Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Après l'arrestation par la Dst de Laurent Akoun: Le Fpi dénonce les dérives dictatoriales du régime Ouattara

le Lundi 12 Mars 2012 à 01:58 | Lu 563 fois



Après l'arrestation par la Dst de Laurent Akoun: Le Fpi dénonce les dérives dictatoriales du régime Ouattara
Le jeudi 08 mars 2012 à 15h 30, Monsieur Laurent AKOUN, Secrétaire Général, porte-parole du Front Populaire Ivoirien (FPI), en provenance d’Accra (Ghana) où il était en mission politique depuis une (1) semaine, a été interpellé par la police de l’Aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Port-Bouët puis transféré dans les bureaux de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST).
Il y a été détenu pendant sept (7) heures durant lesquelles il a été soumis à un interrogatoire et à une fouille systématique de ses bagages. Aucune charge n’a été retenue contre lui. Il a été remis en liberté à vingt-deux heures trente minutes (22h30mn). Ses deux (2) téléphones cellulaires et son ordinateur portable qui avaient été confisqués lui ont été remis le lendemain, vendredi 09 mars 2012, à 15 heures.

Monsieur Laurent AKOUN s’est vu refuser l’assistance de son avocat, Maitre DAKO Zahui Toussaint à qui le responsable de la DST a fait croire à une séance de travail entre l’interpellé et ses services. En réalité, il s’agissait d’un interrogatoire et d’une recherche d’infraction sans qu’il ne soit notifié les raisons de cette interpellation.

A l’analyse, cette énième arrestation procède de l’idéologie du régime Ouattara de faire taire la véritable Opposition démocratique en Côte d’Ivoire. Elle s’inscrit dans le prolongement des actes d’agression perpétrés inutilement contre les militants du FPI et les démocrates ivoiriens dont le dernier en date (l’attaque armée du meeting de rentrée politique du FPI le 21 janvier 2012 à Yopougon) s’est soldé par un mort, soixante-huit (68) blessés et d’importants dégâts matériels.

De même, l’interpellation du Secrétaire Général du FPI traduit la grande frilosité de ce régime dont le programme de gouvernement se résume désormais à la recherche des « coups d’Etat » et « actes de déstabilisation » à travers le pays, au lieu de faire face - avec rigueur - aux nombreuses difficultés économiques et sociales qui assaillent les populations ivoiriennes.
Pour le FPI, cette dérive totalitaire est à mettre au compte de l’incapacité ontologique des nouvelles autorités à faire face aux vrais problèmes des Ivoiriens qui - entre autres - sont :

- l’insécurité généralisée orchestrée par les FRCI
- l’intolérable cherté de la vie qui fragilise l’existence des Ivoiriens.

A la vérité, le régime Ouattara ne dispose d’aucune « solution » appropriée à la misère dans laquelle la Côte d’Ivoire s’enfonce depuis son avènement au pouvoir. Pour se dédouaner de la faillite de sa gouvernance, il se cherche partout et par tous les moyens des boucs émissaires afin de se trouver une preuve de victimisation à présenter à ses alliés internes et externes.

En recherchant les preuves de « déstabilisation du pouvoir » dans les actes et les rangs de l’Opposition démocratique conduite par le FPI, le régime Ouattara cherche vainement à démontrer à l’opinion internationale (dont il s’est toujours prévalu) la nature prétendument agressive des partisans du Président Laurent Gbagbo.

Ainsi, l’on comprend aisément que, outre l’objectif d’intimider le FPI, le pouvoir cherche à se donner des arguments supplémentaires pour justifier son refus obstiné d’engager une discussion franche avec l’Opposition significative sur les vrais problèmes de la Côte d’Ivoire.

Ce pouvoir nourrit le secret espoir de créer une psychose généralisée chez les militants du FPI/CNRD afin qu’ils abandonnent la lutte pour les droits et libertés démocratiques en vue de la reconquête du pouvoir d’Etat.
Face à cette arrestation et cette détention par la police du régime Ouattara, le FPI :
- exprime sa compassion au camarade Laurent Akoun et à sa famille, l’assure de son soutien militant et le félicite pour la hauteur d’esprit avec laquelle il a géré cette épreuve.

- félicite ses militants, les démocrates et la société civile pour leur mobilisation spontanée.
- s’indigne et condamne avec la plus grande fermeté cette violation grave des libertés individuelles dont celle d’aller et venir,
- dénonce ce harcèlement et ces tracasseries improductives dont l’ultime but demeure l’humiliation des responsables de l’Opposition démocratique, particulièrement ceux du FPI,

- stigmatise le caractère arbitraire et totalement illégal de cette arrestation, de cette détention, de cet interrogatoire et de tout acte posé en cette circonstance, après le refus de la DST de voir Monsieur Laurent AKOUN se faire assister par son avocat,
- réaffirme son attachement à la conquête du pouvoir d’Etat par les voies démocratiques.

Le FPI –qui ne saurait s’inscrire dans des complots que l’on s’évertue à lui attribuer – exige l’ouverture sine die par les tenants actuels du pouvoir d’Etat de discussions politiques crédibles sur les préoccupations réelles des Ivoiriens ainsi résumées :
- le rétablissement de la sécurité par l’encasernement des FRCI et le désarmement des combattants informels « pro-Ouattara » dont les « dozos »,
- la mise en place d’un environnement propice à la réconciliation des filles et des fils de ce pays,
- le retour à l’Etat de Droit qui passe par la libération des personnes illégalement maintenues dans les liens de la détention et le retour apaisé des exilés,

- la clarification du jeu démocratique pour garantir des compétitions électorales équitables, crédibles et transparentes.
Le FPI attire une fois encore l’attention de la communauté nationale et internationale sur les dangers que font peser les nouvelles autorités sur la Nation avec cette volonté d’entretenir le climat de terreur comme moyen de gouvernance.

Enfin, le Front Populaire Ivoirien, tout en réitérant son engagement à œuvrer pour une Côte d’Ivoire démocratique et respectueuse des lois républicaines, réaffirme sa volonté inébranlable de ne jamais se laisser intimider, ni détourner de son objectif majeur qui demeure la reconquête du pouvoir d’Etat par les urnes.

Fait à Abidjan, le 09 Mars 2012
(NB : le titre est de la rédaction de Notre Voie)

.

Lundi 12 Mars 2012
Vu (s) 563 fois



1.Posté par Marie21 le 12/03/2012 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pensez à mettre au garage les portables et ordi fouillés par eux.A cause des micro espions,ils sont tellement aux abois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !