Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Après l'attaque meurtrière d'Agboville: Hamed Bakayoko : « Les chefs des commandos ont été soit arrêtés soit identifiés »

le Mardi 18 Décembre 2012 à 07:32 | Lu 1308 fois

Le Ministre d'Etat-ministre de l'intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko était heureux, hier lundi 18 décembre 2012, à la Préfecture de police au Plateau.



Après l'attaque meurtrière d'Agboville: Hamed Bakayoko : « Les chefs des commandos ont été soit arrêtés soit identifiés »
Tout simplement, parce que l'Union européenne (Ue) a fait un don de matériels d'une valeur de 500 millions de Fcfa à la Police nationale, au moment où une autre attaque contre les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci), s'est produite à Agboville, le dimanche 17 décembre 2012. Ce don composé entre autres, de 21 véhicules d’intervention, 78 ordinateurs complets et serveurs, 26 photocopieurs et imprimantes, des mobiliers de bureau complets, a amené le Patron de la sécurité, à dire sa déterminination à lutter contre l'insécurité.

Parlant des attaques contre les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci), Hamed Bakayoko les a qualifiées d' ''actes lâches commis par des criminels jaloux de la Côte d’Ivoire''. Pour lui, ces actes ne peuvent pas prospérer. ''Se cacher dans une forêt, dans une maison avec deux armes, trois armes, quatre personnes, cinq personnes et venir au petit matin alors que les soldats sont en baisse de régime parce qu’ayant veillés toute la nuit et puis faire une rafale et se sauver. Et penser qu’on se fait remarquer. Et penser qu’on va dire qu’en Côte d’Ivoire il y a l’insécurité et qu’on va arrêter de collaborer avec le pays. Je dis non, on va avancer. Les gens commencent même à s’habituer et ne font même plus attention'', a soutenu le Ministre d'Etat. Qui a fait la révélation suivante : ''Tous les auteurs des attaques qui ont eu lieu, les chefs des commandos ont été identifiés. La plupart ont été arrêtés s’ils n’ont pas été tués dans les échanges''. Il a promis de faire le point à un moment donné à l'opinion.

Tout en regrettant les décès qu'entraînent les attaques, il a tenu à rassurer les populations quant à l'efficacité des forces ivoiriennes. ''Ce pays va compter. Tous les jours, les avions sont pleins. Les hôtels sont pleins. Récemment, en moins de deux mois, ce pays a abrité de grands événements. Tous les maires francophones, toute la communauté financière à travers la fondation Ida et les administrateurs de la banque mondiale, la conférence mondiale du café-cacao, c’est 300 à 1000 personnes à Abidjan. C’est cela le dynamisme de la Côte d’ivoire. Les soldats ont prouvé qu’ils étaient capables de sécuriser ces événements. Tout s’est bien déroulé. Je vous en félicite. Et la Côte d’Ivoire va continuer, n’en déplaise aux oiseaux de mauvaise augure'', a-t-il indiqué avant d'ajouter : ''Ceux qui s’occupent spécifiquement de sécurité, de sûreté de l’Etat, sont à la manœuvre. Je le redis, ceux qui ont fait les attaques de Dabou, Akouédo, Yopougon à Azito, la plupart ont été arrêtés. Il reste encore quelques résidus. Et bientôt, nous pourrons vous annoncer la fin du calvaire. Mais tous les jours la sécurité va se renforcer''.

Le Ministre d'Etat a partagé son optimisme sur ''l'avenir radieux'' de la Côte d'Ivoire. ''Aujourd’hui, il y a quelques noyaux qui traînent et manipulent ça et là pour se faire remarquer. Ils pensent freiner la marche de la Côte d’Ivoire. Mais la marche de la Côte d’Ivoire, les gens ne la voient pas à court terme... Ce pays s’est engagé sérieusement sur des reformes profondes. Ce pays est en train de changer radicalement à tout point de vue. Ce pays va changer. Tous les jours, nous progressons. Nous allons aller encore plus loin. Le plus dur est passé, il est derrière nous, le meilleur est à venir'', a-t-il dit.

Notons qu'après la remise du don à la police ivoirienne, Geza Strammers, au nom de la représentation de l'Ue, a fait savoir que l'objectif de son organisation, est de ''renforcer la Police afin qu’elle puisse répondre aux besoins de sécurité des populations ». Quant à lui Louis Grégoire du Pnud, il a annoncé pour les semaines à venir, ''d’autres équipements, notamment le matériel de protection, et de communication et la réhabilitation de commissariats ciblés ainsi que le recyclage de 470 policiers et commissaires''.

Ayant participé à la rencontre du Plan national de développement (Pnd) récemment à Paris, le responsable du Pnud a affirmé que ''cette rencontre de haut niveau met en exergue la volonté de l’ensemble des partenaires à accompagner le Gouvernement ivoirien à construire le pays et à réaliser ses ambitions d’être pays émergent ». Hamed Bakayoko s'est dit fier de la confiance que les bailleurs de fonds placent en la Côte d'Ivoire. Aussi, a-t-il demandé aux soldats de mériter de cette confiance. « On ne peut pas bénéficier d’un tel don pour constater ensuite que rien n’a changé'', a-t-il averti.



BAMBA Idrissa

Mardi 18 Décembre 2012
Vu (s) 1308 fois



1.Posté par Hermann N'da le 18/12/2012 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Procureur ou loubard?

C'est toujours le même discours avec ce nullard. Quand bien même les circonstances changent, le brouillon continue de réciter des leçons révolues et inadaptées. A la seule différence qu'en sa qualité de procureur, il ne parle plus d'éléments pro GBAGBO venus du Ghana pour se rendre à Agboville. Le ridicule règne des analphabètes bat son plein en lieu et place d'un gouvernement de technocrates introuvable.

2.Posté par Halin Bebel le 18/12/2012 10:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le developpement de la CI,ce n'est pas Abidjan.La sécurité de la CI,ce n'est pas Abidjan. Sais-tu ce qui se passe à l'intérieur du pays?

3.Posté par gasparo hina le 18/12/2012 13:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cet individu ne sait pas ce qu'on appelle securité.il joue avec la vie des ivoiriens.son exil au burkina est proche.rêver

4.Posté par xyz le 18/12/2012 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me demande comment on arrive à arrêter les cerveaux d'une attaque quand ils s'évaporent dans la nature comme c'est le cas pour toutes les attaques que les FRCI ont subies jusque-là. A ma connaissance, ils n'arrêtent que des suspects sans jamais prouver qu'ils sont liés aux attaques. Et si vraiment on avait arrêté les cerveaux pourquoi les attaques continuent-elles? A ma connaissance, dans un corps, quand le cerveau arrête de fonctionner, le orps reste inactif !!!

5.Posté par ONALILI le 18/12/2012 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je fais rarement de commentaire sur ce site, aujourd`hui s`en est trop de la part de cet homme. Tout être humain qui croit qu`il est mieux que ses semblables et que son arrogance et son orgueil grandissent de jour en jour s`expose inéluctablement a une grande colère de la part du Créateur l`Éternel des armées le Dieu de justice. Tel est le sort réserve a ce monsieur hamed bakayoko qui se prend pour le Dieu de la cote d`ivoire. Que Dieu nous donne longue vie et on verra si son orgueil aura le dessus. WAIT AND SEE, LE FILM DE LA VIE CONTINU..................

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !