, le régime bascule dans une sorte de transe collective. Car tout le faux s’écroule comme un château de cartes.

Et c’est Alphonse Soro, l’un des hommes de ce régime qui a encore sur les mains, le sang de plusieurs ivoiriens qui est mis en scelle dans cette campagne de la haine. Le mercredi 5 juin 20123, à la mairie d’Adjamé, une commune dirigée par le Rdr, il fait appel à de prétendues victimes de Gbagbo. Objectif, réagir à la décision des juges de la Cpi qui demandent plus de preuves à la Procureure Fatou Bensouda. «Si la Cpi veut brûler la Côte d’Ivoire, qu’elle libère Laurent Gbagbo. Car nous ne pouvons pas accepter, au moment où on nous demande de pardonner au nom de la réconciliation que celui qui a tué nos parents soit en liberté. Tout ce que nous voulons, c’est que justice soit faite», rapporte ainsi, le confrère Le Patriote qui a couvert cette cérémonie... Juste quelques remarques à cette sortie. Premièrement, ceux qui parlent ne sont même pas les victimes.

Ce sont des proches de «victimes» dont il faudra d’ailleurs prouver l’authenticité. Le régime sert encore les mêmes «ouï-dire anonymes». Deuxième remarque. Ces «victimes» que le régime brandit demandent que «justice soit faite». En fait ils devraient applaudir la décision de la Cpi, s’ils n’ont pas un autre agenda. Car pour que «justice soit faite», il faut qu’il y ait manifestation de la vérité. C’est au nom de cela que les juges demandent plus de preuves à la Procureure. Et ces juges vont mêmes plus loin, en ajoutant «qu'ils préféraient examiner des éléments de preuves médico-légales». Dans un tel procès, aucune justice sérieuse ne peut condamner un homme de la stature du Président Gbagbo sans un minimum de preuves médico-légales.

Ces «victimes» qui sont brandies comme dans une foire se sont-elles une fois, demandé pourquoi le régime ivoirien n’a jamais fait l’autopsie des corps de tous ces morts qu’on impute au Président Gbagbo ? Les femmes tuées à Abobo, les «bombardements» des marchés d’Abobo et bien d’autres crimes imputés au Président Gbagbo sont aujourd’hui des dossiers classés, alors que Ouattara a tous les leviers du pouvoir. Pourquoi refuse-t-il les autopsies et les enquêtes internationales ? Autant de questions que les militants du Rdr devaient commencer par se poser. Mais relisons encore le porte-voix de Ouattara qui rapporte toujours les propos de ceux qu’il appelle «victimes». «De quelles preuves la Cour pénale internationale a encore besoin ?

De quelles preuves parlent la Cpi quand les corps sont encore dans les fosses communes? Nous sommes les preuves vivantes de la barbarie de Laurent Gbagbo. Il n’y a pas meilleurs preuves que nos plaies, nos cicatrices visibles ou invisibles», s’emportent des individus constitués en un groupe de «victimes». On appelle ça obéir à ses émotions. Car si tant est que les corps des victimes de Gbagbo sont encore dans des fosses communes, pourquoi le régime n’ordonne-t-il pas leur exhumation pour des autopsies ? Si ces «victimes» sont vraiment des «preuves vivantes de la barbarie de Gbagbo», pourquoi ne vont-elles pas témoigner à la Cpi, étant donné que cette Cour a maintenant un bureau en Côte d’Ivoire ? Ces «victimes» ne diront pas qu’elles ne savent pas ça.

En vérité, la réalité est tout simplement ailleurs. Le régime est habité par une grande peur du Président Gbagbo. Amadou Soumahoro, le président par intérim de ce parti, a été le premier à donner le ton en avouant publiquement sa grande peur de Gbagbo. «Si Gbagbo est libéré, il ne va même franchir Vridi», se laissait alors trahir Amadou Soumahoro qui sur papier, assure l’intérim de Ouattara à la tête du Rdr. La preuve que le régime craint fortement sa libération. Si ce parti n’avait rien à se reprocher dans ce dossier Gbagbo, il applaudirait tous les cas de figure de décision de la Cpi.

Ouattara ayant toujours dit qu’il n’y a pas «Justice plus indépendante que la Justice internationale». C’est ainsi qu’il explique la déportation du Président Gbagbo à la Cpi. Lors d’une ballade aux Usa à l’image de son patron, Ahoussou Jeannot, alors Premier ministre, est, lui aussi, tombé dans le piège de la peur du Président Gbagbo. «Si Gbagbo est libéré, nous aviserons», avait-il, à son tour, lâché au détour d’une visite pourtant consacrée à la recherche de partenaires économiques pour la Côte d’Ivoire. Et c’est un cadre de ce parti, de surcroit député du Rdr, qui le dit en privé. «Gbagbo nous fait peur», avoue-t-il dans les coulisses du régime. Evidemment, le Président Gbagbo fait peur au Rdr parce qu’il est dans le vrai.

Et c’est parce qu’il est dans le vrai que le 5 décembre 2013 à la Cpi, il a regardé Sarkozy son bourreau, droit dans les yeux, pour dire que «C’est l’armée française qui a fait tout le boulot». C’est parce qu’il est dans la vérité qu’il a regardé le même Sarkozy droit dans les yeux pour dire, ce même jour, que : «Nous irons jusqu’au bout». C’est aussi parce qu’il est dans le vrai que la vérité commence déjà à éclater, alors que le procès n’a même pas encore commencé sur ce qu’il convient désormais d’appeler la plus grande mascarade de l’histoire de la Françafrique. Le Président Gbagbo a l’habitude de dire que «Le temps est un autre nom de Dieu». Il est déjà en train de faire son effet. Comme le reconnaît d’ailleurs la radio Rfi à laquelle on ne connait pas d’amitié pour Gbagbo.

Guehi Brence
Source :le temps

Lundi 10 Juin 2013
Vu (s) 1836 fois



1.Posté par WALACE le 10/06/2013 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HAAAAAAAAA les bété attendez 05 décembre 2013
ne venez pas dire autre chose car nous disposons de toutes preuves à l'heure actuelle
nous sommes convenu nuire la carrière politique de celui qui a endeuillé notre pays en 10 ans de pouvoirs
il doit payer ce fils de bété SATAN
Sincèrement GBAGBO est un SATAN il faut le nuire pour ne plus que cela se répète quelque part d'autre en Afrique

2.Posté par Ousman le 10/06/2013 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas si tu fais du copier coller. Vas et prendre ton dictionnaire; cherches le mot " nuire " tu verras bien ça définition monsieur Walace. Si vous cherchez à nuire une personne qui a tué les vôtres, tu ne devrais pas employer ce vocabulaire " nuire ". Le SATAN? il existe même dans ton camp donc arrêtes de toujours te ridiculiser. Quant on ne sait rien ou on n'a rien apprendre aux autres, on ferme ce que tu appelles bouche. Apprends à te brosser la bouche avant de chercher nuire à quelqu'un que tu ne sais même pas des choses et ses valeurs. Vous avez mal et même très mal que votre mentor ne fait le poids devant Gbagbo. Je n'ose même pas dire le nom de votre mentor parce qu'il constitue un grand malheur pour les Ivoiriens les vrais. Que Dieu nous protège tous et nous garde pour voir les choses nouvelles qui viennent de son ciel. Amen !!!!!!!!!!!

3.Posté par GOUDE le 10/06/2013 17:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Wallace grace au bete vous etes civilise sinon y a quoi au nord

4.Posté par guinho le 10/06/2013 18:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Walace, tu me fais trop plaisir. Tu es un chef! Chaque fois que je veux me distraire, je regarde si tu as reagi a un post pour mieux rire. C''''est un loisir pour moi en fait. J''''aime lire ou ecouter des idiots comme toi pour me rendre compte vraiment que c''''est par instinct que beaucoup d''''ADO-RATEURS reagissent. Les vrais pro-ado voient maintenant que leur mentor est un menteur. Toi Walace, continue de baver sur les posts, cela m''''amuse beaucoup.

5.Posté par Ousman le 10/06/2013 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas si tu fais du copier coller. Vas et prendre ton dictionnaire; cherches le mot " nuire " tu verras bien ça définition monsieur Walace. Si vous cherchez à nuire une personne qui a tué les vôtres, tu ne devrais pas employer ce vocabulaire " nuire ". Le SATAN? il existe même dans ton camp donc arrêtes de toujours te ridiculiser. Quant on ne sait rien ou on n'a rien apprendre aux autres, on ferme ce que tu appelles bouche. Apprends à te brosser la bouche avant de chercher nuire à quelqu'un que tu ne sais même pas des choses et ses valeurs. Vous avez mal et même très mal que votre mentor ne fait le poids devant Gbagbo. Je n'ose même pas dire le nom de votre mentor parce qu'il constitue un grand malheur pour les Ivoiriens les vrais. Que Dieu nous protège tous et nous garde pour voir les choses nouvelles qui viennent de son ciel. Amen !!! Tu vois, tes patrons ne peuvent même plus se défendre. Car ils ont plus rien à dire au monde entier à qui vous aviez caché toutes vérités. Vous avez mal aujourd'hui parce que votre immense château de mensonges vient de écrouler. le monde entier sait qui vous êtes. Tu comprends bien que quant on cherche à tout prix à nuire son prochain, on ne oublie beaucoup de détailles même ceux qui sortent à l'oeil. Sinon le résultat des autopsies serait joint aux dossiers en béton que vous avez monté de toute pièce. Vous parlez des morts. Venons en au fait, les morts du coup d'état de 1999, qui en est l'auteur ? je ne veux même pas parler encore de 2002. Ou bien ces victimes n'ont pas droit à une justice? Quant on se dit bon, on exclure personne de son droit ni de la justice. Le faisant, tu es dans le faut et du faut. Vous pouvez avoir de nouvelles preuves je ne dis non; même des nouvelles victimes. Saches dans l'affaire Gbagbo, la France ne peut plus vous défendre parce qu'elle vous suivant, s'est mise dans très mauvaise position illégale. Donc celui ou celle qui posera son nom en tant une victime de Gbagbo, il témoigner à la cpi jour d'audience. S'il s'avère que cette personne est dans le faut, elle prendra une peine de prison pour faut témoignage. Le monde entier que vous avez réussi à tromper hier, est décidé à aller jusqu'au bout dans cette affaire Gbagbo. Dieu est à l'oeuvre car son heure a maintenant sonné. A bon entendeur salut

6.Posté par guinho le 10/06/2013 18:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Walace, tu me fais trop plaisir. Tu es un chef! Chaque fois que je veux me distraire, je regarde si tu as reagi a un post pour mieux rire. C''''''''est un loisir pour moi en fait. J''''''''aime lire ou ecouter des idiots comme toi pour me rendre compte vraiment que c''''''''est par instinct que beaucoup d''''''''ADO-RATEURS reagissent. Les vrais pro-ado voient maintenant que leur mentor est un menteur. Toi Walace, continue de baver sur les posts, cela m''''''''amuse beaucoup.

7.Posté par Justicié le 10/06/2013 22:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci à tous pour vos réponse au sale con de Walace fils de berger et lui mème forgeron. Tu panique pour quoi? Donc c''est maintenant vous attendiez pour avoir toutes les preuves? Mon chère si on n''a rien trouvé dans dossier en beton, ce n''est pas dossier en plastique qui resister. Ovajab et l''autre nom de Dieu, c''est le temps et vous etes en train de l''apprendre à votre depant sal walace espece d''adorateur.

8.Posté par WALACE le 11/06/2013 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il y'a des bété OUSMANE sur ce site qui ne sachant pas que le cafard a beau se cacher dans la poudre de manioc ou de mais , la poule finit par le reconnaître
sois courageux de pointer ta vraie identité Bété sur le site , c'est à dire ta vraie identité bété , cela fait quoi
je comprends bien la douleur que vous endurez , GBAGBO souffre physiquement et vous autres souffrez moralement
c'est cela aussi la politique , car les ivoiriens savent qui êtes vous , aucun Bété ne sera président de la côte d'ivoire que cela soit clair pour vous comme une eau de roche
vous pouvez rêver en faisant de GBAGBO l'icône de je ne sais quoi dire en AFRIQUE, mais cette prison il la fera piannnnnnnnnnnnnn
car on tue pas ivoirien cadeau

9.Posté par paisible le 11/06/2013 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
walace arrête ça tu n'est ivoirien tu est plutôt un chien galeux sans maître et logis , arrête ça et quitte le blog

10.Posté par Filsdafric le 12/06/2013 02:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WALACE,

Saches que le jour où le Président GBAGBO sortira de la prison de La Haye , je te mettrai à genoux devant moi et je pisserai dans ta bouche puante , sale Pédé Burkinabè !! Et ce jour arrivera , c'est certain !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !