Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Annoncé pour le 7 juillet 2015: La CPI retarde le procès de Gbagbo

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Samedi 14 Mars 2015 à 08:40 | Lu 1878 fois



Charles Blé Goudé et Laurent Gbagbo seront jugés au cours d’un procès unique. La chambre de première 1 de la cour pénale internationale en a décidé ainsi hier à la demande du procureur Fatou Bensouda. Et c’est le juge Jeffrey Henderson, président de la chambre de première instance I qui a été désigné pour conduire le procès unique. Conséquence : la date de démarrage du procès du président Laurent Gbagbo initialement prévue pour le 7 juillet 2015 a été annulé. Une audience de mise en état doit se tenir le 21 avril prochain aux fins d’examiner les questions de procédure.

Ainsi, encore une fois, les juges de la cour ont balayé du revers de la main tous les arguments soulevés par la défense du président Gbagbo pour s’opposer à la jonction des deux affaires. L’avocat français Emmanuel Altit et son équipe estimaient en effet que les événements visés par le procureur dans l’affaire Gbagbo n’étaient pas forcément les mêmes que ceux visés dans celui de Charles Blé Goudé.

« La Chambre a noté que les charges confirmées contre M. Gbagbo et M. Blé Goudé découlent des mêmes allégations, à savoir des crimes qui auraient été commis au cours de quatre mêmes incidents, par les mêmes auteurs directs, qui ont ciblé les mêmes victimes parce qu'elles étaient perçues comme étant des partisans d’Alassane Ouattara », indique la Cpi dans un communiqué de presse.

La chambre soutient par ailleurs qu’un « procès conjoint est adéquat pour garantir des procédures équitables et rapides. » Et que « la jonction des affaires servirait l'intérêt de la justice en évitant la duplication d'un important corpus de preuves qui sera présenté à la Chambre, et en assurant la cohérence dans la présentation et l'évaluation des éléments de preuve ».

La question est maintenant de savoir à quelle date démarrera finalement ce procès et s’il ne s’agit pas là d’une violation flagrante des droits de Laurent Gbagbo alors que sa détention préventive se prolonge indéfiniment depuis le 30 novembre 2011.

Augustin KOUYO

Afrik53.com : Infos 7J/7
Samedi 14 Mars 2015
Vu (s) 1878 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !