Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Après l'extradition de Blé Goudé: Audience très attendue de Koné Katinan, aujourd'hui à Accra

le Mardi 29 Janvier 2013 à 00:53 | Lu 627 fois

C'est aujourd'hui, mardi 29 janvier 2013, que Justin Koné Katinan, l'ancien ministre du budget de l'ex-chef de l'Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, sera entendu sur le fond par la justice ghanéenne relativement aux nouvelles charges qui lui ont été signifiées le jeudi 17 janvier 2013.



Après l'extradition de Blé Goudé: Audience très attendue de Koné Katinan, aujourd'hui à Accra
A savoir, ''Conspiration de vol, et vol en tant que ministre du budget de la République de Côte d'Ivoire''. L'audience de ce jour est très attendue tant à Accra qu'à Abidjan dans la mesure où elle intervient après que le Ghana a exécuté, le même 17 janvier dernier, le mandat d'arrêt international lancé par les autorités ivoiriennes à l'endroit de Charles Blé Goudé, ex-leader des jeunes Patriotes ivoiriens. Celui-ci, faut-il le rappeler, a été arrêté à Théma non loin d'Accra et extradé vers la Côte d'Ivoire, le lendemain 18 janvier 2013.

Aujourd'hui, il est question de savoir si Koné Katinan qui est recherché par Abidjan, sera lui aussi extradé vers la Côte d'Ivoire comme le souhaitent les autorités ivoiriennes depuis plusieurs mois. Avec les débats sur le fond, qui débutent aujourd'hui, c'est un nouveau virage qui s'annonce et le sort du Porte-parole de Laurent Gbagbo pourrait être connu dans les heures qui viennent.

Le 17 janvier dernier, le juge ghanéen avait renvoyé l'affaire à aujourd'hui, et demandé à l'accusation, de mettre à la disposition de l'Avocat de Koné Katinan, les éléments de preuve de l'Etat de Côte d'Ivoire. Cela, pour permettre à la défense de l'ex-ministre du budget du Gouvernement Aké N'Gbo, de se préparer.

Par ailleurs, le juge ghanéen devait établir la correspondance des charges pour voir si elles sont punissables par le code pénal du Ghana et de la Côte d'Ivoire. Ces préalables ont-ils été levés ? On n'en sait pas plus. Si elles l'ont été, l'audience de ce jour se déroulera certainement de façon normale. Le cas échéant, on pourrait assister soit à un nouveau renvoi de l'affaire soit à la prononciation d'un non lieu par le Tribunal ghanéen.

Koné Katinan, pour mémoire, a été arrêté par la police ghanéenne à l'aéroport d'Accra, pour la première fois, le 24 août 2012 alors qu'il revenait d'un voyage en Afrique du sud. Il a été libéré sous caution mi-septembre avant d'être arrêté de nouveau le 28 du même mois. Ensuite, l'ancien Directeur du Cadastre de Côte d'Ivoire, a été relaxé sous condition, la justice ghanéenne s'étant déclarée incompétente à le poursuivre pour des accusations de ''meurtres''.



BAMBA Idrissa



Mardi 29 Janvier 2013
Vu (s) 627 fois



1.Posté par RODNEY le 29/01/2013 04:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
This man has done nothing. He is an African trying to protect the interests of his people, just like the French are PROTECTING THEIRS WITH with guns and bombs. Blé Goudé and Koné Katinan are Univerisity-graduates who know just as much as the "so-called" French leaders who want to feel needed to "develop" Cote d'Ivoire. It is time for the FRench to accept the fact Africa has the resources (human and natural) to move forward on its own. Just go away, you French, if you don't want to act in a "civilized" manner. You have killed enough African brothers on their own soil. Just go away men!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !