Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Alliance PDCI/RDR : Vers un divorce à l’ivoirienne !

le Vendredi 17 Mai 2013 à 10:53 | Lu 1156 fois



Alliance PDCI/RDR : Vers un divorce à l’ivoirienne !
Colère et agacement.

c'est l'atmosphère qui a prévalu à la conférence de presse du patron de la jeunesse PDCI, Konan Kouadio Bertin, dit KKB, le 14 mai 2013. "Le PDCI est le seul à croire à l'alliance et est le seul à la porter à bout de bras... les résultats des élections sont là pour l'attester...", a martelé celui qui est considéré comme la mascotte des jeunes du vieux parti houphouëtiste. Il faut dire que rien ne va plus entre les deux alliés depuis les élections du 21 avril dernier qui ont permis au pays de se doter de maires, et de conseillers municipaux et régionaux.

Pourtant, l'union vertueuse entre le PDCI et le RDR fut célébrée avec faste en 2010, surtout à l'entre-deux-tours de la présidentielle. Outre l'accouchement du bébé RHDP, fruit de ce mariage de raison, ce rapprochement a ouvert, on se rappelle, grandement les portes de la présidence à Alassane Ouattara au détriment de son adversaire, Laurent Gbagbo.

Un Alassane qui, jusqu'à présent, a respecté ses promesses, ou plutôt le deal qu'il a ficelé avec son faiseur de roi qu'est le PDCI :

- Ainsi en est-il de la nomination d'un Premier ministre issu des rangs du PDCI, promesse-phare du président, qui l'a respecté en installant Me Ahousson Jeannot Koffi à la "Maison Blanche", (Primature), puis Daniel Kablan Dancan. Même si, il faut le reconnaître, ce fut après un long bail de Guillaume Soro dont ont fini par s'agacer les caciques du PDCI.

- L'hommage au Baobab de ce parti, Henri Konan Bédié, à travers la construction d'un 3e pont à Abidjan qui portera son nom.

- Sans oublier tous les postes de responsabilités qui ont échu aux cadres de cette formation.

Mais voilà, depuis le 21 avril 2013, la maison houphouëtiste se lézarde. La raison ? Non seulement le RDR a préempté électoralement dans ses bastions habituels du Nord, mais a aussi et surtout rafler la mise dans toute la Côte d'Ivoire à travers ses pseudo-candidats indépendants, ce qui d'ailleurs, soit dit en passant, a provoqué des grincements de dents au sein même du RDR. Laissant la portion congrue au PDCI, qui se sent ainsi floué.

Last but no least, la volonté légitime d'Alassane de solliciter un second bail en 2015 est venue s'ajouter aux nombreux facteurs qui commencent à dirimer ces épousailles de raison.

Désormais KKB s'est voulu précis, le PDCI, comme en 2010, aura son champion à la prochaine présidentielle. A la guerre comme à la guerre.

Est-ce Charles Konan Banny, qui a actuellement le profil de l'emploi ? Ou est-ce un des jeunes loups aux dents longues et acérées qui trépigne d'impatience ?

Enterrés également certains projets du RHDP. Aujourd'hui, outre la perspective de l'avènement d'un parti houphouëtiste unique, (idée caressée au lendemain de la présidentielle) qui s'éloigne comme une ligne d'horizon, il y a que de plus en plus le craquèlement de ce conglomérat se fait entendre.

Ces signes annonciateurs de divorce à l'ivoirienne n'étonnent nullement, car dès lors que l'adversaire commun, le FPI en l'occurrence, est pour le moment à terre, les alliées ne peuvent que se combattre, entre eux, car il n'y a même plus "maïs en face". Il n'y a que deux coépouses du président Alassane, qui se crêpent le chignon. Et de ces rivalités à venir, le principal bénéficiaire pourrait être le FPI, qui le sait, lui qui n'hésite pas à mettre de temps en temps le doigt dans les jointures du navire RHDP. 2015 promet une belle bagarre sur les bords de lagune Ebrié. Pourvu que tout cela se déroule dans le seul cadre républicain.


SOURCE :
L'observateur

Vendredi 17 Mai 2013
Vu (s) 1156 fois



1.Posté par Sily Camara le 17/05/2013 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
2005. Jacques Chirac, propriétaire délégué de la Côte d'ivoire scelle ce mariage qui ne reposait sur aucun bon sens, sauf les calculs de probabilité pour conquérir le pouvoir d'état. Le RDR de Ouattara ne reposant sur rien, donc ne pouvant évincer Gbagbo par aucune manière, le PDCI de Bédié fut appelé en renfort. " Solidarité dans le mal" , aurait dit Houphouet-Boigny. Bédié l'auteur du livre "les chemins de ma vie" qui avouait que Ouattara est un Mossi, Bédié l'auteur du mandat d'arrêt international contre Ouattara et ce dernier qui a promis qu'il frapperait le régime "moribond " du premier cité. Deux ennemis jurés se marient. Mais comme le faux ne prospère pas longtemps, au moment du partage du butin, la bagarre surgit. On n'y peut rien, c'est une affaire de foyer.

2.Posté par doriane le 17/05/2013 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien dit Sily Camara. Le pdci violé par le fils de balafrés mossi aux dents taillées en 1999 a décidé de lui offrir son cul encore en 2010. Faut croire que ce vieux parti est maso! Bon s'il est tombé amoureux de son violeur comme le dirait le Président élu Gbagbo Laurent, au point de convoler en justes noces avec son bourreau mossi, ses rixes conjugaux ne regardent que lui seul. Nous ivoiriens dignes, on n'a rien à branler de leur mariage ni de leur divorce d'ailleurs. pdci, femme toutou, s'accomplant avec tous même les chiens, attrape bien la bite mossi de ton amoureux sanguinaire et anthropophage!
Signé: doriane, la vraie

3.Posté par yobo le 18/05/2013 01:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on le savait .on reste serein et on progresse avec méfiance .cette fois ci est. la bonne .
Dieu a permis cet temps là pour que ceux qui ne comprennent pas comprennent et voient bien clair et voilà que les oreilles sont debouchées ,les écailles ont fuit les yeux.
tous pour la libération de notre patrie ...

4.Posté par nea le 18/05/2013 07:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci les ami(e)s . Vous avez tout dit . Quand la panthère a mal aux dents ; le petit faon ne peut se réjouir car il sait qu'il ne sera pas dévoré si tôt . Donc qu'il y est divorce ou pas , c'est leurs oignons !! Amis d'hier , ennemis d'aujourd'hui .... On n'a rien à ciiireeerrr !!!!! Portez vous bien .... Le combat continue .

5.Posté par Tchedjougou OUATTARA le 18/05/2013 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je m'apprêtais à féliciter chaudement l'Observateur pour la profondeur de son analyse lorsque mon élan a été interrompu par des éclats de rire suscités par les démonstrations d'une autre nature de l'inénarrable DORIANE du poste 2.

Elle dit entre autres, parlant du PDCI de N'zuéba : " attrape bien la bite mossi de ton amoureux sanguinaire et anthropophage...".

Question à Dori : " PDCI n'a qu'à bien attraper la b....(censuré) pour faire quoi ? Pour tirer ça waaaaaah ou.............. hummmmmm ? Dori, ton propos étant incomplet, tu es attendu sur la livraison de la suite de tes idées.

Chers combattants, J'ai observé que la plupart des combattants disent : " ça ne nous regarde pas. Ca ne nous regarde pas...". Je comprends certes.

Mais, honnêtement, stratégiquement, politiquement, guerrièrement, ne disons pas que la palabre entre le PDCI et le RDR ne nous regarde pas. Si, ça nous regarde. Les yeux grandement ouverts. Donc, nous devons aussi observer l'évolution de cette palabre.

Vous savez, pour nous qui sommes nés et avons grandi dans les villages, il y avait une technique pour remporter le "match retour". En effet, si quelques jours plutôt, tu avais été vaincu par 2 de tes contemporains qui t'avaient "groupé" dans une rixe, ton obsession demeurait de voir l'occasion de ta revanche se créer. Or, les mêmes causes produisant les mêmes effets, il était illusoire que tu optes de les battre séparément, entendu qu'ils coaliseraient encore après leur défaite individuelle pour te faire la fête. Que faire .

On était en quête de la petite dispute entre les 2 auteurs de tes déboires passés. Ainsi, lorsque tu étais de passage, et que tu entendais des voix discordantes s'élever l'un contre l'autre, tu t'approchais prestement, et tu te mettais à faire monter le mercure par les mécanismes suivants : " Ehhhh, il l'a mal insulté deeeh ! Pouah, pouah ! Y a plus ton reste. Mais tu attends quoi ? N'es-tu pas un homme ? Comment il peut insulter ta maman comme ça ? C'est pas vrai ! N'es-tu pas un homme ? C'est pour moi tu es garçon...".

A ces derniers propos, la 1ère claque part. En voulant séparer, tu t'y prends de telle manière que l'un mette son antagoniste dans un tel état que toute possibilité de rapprochement soit anéantie. Si l'un parvient à faire coucher l'autre, dans tes simulacres de les séparer, tu le bloques à terre, et il est très mal "corrigé". A la fin, mission accomplie.

Qu'est-ce qui te reste dans les jours à venir ? A les battre proprement un à un.

Dans ce que je raconte, tous ceux qui sont nés dans les 50 jusqu'au milieu des années 60, et ont passé leur enfance au village, se retrouvent parfaitement.

Même si ce ne sont pas des situations analogues, cette bonne affaire qui se déroule entre le PDCI et le RDR est notre affaire. Ce duo nous a fait trop de mal. Pourquoi dirions-nous que cette affaire n'est pas nôtre ?

Je sais que vous le dites par dépit sinon que vous partagez que c'est notre affaire.
Chers combattants, je vais vous dire une triste réalité : Chez les soutiens de Dramane, disons chez les blancs, le noir n'est pas libre. Il est ethnicisé, tribalisé, donc, lorsque son leader prend une direction même périlleuse pour lui, il suit moutonnièrement, sans aucun calcul. C'est sur cette base que les hommes de CHIRAC ont sorti de leur laboratoire la nécessité de fabriquer un truc comme le RHDP. Dans leur tête, en C.I, il y a 3 partis politiques : Le FPI, le PDCI et le RDR. Donc pour eux, arithmétiquement, lorsque 2 sont d'accord contre 1, l'affaire est pliée. Nul n'est plus besoin de faire allusion aux règles démocratiques qi veuillent qu'un mot d'ordre d'un leader soit désobéi en cas de nécessité.

C'est sur la base de ce faux calcul colonial que jusque là ils refusent d'accepter que les baoulé n'ayant pas voté massivement pour le petit mossi au 2ème tour malgré l'appel de Bédié, GBAGBO a gagné l'élection présidentielle du 28 novembre 2010 hauts les mains.

Dès lors, avec ces déclarations des KKB et autres, ces mêmes petits blancs se disent : Ah, notre gars qui n'était pas aimé du peuple de C.I vient de perdre encore le soutien factice politique de ses alliés. Faisons donc le deuil de la pérennisation du pouvoir de OUATTARA.

Chers amis, ce qui se passe nous regarde grandement. OUATTARA sait que lorsqu'il sera frappé très bientôt, personne ne défendra sa cause. Si on a la chance, sous la contrainte de ses chefs blancs, OUATTAR réussira à congédier sa branche armée du mont PEKO. Il va rester les dozos. Mais ceux-là ne pourront rien face à la fureur des ivoiriens.

Au niveau de la jeunesse du PDCI et mêmes des vieux : le quotidien LE PATRIOTE fait un très bon travail. OUATTARA très bientôt à terre, chacun prendra son canari pour aller à ses palmiers.

Au niveau de la jeunesse du RDR qui a fini par comprendre que le gars est vraiment un mossi parce que pendant les 2 ans, il n'a eu d'yeux que pour les ressortissants de la sous-région, Dramane OUATTARA ne pourra qu'enregistrer cris de joie ou passivité.

Sœurs et frères combattants, nous regardons à 2015. Mais ce qui se passe actuellement ne permettra jamais à OUATTARA d'y parvenir. C'est pourquoi, si tu as un peu de pétrole, cherche une allumette, un petit éventail pour souffler, souffler, souffler, souffler, souffler....

La flamme est presque O.K !

6.Posté par WALACE le 18/05/2013 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HUUUUUUUUUUUM FPI
Depuis combien de temps vous recherchez ce divorce et même vouloir vous marier avec PDCI
donnez vous un peu d'importance , et d'ailleurs vous ferez mieux de crédibiliser un peu vos informations
qu'à cela ne tienne , la langue et la dent font parlable mais sont toujours ensemble
c'est dire que PDCI ET RDR sont deux frères de même père mais pas de mère
n'attendez pas ce divorce pour vous positionnez ,puisque vous clamez sur tous les toits du monde que vous êtes les vrais ivoiriens , alors pourquoi attendre le divorce des autres pour vous marier
honte à vous FPI

7.Posté par doriane le 18/05/2013 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Colonel TCHEDJOUGOU OUATTARA, ce qui fait la force d'un homme c'est sa b... Quand on était enfants on disait à nous les filles que si on tire très fort le pénis d'un homme, il faiblit et peut même perdre connaissance. Alors, à l'école primaire lorsque les filles étaient en combat rangé avec les garçons, elles visaient toujours leurs pénis. Donc je conseille au pdci de tenir très fort la bite mossi de son amoureux d'hier et de la tirer avec force vers le bas; il sera affaibli et elle obtiendra son divorce. Après tout, c'est bien la même bite mossi qu'il suçait goulûment hier. Si aujourd'hui, il n'en veut plus; qu'il la tire et la tranche tout net ou qu'elle rende ce mossi imposteur impuissant à jamais. Dans tous les cas, c'est une affaire d'amours et de désamours de traîtres! Autant en emporte le vent!
Bonne week-end à toute la RP
Signé: doriane, la vraie

8.Posté par fatim.1. le 19/05/2013 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WALACE donc vous etes devenus les dents et la langue maintenant?Tous des plaisantins dans votre RHDP(Rassemblement des Hommes Drogués par le Pouvoir). c est ca la signification de votre maudit parti.Pour le pouvoir,ils sont prets á tout meme á couper le sein de celle qui les a mis au monde.
Il n y a jamais eu une veritable alliance entre ces sorciers lá.Ils se sont reunir tout simplement pour deconstruire la CIV et servir la souffrance aux populations c est tout..

9.Posté par WALACE le 19/05/2013 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FATIM1
De grâce mets un peau d'eau dans ton verre de haine
de surcroît que GBAGBO est venu au pouvoir en côte d'ivoire de façon calamiteuse avec 32% de voix , si c'est cela un président démocratiquement élu a,lors détrompe toi

10.Posté par Fatim.1. le 19/05/2013 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WALACE c est l eau tu cherches dans mon vin.Ah lá Tu vas pousser.Qu est ce que tu penses? Qu on vous carresse dans le sens de vos vieux poils pour que vous baviez?La haine en cote d ivoire a été plantée au RDR(Rebels Dioulas á Réeduquer) entretenue au RHDP et benie par le PDCI( Parti des connards á ignorer).
T as pas remarqué que depuis que ton compatriote ADOlucifer a mis ses mollets en CIV, tout est devenu calamiteux?La civ meme est devenue calamiteuse plus rien est facile en CIV á cause de ce cadavre ambulant .Donc changez de refrain car celui lá est trop vieux.Le president GBAGBO reste celui qui a été democratiquement élu en CIV en novembre 2010 et ca vous le savez ,meme ton boucher ado bouche apostrophe et sa suite le savent.Apparemment, il te faut un cour special sur la democratie.Tu ecris correctemnet le mot certes, mais tu n en as aucune idée parceq ue tu n es qu un peroquet, qui repetes carrement ce que tes faussaires de maîtres chantent et ca, c est dommage pour la jeunesse burkinabé!!!!

11.Posté par WALACE le 19/05/2013 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hummmmmmmm FATIM 1
tu es vraiment intéressante à lire
en réponse à tes balivernes , FPI ( La fédération des pourritures ivoiriennes ) n'est pas un parti politique et cela depuis belle lurette puisqu'un adage le dit chez nous que les pintades suivent celui qui les guide , GBAGBO fait la politique du Dindon, et ce qu'il cachait a été vu , grâce au seigneur ALLAH .Le rôle de KRAGBE GNAGBE contre Houphouet est le même rôle que jouait GBAGBO contre BEDIE ET OAUTTARA , mais cette fois ci GBAGBO est tombé sur quelqu'un de béni par Dieu et plus fort que lui en la personne de OUATTARA
voilà pourquoi il a été humilié comme un simple vulgaire voleur
avec un cri: ne me tuez pas j'ai peur de la mort ,kia kia kia si c'est cela ton président , mon cul
par ailleurs cette histoire d'élection est passée , les ivoiriens ont fini avec cette élection que vous jugez être remportée par GBAGBO , mais ma sœur , le RDR de OAUTTARA n'a jamais organisé une élection présidentielle , c'est vous qui l'avez organisé et vous l'avez perdue
GBAGBO a été élu président de MAMA et OUATTARA a été élu président de la République de côte d'ivoire c'est à dire les 322462 km2 ,nul ne peut devenir président sans la volonté de Dieu et c'est cette volonté qui a été respecté avec les 55% des voix du peuple ivoirien favorable à OUATTARA

12.Posté par Fatim.1. le 20/05/2013 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WALACE je sais que je perds mon temps á repondre á tes raisonnements sans queue ni tête.Il y a des individus qui parlent beaucoup trop et le plus souvent c est pour dissiper l odeur de ce qu ils appellent bouche.Et je pense que c est ton cas.Tu as ecris mais tu n as rien dis á part raconter ta mort.Personne n est á l abris des humiliations meme le fils de DIEU JESUS a été humilié et ca, c etait la volonté du PERE TOUT PUISSANT:
Alors si l assassinat planifié du président GBAGBO fait place á l humiliation nous rendons gloire á DIEU. Saches que ton voleur de dramane que tu suis comme une grosse mouche n aura meme pas la chance d etre humilié comme un simple petit voleur comme tu le dis.Lui il criera pardonnez achevez moi car ce que j endure est penible et c est avec un large sourir aux levres qu on executera son voeux.
Par ailleur cette affaire d election doit etre éclairée. Comme le dit le président des ivoiriens GBAGBO,c est celui qui a perdu qui a semé les troubles.Le FPI de GBAGBO n a pas organisé d election c est bien ce criminel d ado, sa communauté internationale,l onu et la france qui ont organisé ces élections biaisées.Si vous pensez les avoir gagnées pourquoi aviez vous refusé le recomptage des voix?Bande de fraudeurs, c est á sindou que dramane alias pentchéta a été élu chef de village pas en CIV .Les quelques égarés ivoiriens qui le suivaient ont commencé á voir clair il n ya que que vous, ses compatriotes burkinabés qui etes obligés d accepter l inacceptable pour ne pas retourner dans votre misereux et poussiereux burkina .F.Mais tout ce bordel prendra fin un jour.Vous vous reveillerez un matin dans votre ouagadougou face á vos terres harides et mangues.Pour ceux qui auront de la chance.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !