Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ali Ouattara à Ouattara: «61% des Ivoiriens estiment que la justice ivoirienne est partisane et corrompue»

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Lundi 18 Mai 2015 à 06:10 | Lu 847 fois

La coalition ivoirienne pour la Cour pénale internationale (CI-CPI) a présenté le mercredi 13 mai 2015 à Pullman Hôtel Abidjan-Plateau son rapport d’enquête de 54 pages autour de la problématique : « La perception de la justice nationale, internationale et transitionnelle en Côte d’Ivoire ».



Aux dires, d’Ali Ouattara, président de la CI-CPI) ce sont les résultats d’une enquête menée à travers 10 localités ivoiriennes. A savoir : Touba, Doukoué, Bondoukou, Bouna , Abidjan Man, Guiglo, Zouénoula, Bouaké et Odiénné. Selon Ali Ouattara , 61% des Ivoiriens estiment que la justice ivoirienne est partisane et corrompue et que celle-ci ne peut ramener la paix en Côte d’Ivoire.

Cette majorité constate également à l’en croire toujours, l’incapacité de la justice ivoirienne à gérer équitablement les affaires liées à la crise postélectorale. Concernant la justice internationale, le président du CI-CPI a révélé ceci : « L’ensemble de notre échantillon a exprimé que la CPI ne peut pas avec sa manière actuelle de faire ramener la paix en Côte d’Ivoire », a souligné à la presse le patron de la CI-CPI.

Toutefois, 65% des personnes interrogées souhaitent fermement que les poursuites soient engagées dans les deux camps par la Cour de La Haye. De ce fait, la CI-CPI a appelé le gouvernement à tenir ses engagements envers le bureau du procureur de la Cour. « Le gouvernement ivoirien doit continuer de coopérer avec la CPI… La Cour joue sa crédibilité en Côte d’Ivoire », a dit Ali Ouattara.

La coalition ivoirienne pour la Cour pénale internationale a souhaité, pour finir, que les victimes des crises ivoiriennes soient prises en compte sans discrimination, et de poursuivre tous les auteurs des graves violations des droits de l’homme quelle que soit leur appartenance politique.

Bien avant lui, Eugène Nindorera, de la division des droits de l’homme de l’Onuci a fait savoir que : « Nul n’a le droit de perturber, violer la société quel que soit son rang. Il faut poursuivre les auteurs des graves violations des droits de l’homme partout où ils sont et quel que soit ce qu’ils font. Car, l’impunité d’aujourd’hui est le crime de demain ».

Clément Kapochi, coordonnateur Afrique de la Coalition pour la Cour pénale internationale, des représentants de l’Union africaine, des ONG de droits de l’homme et des greffiers de la CPI ont pris part à cette présentation de rapport.

J-FY

Source: L’intelligent d’Abidjan

Afrik53.com : Infos 7J/7
Lundi 18 Mai 2015
Vu (s) 847 fois



1.Posté par Cobiewo le 18/05/2015 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Loin de douter de la sincérité et la bonne volonté Monsieur Ali Ouattara, les représentants de l'onuci et des ongs n'ont jamais inspiré confiance à la population ivoirienne, eux qui ont contribué à alourdir l'atmosphère dans ce pays. Ils ont choisi le camp de l'imposture et du mensonge. Ils ont joué un rôle déterminant dans la crise que mon pays à traversé et continue de vivre quotidiennement. Peut -il en être autrement? Le représentant de Ban kimoon, Choi a donné le ton. La communauté internationale qui gouverne la terre a parlé par le truchement de ces criminels. Tout est jugé. Que peuvent-ils les autres sous-humains.
Mais comme le temps c'est l'autre nom de Dieu, observons et prenons notre mal en patience.
Cher Ali Ouattara, ces bandits (Communauté internationale, Onuci, Ongs) ne savent que faire ce travail de fournis que vous vous tracassez à fournir. Ils ne comprennent que le langage d'extrémiste pour après se dire agressés alors que ceux ce sont eux poussent les opprimés à la légitime défense.
De toute la population ivoirienne n'attend rien d'eux. Leurs déclarations et pseudo-prise de position n'émeuvent personne. S'ils pouvaient se taire et laisser les ivoiriens dans leur coin, cela vaudra mieux.

Que les Clément Kapochi et consorts compagnons de lucifer aillent s'éclatent ailleurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 00:00 Vive les politiques! À bas les politiciens!

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !