Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Alerte Info: La “mort naturelle” du Président GBAGBO programmée?

le Lundi 18 Juillet 2011 à 10:02 | Lu 1047 fois



Alerte Info: La “mort naturelle” du Président GBAGBO programmée?
Le 18 juillet 2011 par IvoireBusiness - De sources proches de Chancelleries Occidentales à Abidjan, certains Ambassadeurs auraient été sollicités pour obtenir leur agrément pour

une mort naturelle du Président Laurent Gbagbo en résidence surveillée à Korhogo depuis bientôt trois mois.

Les locataires du Palais d’Eburnie après analyses, auraient indiqués aux deux diplomates, la quasi impossibilité de gouverner la Côte d’ Ivoire tranquillement avec un leader de la trempe de Laurent Gbagbo en prison.
Ils auraient ajouté que le nombre trop élevé de ses partisans et militaires à l’extérieur présente une menace très élevée pour la sécurité de l’Etat ivoirien. Ils sont convaincus que toutes ses personnes nourrissent des espoirs de reconquérir le pouvoir d’Etat pour ramener leur champion à la magistrature suprême.

Pour annihiler définitivement toute velléité insurrectionnelle et ramener en Cote d’ivoire tous les exilés, il faut leur ôter la source de leur espérance. Pour se faire il aurait été envisagé la mort du Président Laurent Gbagbo. La stratégie arrêtée consisterait à provoquer sa mort naturelle.
Pour se faire il aurait été décidé de l’éloigner de son médecin personnel à qui l’on aurait déjà signifié qu’il n’est pas en résidence surveillée mais plutôt son patient. La possibilité lui est accordée de regagner sa famille et de revenir voir son patient une fois par semaine. Le médecin aurait déjà donné son accord à l’idée de revoir sa famille nucléaire parce que ses enfants qui sont encore à la maternelle le réclament tous les jours.

Le Président Laurent Gbagbo fait l’objet d’un suivi régulier de la tension, cette maladie pernicieuse serait exploitée afin que, durant l’absence de son médecin, des substances aggravantes soient ajoutées à son repas pour faciliter la montée de la tension. Ainsi, lentement, sa tension atteindra un seuil de non retour qui provoquera inéluctablement sa mort naturelle.

L’autopsie demandée par sa famille conclura qu’il est décédé suite à une montée irréversible de la tension : mort naturelle. Personne ne saura que la montée de la tension a été provoquée.

Dans la tourmente, le médecin personnel serait soustrait pour être mis l’abri dans une capitale d’Afrique australe. Son passeport ordinaire biométrique serait en cours de confection vu qu’il ne pourra pas utiliser son passeport diplomatique qui nécessite une Note Verbale du Ministère des Affaires Etrangères.

Le principe de ce schéma aurait été arrêté. Mais la grande interrogation réside dans l’attitude du médecin personnel du Président Gbagbo. Serait-il complice des concepteurs ou fait-il preuve de la naïveté d’une personne à qui on offre une occasion de revoir son épouse et ses enfants après trois de captivité?

L’avenir nous permettra d’être véritablement situés.
Source: Une correspondance particulière de TRAORE PHILIPPE – Alterinfo

Lundi 18 Juillet 2011
Vu (s) 1047 fois



1.Posté par karim ouattara le 18/07/2011 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eliminer Gbagbo ne resoud en rien le problème ivoirien que ceux qui sont agacés actuellement ont créé. Que l'on sache que des milliers de Gbagbo dont déjà nés. Eux, sont plus virulents politiquement que Gbagbo. Eliminer Gbagbo sonnera leur mise en action prématurée. Actuellement, ils patientent pour ne pas contrarier laur leader. Mais sa disparition sonnera leur mise en action. La Côte d'Ivoire sera plus ingouvernable après la disparition de l'espoir de la majorité.

2.Posté par FLANTINTIN le 18/07/2011 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après la politique de la terre brulée jusqu'à l'accession au pouvoir le ONZAVRIL 2011, nous assistons aux "complots des opposants empoisonnés" pour se maintenir au pouvoir.Dôle de façon de faire la politique en Eburnie!La mort de GBAGBO n'est pas la panacée aux problèmes des ivoiriens.Il faut seulement reconnaître son incapacité et avouer son impuissance ou alors faire appelle à tous les fils du pays pour la reconstruction.Sinon...PISSANCI A MAGNI DÊH!

3.Posté par zebehi alexis le 18/07/2011 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi Alexis je suis étonné à chaque fois quand je lis des personnes qui écrivent qui présentent M. Gbagbo comme un président aimé des Ivoiriens.
Moi j'ai 45 ans et s'il m'arrive de voir la photo ou entendre le nom de ce Monsieur je fais des cauchemars.
Et j'en suis sûre que c'est le cas chez beaucoup de nos compatriotes
pour et bien d'autres Ivoirien ce Monsieur doit être emprisonné dans un autre pays comme SAMORY.
Si les Nouvelles autorités s'amusent a le liberer au nom d'une quelconque rec

4.Posté par Baguera le 18/07/2011 21:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu n'as rien compris!!!!!! il n'y a pas plus sourd que celui qui refuse d'entendre et plus aveugle que celui qui refuse de voir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !